Lait végétaux

Les laits végétaux sont meilleurs pour la santé ?


En 1954, en France, à l’initiative de Pierre Mendès-France, chaque écolier avait droit à son verre de lait pour lutter contre la dénutrition. Depuis ce temps, le lait de vache a été remis en cause avec une chute des ventes années après années. De nos jours, l’avenir semble appartenir aux boissons végétales qui inondent nos rayons.

Le lait de vache est en plein déclin

Malgré les slogans publicitaires qui veulent nous faire croire que « les produits laitiers sont nos amis pour la vie », le consommateur s’interroge de plus en plus et n’hésite pas à remettre en question des principes qui semblaient gravés dans le marbre. Parmi eux, les bienfaits des produits laitiers et notamment du lait pour des os costaux, pour la croissance ou encore pour ne pas manquer de calcium. Des dizaines d’études indépendantes ont démenti ces allégations une par une.

A l’âge adulte, le lait est mal digéré par de nombreuses personnes intolérantes, le lien avec la santé des os n’est pas démontré et il pourrait être la cause de cancers en raison du facteur de croissance IGF-1. Rien d’étonnant puisque comme de nombreux aliments, la qualité du lait que nous consommons actuellement n’a rien à voir avec celui de nos grands-parents.

C’est donc tout naturellement que les français, de plus en plus soucieux de leur santé, se tourne vers les laits végétaux qui ont déjà fait leurs preuves en Asie. Cependant, c’est une erreur de langage de parler de « laits » végétaux puisqu’il s’agit en fait de boissons végétales. Le lait est le produit élaboré par les glandes mammaires des femelles de mammifères après la naissance du jeune. Par définition, le lait végétal n’a donc pas de sens.

Pourquoi privilégier les boissons végétales ?

Les raisons sont multiples et personnelles. Dans un premier temps, on pourrait évoquer le côté sanitaire. Le lait de vache peut provoquer des intolérances (acné, maux de ventre, ballonnement) ou des problèmes plus graves relayés scientifiquement comme le développement de certains cancers. Si vous souhaitez en connaître davantage sur les méfaits du lait, référez-vous à l’ouvrage « Lait, mensonges et propagande » du journaliste scientifique Thierry SOUCCAR, préfacé par le cancérologue Henri JOYEUX.

Il y a également Julien VENESSON qui nous indique « qu’il est inutile de se bourrer de produits laitiers ou de compléments alimentaires à base de calcium pour protéger ses os ». Ensuite, il y a le côté environnemental avec les végétaliens qui s’opposent à l’exploitation animale dont le lait est un dérivé. Enfin, alors que le lait de vache est acidifiant, mettant à mal notre équilibre acido-basique, les boissons végétales comme le lait d’amande ou de soja ont l’effet inverse en étant alcalinisant, ce qui est profitable à notre organisme.

Quelles boissons végétales privilégier ?

Face au large choix qui nous est offert, on a de quoi être perdu. Analysons les plus consommés :

Lait de soja

Nature, à la vanille ou au chocolat, chacun y trouvera son bonheur. Dépourvu de lactose, son point fort est sa digestion, notamment pour les personnes intolérantes. Produite à base d’eau et de graines de soja, il est largement utilisé en Asie. Le bémol pourrait venir, encore une fois, de la matière première. Dans une société où l’on veut produire plus, plus vite et à moindre coût, on n’est pas à l’abri des OGM. De fait, privilégiez le BIO. Attention, les isoflavones présentes dans le soja sont déconseillés aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’hypothyroïdie.

Lait d’amande

Ce lait parfumé est moins calorique que le lait de vache, notamment en raison de son faible taux d’acides gras saturés. Il est riche en vitamines, minéraux et fibres. Il ne contient ni lactose, ni caséine, ni cholestérol. Il peut être utilisé en pâtisserie, dans les sauces ou encore dès le petit-déjeuner. Généralement, dans le commerce, ce « lait » est sucré avec un ajout d’additif. L’idéal est donc de le préparer « maison » :
Pour 1l de lait, vous aurez besoin de 200 g d’amandes et 1l d’eau de source. A votre convenance, vous pouvez rajouter 1 cuillère de sucre. Faites tremper les amandes entières une nuit complète dans l’eau. Ensuite, mixer les avec 1l d’eau de source fraîche. Filtrez le tout à l’aide d’un tissu très fin et le tour est joué. Votre boisson est prête.

Lait d'amandes

Lait de riz

Généralement à base de riz brun, on peut le retrouver nature, à la vanille ou au chocolat. Plus riche en glucides que le lait de vache, il est néanmoins dépourvu de lactose et de cholestérol. Là encore, une recette maison est possible pour les adeptes.

Lait d’avoine

L’avoine, bien connu dans l’univers de la musculation et du fitness à travers ses flocons, se présente également sous forme de lait. Cette boisson végétale a index glycémique faible ne contient ni lactose, ni cholestérol. Néanmoins, faites à base de grains d’avoine et d’eau, elle contient du gluten.

En conclusion, les boissons végétales sont une bonne alternative au lait de vache traditionnel pour les personnes ne pouvant pas se passer de « lait ». Les raisons sont multiples et légitimes au vu des doutes qui planent sur les conséquences sanitaires du lait de vache et ses problèmes d’intolérances pour des milliers de personnes. Maintenant, à vous de tester ces différentes boissons végétales pour sélectionner l’élue de votre cœur ;-)