Alimentation acide : problèmes de santé, osseux et dentaires


Un pH trop acide entraîne un risque de mort. Pour éviter cela, le corps s'auto-régule en puisant dans l'organisme des éléments basifiants. Le problème est que ces éléments sont puisés principalement dans les deux grandes réserves du corps : les os et les dents.


Notre corps nous aime t-il ou nous déteste t-il ?

On peut répondre que celui-ci fait tout pour nous sauver de la mort. En effet, il n’est pas possible de survivre avec un pH sanguin trop acide et notre organisme est amené à réguler le niveau d’acidité avec une marge très étroite. Si le sang venait à un pH de 6,95, nous entrerions dans un état de coma, le muscle cardiaque s'arrêterait et ce serait la mort.

Très bonne nouvelle que ces capacités auto-régulatrices pourriez vous dire ! Oui sans discuter … sur le court terme. Mais pour réaliser cette régulation il lui faut trouver une source d’éléments basifiants. Or, nous possédons une réserve importante de minéraux dans notre squelette et nos dents. L’os est composé à près de 65 % d’hydroxyapatite, un sel insoluble de calcium et de phosphore. Il contient également de petite quantité de magnésium, de sodium  et de bicarbonate. Mais en prélevant ces éléments basifiants, pour rétablir l’équilibre, nous mettons nous même en péril, sans nous en rendre compte, la santé de nos os ou de nos dents. Il y a là une explication partielle de l’ostéoporose qui touche une part de plus en plus grande de nos contemporains.

Mais la dégradation de l’équilibre acido-basique a d’autres effets négatifs sur la santé humaine. L’acidification de l’organisme produit une fatigue chronique, et peut être à l’origine de calculs rénaux.

Il ne faut pas oublier que l’excrétion rénale est une seconde voie de régulation. En éliminant l’excès d’acide, les reins permettent de maintenir le pH sanguin dans la marge de fluctuation vitale. Mais ils sont soumis pour cela à une charge de travail importante.

Normalement un rein en bonne santé peut produire ce travail mais il n’est pas nécessaire de le surcharger inutilement et d’entraîner par là même un risque d’insuffisance rénale avec une dialyse au bout du compte.

De manière générale, l’acidification de l’organisme favorise le vieillissement prématuré. Mais l’acidité est un mal invisible, qui fatigue et détruit pas à pas l’organisme jusqu'à ce qu’un problème de santé le révèle. Mais il est alors trop tard.


On en parle sur le forum de musculation : équilibre Acido – Basique