Hit-high intensity training


Le High Intensity Training est un entraînement où l’on ne fait qu’une série par muscle, en full body avec 2 à 3 séances par semaine, 45 minutes par séance, poids lourd et échec à chaque série. C’est une méthode créée en 1970 par Arthur Jones.


Le HIT, pour High Intensity Training est une méthode d'entraînement créée dans les années 70 par Arthur Jones, un homme et un body-buildeur atypique. En plus de sa méthode d'entraînement, il a aussi créé des machines de musculation (machines Nautilus), dont le but est de permettre d'utiliser au mieux sa technique de travail, pour optimiser les progrès. C'est donc une approche assez originale et globale : il crée un programme d'entraînement spécifique, mais aussi des machines pour le réaliser.

HIT high intensity training

La grande originalité de ce programme de muscu est de proposer un entraînement où on effectue qu'une seule série par muscle, en travaillant tout le corps à chaque fois, en full body. C'est donc une méthode totalement différente de celles que nous connaissons habituellement, car dans la plupart des programmes de prise de masse, on réalise plusieurs exercice de musculation par muscle, et plusieurs séries par exercice.

Pour valider sa méthode, il a prit en exemple un grand body-buildeur de l'époque : Casey Viator, et à "prouvé" que ce sportif avait pu prendre une quantité importante de muscles tout en perdant du gras et ce de façon très rapide en utilisant sa méthode d'entraînement. Bien entendu, ce test a été violemment critiqué par ses nombreux détracteurs, et il fait toujours débat, tout comme l'efficacité de cette méthode.

Il y a des adeptes qui son fan du Hight Intensity Training et qui n'utiliseraient jamais aucune autre méthode d'entraînement, et il y a surtout l'immense majorité des pratiquants qui pensent que cette méthode est totalement inefficace et qui ne souhaitent pas l'utiliser. Pour ma part, j'ai pu la tester à une certaine époque et j'en étais satisfait. Néanmoins, ce n'est clairement pas une méthode destinée aux débutants, car elle demande une parfaite maîtrise des exercices.

Pour résumer le HIT : une seule série par muscle, programme d'entraînement en full-body avec 2 à 3 séances de musculation par semaine, 45 minutes par séance, l'utilisation de poids lourds et de l'échec à chaque série.

Pour parler de cette méthode et demander des conseils, rendez-vous sur la section Programme One Set et HIT du forum.


On en parle sur le forum : Hit-high intensity training  



Envie d'en savoir plus ?

Le créateur du HIT : Arthur Jones et les machines Nautilus

Le créateur du HIT : Arthur Jones et les machines Nautilus

Arthur Jones était pilote et importateur d’animaux. Dans les années 70, il crée les machines de musculation Nautilus, basées ...

Lire
Pourquoi faire du HIT ?

Pourquoi faire du HIT ?

Pourquoi utiliser les HIT ? Au naturel, la capacité de récupération est limitée. Beaucoup s’entraînent en split 6 fois par ...

Lire
Comment marche le high intensity training ?

Comment marche le high intensity training ?

Le muscle profitera mieux en masse s’il est travaillé souvent et peu en quantité. C’est la qualité le maître-mot. On va à ...

Lire
Pourquoi parler de training haute intensité ?

Pourquoi parler de training haute intensité ?

Pour Arthur Jones, l’intensité est le pourcentage de force maximale disponible à un moment donné. Donc en allant à l’échec ...

Lire
Les dix commandements du HIT : intensité maximale

Les dix commandements du HIT : intensité maximale

Il est possible de dépasser les 100% d’intensité par des répétitions négatives ou partielles. Le HIT est difficile mentalement, ...

Lire
Les dix commandements du HIT : progresser à chaque séance

Les dix commandements du HIT : progresser à chaque séance

En HIT, il faut faire mieux à chaque séance, en nombre de reps ou en poids. Il faut entretenir la confusion musculaire. On ...

Lire
Les dix commandements du HIT : nombre de séries et échec musculaire

Les dix commandements du HIT : nombre de séries et échec musculaire

Il est difficile de faire une seule série intensément. L’échec musculaire devra se faire sur du 8-12 reps, mais pour les ...

Lire
Les dix commandements du HIT : technique parfaite

Les dix commandements du HIT : technique parfaite

Dans le HIT, il faut aller à l’échec mais avec une parfaite exécution du mouvement. Dès que la technique se dégrade il faut ...

Lire
Les dix commandements du HIT : séances courtes

Les dix commandements du HIT : séances courtes

Le HIT se fait sur une séance de 45 minutes car une forte intensité ne permet pas de s’entraîner longtemps. L’intensité permettant ...

Lire
Les dix commandements du HIT : exercices et programme

Les dix commandements du HIT : exercices et programme

Dans ce programme, il faut mettre l’accent sur les exercices de base car le corps est un tout. Il est aussi conseillé d’utiliser ...

Lire
Les dix commandements du HIT : fréquences et performances

Les dix commandements du HIT : fréquences et performances

Il ne faut pas s’entraîner plus de 3 fois par semaine pour laisser le corps récupérer et si vous êtes fatigués, réduisez ...

Lire
High intensity training : le programme de musculation

High intensity training : le programme de musculation

Exemple n°1 de programme avec 2 séries d’échauffement de 5 à 6 reps à 50% et 70% de la charge utilisée, en 1*8-10 : Squats, ...

Lire
High intensity training : deux autres programmes

High intensity training : deux autres programmes

Exemple n°2 : SDT jambes tendues 1*15, squats 2*10, DM 2*10, tractions 2*10, dips 2*10, biceps curl barre 2*10, flexions ...

Lire