CrossFit : Prévention des blessures


Prévenir les blessures, c'est le point le plus important de CHAQUE séance d'entraînement. C'est simple, mais cela demande du courage et une concentration permanente !

La prévention des blessures en CrossFit


Lorsque l'on s'entraîne, et à plus forte raison quand on est à haute intensité comme en CrossFit, la prévention des blessures prend une place importante dans l'entraînement. L'erreur ne pardonne pas !

Souvent, en parlant de prévention des blessures, on entend parler de mobilité, de renforcement spécifique, de technique correcte. Malheureusement, même si cela fait partie de la prévention, ce n'est nullement suffisant. 3 autres points clés sont à prendre en considération :

  • L'écoute de son corps et la connaissance de celui-ci

  • Comprendre les mouvements

  • Recherche constante d'amélioration de la technique

C'est ce que nous allons voir dans ce qui suit.

L'écoute de son corps pour éviter les blessures


Après la mode du no pain no gain, il existe une mode aussi redoutable qui est ''tu ne connais pas tes limites, alors dépasses-les''.

Certes, en CrossFit, on va rechercher à dépasser ses limites, à sortir de sa zone de confort, mais beaucoup confondent cela avec ''poser son cerveau et faire n'importe quoi, quoi qu'il arrive''. Bref, oublie ton corps et fait le training quoi qu'il arrive, sinon tu ne vaux rien !!!

Bien évidemment, ce n'est pas parce qu'un mouvement est difficile, qu'un enchaînement est à proprement parler l'enfer que l'on doit s'arrêter pour attendre la prochaine séance en espérant que cela suffise pour progresser. Il faut se bouger, essayer d'aller un peu plus loin dans l'effort par rapport aux séances précédentes. Mais pas n'importe comment. Pas à n'importe quel prix.

A chaque entraînement, à chaque répétition, vous devez être à l'écoute de votre corps. Si c'est dur, forcez-vous à faire quand même le travail. Mais si c'est douloureux, stoppez tout et aller voir un docteur ou reposez-vous quelques jours pour voir comment cela évolue. La douleur (pic, écrasement, contusion...) n'est jamais anodine. Ce que vous subissez à un moment donné, vous le payerez les séances suivantes en augmentant le risque de blessure.

Pourquoi ? Parce qu'une douleur vive ou une grosse gêne est un signal d'alarme. A partir du moment où il y a signal d'alarme, il y a problème. S'il y a problème, il y a soit fragilité (risque de casse), soit compensation (risque également de casse).

Comprendre les mouvements

Bien évidemment, vous connaissez la biomécanique de chaque mouvement. Vous savez quand faire chaque transition, où produire chaque accélération. Mais savez-vous pourquoi ?

Pourquoi placer la barre à tel endroit, pourquoi choisir telle charge plutôt qu'une autre ? Pourquoi utiliser une posture plutôt qu'une autre sur un mouvement précis ?

C'est pourtant la clé pour comprendre les mouvements. On peut vous corriger ''redresse le dos'', ''tourne les cuisses'', ''baisse ta charge'', etc. Mais si vous ne savez pas pourquoi, si vous ne savez pas ce qui changera au niveau physiologique... vous ne comprendrez pas le mouvement et au final vous ferez les mouvements mécaniquement, sans comprendre vos sensations et donc sans être à l'écoute de votre corps.

Technique mouvement


Recherche constante d'amélioration de la technique


Même les meilleurs athlètes de chaque spécialité ont besoin de parfaire en permanence leurs techniques. Alors vous qui n'êtes pas spécialistes, imaginez à quel point vous devez aussi faire cet effort pour non pas être parfait, mais pour vous en approcher en permanence.

Pourquoi ? Pour 2 raisons principales.

Tout d'abord, à chaque moment de fatigue, vous dégradez la technique. Vous vous devez donc en permanence de refaire un Reset pour ne pas enregistrer cette dégradation.

Ensuite, parce que vous progressez. A chaque progression, votre corps a de nouvelles capacités. Il va donc s'adapter. Il vous faudra revoir les techniques de chaque mouvement en permanence pour suivre cette adaptation.

Ces 2 points sont importants car ils vous permettent de comprendre chaque technique de mouvement, de l’intégrer à vos nouvelles sensations et à entretenir celles existantes.

Conclusion


Pour réduire les risques de blessures, vous devez vous écouter, sentir les signaux d'alarme.

Vous devez comprendre les mouvements, vous permettant ainsi de mieux vous écouter.

Vous devez en permanence chercher à améliorer votre technique, vous permettant de mieux comprendre le mouvement et ainsi mieux vous écouter.

Le Triptyque gagnant en quelques sortes.