Surentrainement

Le surentraînement


Le surentraînement arrive lorsqu’un muscle est sollicité et qu’il n’arrive plus à profiter du stress qu’il reçoit. Il empêche la progression et peut même entraîner une régression. Pour l’éviter, il faut soit réduire le stress, soit améliorer la récupération. Pour le soigner, il faut beaucoup de repos et du sommeil.


Comme les blessure, le sur-entraînement est l'ennemi des bodybuilders, d'ailleurs ils sont souvent liés, l'un entraînant l'autre.

Il survient insidieusement, s'installe sournoisement sur plusieurs semaines puis empêche la progression, génère une grande fatigue, et peut même entraîner une régression ou des douleurs musculaires et articulaires. Comme c'est un phénomène assez lent il peut parfois s'écouler plusieurs semaines avant de réellement s’en rendre compte, et ce sont des semaines pendant lesquelles l'entraînement sera moins productif, la vie courante sera plus fatigante, vous serez plus nerveux, plus irritable, … Notez que la libido peut elle aussi en être impactée négativement. Description en détail de ce "mal" qui touche de nombreux sportifs.

Tout d'abord il faut bien se rendre compte que le surentrainement n'est pas seulement dû au sport, et surtout, qu'il ne survient pas d'un seul coup. C'est un phénomène qui se met en place sur plusieurs semaines, à cause d'une accumulation de fatigues associée à une récupération insuffisante et à un trop-plein d'entrainements de musculation.

Mais la musculation n'est pas la seule en cause : votre mode de vie peut aussi être à revoir. C'est un déséquilibre global entre toutes vos sources de fatigues (la musculation, vos autres activités sportives, vos sorties, et éventuellement vos études, votre travail, etc.) et tous les éléments qui participent à la récupération (une alimentation en qualité et en quantité suffisante, suffisamment de jours de repos, suffisamment d'heures de sommeil, etc.).

Dès qu'il y a un déséquilibre trop important et trop durable dans le sens de la fatigue du stress, l'organisme n'est plus à même de récupérer correctement.

Pour prévenir ce problème, il faut être attentifs aux signes annonciateurs que nous vous expliquons ci-dessous et surtout apprendre à gérer l'entrainement en fonction du repos, de l'alimentation, de l'activité globale, … Vous devez apprendre à maintenir un équilibre entre tous ces facteurs, et ne pas simplement chercher à vous entraîner toujours plus dur, toujours plus souvent ou toujours plus lourd.

L’entraînement doit être créé de manière intelligente en fonction de tous les autres paramètres de votre vie quotidienne, il ne doit pas être vu comme un élément indépendant et sans impact que vous pouvez rajouter à une vie déjà occupée sans quelques adaptations. Et votre entraînement en lui-même doit être adapté : pensez bien que quand vous remplacez un exercice normal par un exercice plus fatigant et/ou utilisant une technique d'intensification, vous augmentez du même coup la fatigue et donc vos besoins en récupération.

Mais attention : le surentraînement ne doit pas non plus servir d'excuse pour s'entraîner moins ou moins dur. Il reste quand même peu fréquent, la plupart des pratiquants en salle de sports sont plutôt sous-entraînés.

Quand il survient, une seule solution existe : diminuer ses séances de musculation (ou réduire les techniques d'intensification, les charges utilisées, etc.) et améliorer sa récupération, donc se reposer et bien se nourrir. C'est la seule solution pour retrouver ses performances musculaires, faire remonter son taux d'hormones, reconstruire ses articulations, remettre en forme son système nerveux, retrouver sa motivation, …

Vidéo sur le surentrainement

Vous n'avez pas encore saisi toutes les subtilités du surentrainement ? N'hésitez pas à regarder notre vidéo vérité sur ce sujet. On y explique ce qu'est le surentrainement, si ça existe vraiment, comment le combattre et surtout, pourquoi les gens pensent qu'ils sont en surentrainement alors que non !
Vidéo Vérité #13 : le surentrainement


On en parle sur le forum : Le surentraînement  

Envie d'en savoir plus ?

Définition du surentrainement

Définition du surentrainement

Le surentraînement (overtraining) intervient lorsqu’on continue à s’entraîner alors que le muscle ne peut plus faire d’effort. ...

Lire
Comment le reconnaître ?

Comment le reconnaître ?

Certains facteurs permettent de détecter un surentraînement : difficulté à s’endormir, perte d’appétit et de motivation, ...

Lire
Comment éviter l'overtraining ?

Comment éviter l'overtraining ?

Pour éviter le surentraînement, il faut soit réduire le stress, soit améliorer la récupération. Ne pas se réentraîner en ...

Lire
Que faire en cas d'overtraining ?

Que faire en cas d'overtraining ?

En cas de surentraînement, il ne faut plus faire de musculation ni aucune autre activité sportive et se reposer longtemps ...

Lire