Prise de masse gainer whey

Prise de masse : Gainer ou Whey Protéine ?


Eternelle question posée lors des phases de prises des masse musculaire par de nombreux sportif. On y répond ici, avec en plus des conseils pour vous aider à mieux choisir votre weight gainer.

Article sponsorisé, écrit par ProteineAndCo.com

La prise de masse en musculation est une période pendant laquelle vous apporterez à votre corps une quantité de nutriments légèrement plus importante que ce dont il a besoin, afin d’assurer une couverture complète des macro-nutriments et micro-nutriments dans le but de pouvoir développer correctement votre masse musculaire.

Il y a plusieurs années, les prises de masse était souvent exagérées, ce qui avait pour conséquence un développement du tissu adipeux beaucoup trop important par rapport aux souhaits du sportif. De nos jours, la tendance est plutôt à une prise de masse lente et contrôlée afin de garder un physique esthétique toute l’année.

Pour optimiser le développement de leur masse musculaire, beaucoup de pratiquants de musculation ont recours à des compléments alimentaires. Une question reviens alors souvent sur le tapis : faut-il utiliser un gainer ou une Whey protéine pendant la prise de masse ?

La Whey protéine


La Whey est le type de protéine le plus largement utilisé dans les salles de musculation. En effet, son aminogramme très complet, son excellente valeur biologique et sa vitesse d’assimilation en font un produit phare de la musculation. Suivant le type de whey protéine (concentrée, isolate ou hydrolysée), le pourcentage de protéine variera de 75% à plus de 90%.

Alors que les besoins en protéine pour une personne sédentaire se situe entre 0,8g et 1,5g de protéine par kilo de poids de corps, les pratiquants de musculation ont un besoin beaucoup plus important allant jusqu’à 2,5g de protéine par kilo de poids de corps. Ces préparations protéinées sont donc d’une grande aide pour pouvoir couvrir l’ensemble des besoins journaliers en protéine.

Néanmoins, la Whey n’apportera qu’une très faible partie de glucides et de lipides. Pourtant, ces nutriments jouent également un rôle essentiel dans la prise de masse.
Vous devrez donc les apporter par le biais de votre alimentation, en complant votre shaker de protéine avec une tartine de pain complet et du beurre de cacahuète par exemple. L’avantage de la whey protéine est que vous pourrez contrôler à 100% le type de glucides et de lipides que vous souhaitez apporter à votre alimentation, en jouant avec les glucides à faible ou haut index glycémique, et les acides gras insaturés ou saturés.

Le gainer


Gainer en poudre


Le gainer est un produit pour la musculation beaucoup plus complet, mais qui demande une meilleure connaissance de la nutrition pour réussir à déterminer les « bons » des « mauvais » gainer. La base du gainer est un mélange de protéines (différents types suivants les gainers : whey, caséine, soja, œuf, …) et de glucides.

La plupart des gainers que l’on trouve aujourd’hui sont également enrichi avec de nombreux autres compléments ! On pourra y retrouver de la créatine, des acides aminés, des BCAA, des boosters NO, des vitamines et minéraux ou encore des enzymes digestives pour réussir à assimiler le tout !

On pourra classer les différents types de gainer suivant leur ratio protéines/glucides. (20/80, 30/70, 40/60, 50/50, …). Nous vous conseillons d’exclure les gainers qui présentent moins de 25% de protéines. Il seront certes bon marché, mais seront généralement rempli de glucides à haut index glycémique qui vous engraisseront.

Whey protéine VS gainer


Commençons par regrouper les pratiquants de musculation suivant leur morphotype : ectomorphe, endomorphe, mésomorphe :

  • Le gainer peut avoir un intérêt pour les ectomorphes qui ont énormément de difficultés à prendre du poids et ont généralement un petit appétit. Le gainer leur permettra donc de pouvoir augmenter radicalement leurs calories journalières et les aidera à développer leur masse musculaire. Attention tout de même à choisir un gainer de qualité, avec minimum 25-30% de protéines et des glucides de qualités (poudre d’avoine ou de patates douces par exemple).

  • Pour les sportifs endomorphes qui développent plus facilement leur tissu adipeux, le gainer est à bannir tout simplement, puisqu’ils devront, même en période de prise de masse, contrôler la quantité et la qualité des glucides qu’ils vont absorber.

  • Les athlètes mésomorphes pourront éventuellement opter pour un gainer 50 /50 de qualité pendant leur prise de masse, tout en contrôlant le développement de leur tissu adipeux.

En règle générale, nous recommandons généralement d’utiliser une Whey protéine en complétant avec le type de glucide de votre choix et la quantité que vous semblez nécessaire, plutôt qu’un gainer qui vous impose le pourcentage de protéines/glucides/lipides.

Une solution intermédiaire peut être l’achat d’une whey protéine, de maltodextrine et de poudre d’avoine afin de pouvoir concocter vous-même votre gainer en dosant la quantité de glucide suivant le développement de votre masse grasse !

Bonne prise de masse à tous !