Force et masse

La force et la masse


Dans cet article, nous faisons un rappel sur la notion de force et de masse, en expliquant pourquoi il ne faut pas comparer sa force, mais aussi comment vous pouvez l'augmenter. De plus, pensez à ne pas confondre entraînement de force et prise de masse musculaire.


Comme nombreux sont ceux qui confondent encore les deux, et donc qui n'ont pas lu notre dossier sur la relation entre la force le volume musculaire, nous allons vous refaire un bref rappel dans cet article.

Tout d'abord, il faut voir qu'il y a de très nombreux facteurs qui peuvent influencer la force, et faire varier la force entre les individus : selon longueur de vos membres l'effet de levier sera différent ce qui rendra une même charge plus ou moins « lourde » suivant les personnes ; de même, l'ensemble de votre anatomie joue un rôle important au niveau de l'amplitude des mouvements ; de plus, on peut ajouter à ça les facteurs nerveux, comme l'efficacité du système nerveux ou encore la coordination neuromusculaire.
Bien entendu, il y a aussi de nombreux autres facteurs comme l'expérience, le type d'entraînement, la taille, le poids, le sexe ou encore l'âge.

Comparer sa force :

Tous ces éléments font qu'il n'est pas possible de comparer sa force avec quelqu'un d'autre. Vous pouvez bien entendu essayer de comparer votre force, mais en réalité cela ne veut pas dire grand-chose. Si vous souhaitez-vous comparer à quelqu'un en terme de force, le mieux est donc de comparer plutôt la progression. C'est-à-dire de suivre sur l'intervalle de temps, celui qui progressent le plus vite. Cela sera plus pertinent que de comparer une force brute sur des exercices.

Mais là aussi, cela pose encore un problème important car la progression dépend de votre expérience et de la qualité d'exécution de vos exercices. Si vous êtes débutants, vous allez progresser plus vite, et si vous dégradez la technique de l'exécution des exercices vous allez là aussi progresser plus vite.

Comment augmenter sa force :

Pour augmenter votre force, vous avez deux solutions principales :

- La première solution est d'améliorer votre efficacité neuromusculaire. Vous allez donc suivre un entraînement de force, pour améliorer la capacité de votre système nerveux à réaliser ce mouvement. C'est donc un gain essentiellement nerveux, qui ne vous fera pas gagner de masse musculaire.

- La deuxième solution est d'augmenter votre volume musculaire. En augmentant la taille de vos muscles, vous allez mécaniquement augmenter leur force potentielle. Ensuite, il ne vous restera plus qu'à vous entraînez spécifiquement sur l'exercice souhaité pour transformer cette force potentielle en force réellement utilisable.

Force = masse et masse = force ?

Pour conclure, je rappellerai qu'il faut bien séparer les deux éléments. Si vous gagnez en force avec un entrainement de force, vous avez surtout améliorer votre système nerveux. Cela signifie donc que l'entraînement de prise de force ne permet pas de gagner de la masse musculaire.

Alors bien entendu, ce qui font du power lifting ou l'haltérophilie ont une masse musculaire très importante. Mais il ne faut pas oublier qu'ils ne passent pas l'entièreté de leur saison à faire des entraînements de force, et que régulièrement, ils utilisent des entraînements de prise de masse.


On en parle sur le forum : La force et la masse