Que deviennent les calories provenant de l’alcool ?


L'alcool porte des calories vides, et comme toutes les calories, elles peuvent être utilisées par le corps pour fournir de l'énergie. Et de manière indirecte, l'alcool pourra favoriser la prise de masse grasse et donc ralentir la sèche.

Alcool et musculation


Durant l’été, que vous soyez un afficionado des soirées arrosées sur la plage, de bons moments entres amis, ou encore un fin amateur de doux breuvage alcoolisés, il est toujours bon d’avoir quelques connaissances au sujet de la consommation d'alcool. Ceci est particulièrement important pour un sportif ou si vous êtes au régime (ou les deux !).

Retour sur l’alcool


L'alcool éthylique, autrement connu comme l'éthanol (C2H6O), est la molécule principale de toute une gamme de boissons. C’est sa présence qui différencie les boissons dites «alcoolisées» et «non alcoolisées».

C’est un composé chimique neuroactif capable de beaucoup d'effets sur le corps, et rien de positif si ce n’est vous faire un peu rigoler après quelques verres et être rassuré quant à vos techniques de dragues !

Oui, soupe au lait que je suis, je vous annonce que l’éthanol est toxique pour votre corps.
On passe sur tous les changements au niveau de la perception de l’environnement ou de la désinhibition, des divers impacts et dommages que cela induit sur vos organes dans la durée …

Sa métabolisation (son assimilation) est faite par l’organisme de façon très spécifique par rapport à d'autres sources de calories (les macronutriments, les glucides, les protéines et les lipides).

Notez que l’éthanol compte pour environ 7 Kcalories par gramme. De plus, l'effet thermique de l'alcool est très élevé et sa valeur calorique réelle n’est pas réellement de 7,1 kcal, mais plus proche d'environ 5,6 kcal.

Alcool

La picole et ses calories …


Tout d'abord, l’alcool éthylique peut être considéré comme une source de calorique vide.

Au premier degré, on souhaite associer le sens de vide dans ce contexte avec le fait qu’on ne retrouve pas, ou à taux minimal, de vitamines ou de minéraux (ou nutriments) associés (aux calories) et que le corps l’utilise dans le seul but énergétique ou de stockage.

Les calories provenant de l'alcool éthylique (ou de l’éthanol pur) sont comme toutes autres sources de calories, elles sont amenées à être utilisées et ne disparaissent pas comme par magie comme beaucoup le pensent (d’autant plus avec quelques verres dans le nez !).

L'alcool est métabolisé en acétaldéhyde (qui est toxique), puis en acide acétique pour être métabolisé en AcetylCoA, qui se substitue alors dans le cycle de Krebs (avec oxaloacétate) pour être utilisé afin de produire de l'énergie au niveau cellulaire.

Les trucs intéressants se passent au niveau du foie : le foie privilégie le traitement de l’éthanol sur les graisses ou les autres macronutriments lors de la phase de métabolisation et de transformation, ceci par le choix des enzymes produites. En effet, le corps doit impérativement se débarrasser de cette molécule le plus vite possible, car elle est toxique.

Les autres macronutriments sont donc mis « en attente », et ils vont subir ce que l’on appelle un processus qui se nomme la lipogenèse ou  De novo lipogenesis / DNL.
Pour faire encore très simple, c’est ce qui permet la création de votre gras à partir de diverses sources (Lipides / glucides / protéines).

Ensuite, les calories de l'alcool sont utilisées pour la production d’énergie comme toutes les autres calories, mais avant les autres.

Donc, sur le plan pratique, cela signifie que l'éthanol est métabolisé préférentiellement avant tout autre macronutriment par votre corps, il va être utilisé pour fournir de l’énergie. ENTIEREMENT !

Musculation et alcool

Donc l'alcool seul ne peut pas causer un gain de graisse. Rappelez-vous, le corps le métabolisme à 100% !! Par contre, comme l'alcool aura fourni de l’énergie, les autres nutriments ne seront pas utilisés pour ça, il seront donc stockés sous forme de graisse.

Petit exemple :

  • Si vous mangez 250 kcals supplémentaires d’alcool au-delà de votre maintenance, alors ces 250 calories d’éthanol sont oxydées en priorité et 250 kcals alimentaires vont être stockées (tissus adipeux).

  • Si on combine cela au fait que l'alcool est un fort stimulant de l'appétit au niveau physiologique, on explique facilement qu'après avoir bu quelques verres, on a tendance à manger un grand nombre de calories supplémentaires qui vont être stockées, ou en attente d’être métabolisées.

Notez également que calorie pour calorie, l'effet à court terme de l'alcool sur la satiété est nul. Ce qui est une raison supplémentaire de manger encore plus sans faire attention !

Donc, en terme quantifiable, tant que nous ne dépassez pas votre maintenance calorique, les calories provenant de l'alcool sont des calories comme les autres, et vous devez les inclure dans votre calcul de diète (si besoin). Cela pourra donc favoriser la prise de masse grasse ou ralentir votre perte de poids si vous êtes au régime.

Enfin, l'éthanol a un impact négatif sur le corps dans son ensemble, en particulier sur le système endocrinien, sur la synthèse protéiques et des niveaux de testostérone, comme on en parle dans cette vidéo sur les effets de l'alcool pour la musculation :

Vidéo Vérité #24 : Alccol et musculation

Pour conclure, bien entendu que vous pouvez boire de l’alcool et profiter, mais comme tout, c’est la dose qui fait le poison. Et avec l’éthanol, cette dose peut être infime suivant votre but.

Pour en savoir plus :