Forum | Connexion  |  Voir ma FitZone



Trouver sa vitesse de course


Voici quelques conseils pour trouver votre zone de confort, c'est-à-dire la vitesse à laquelle vous pourrez faire votre jogging confortablement sur votre tapis de course.



Trouver sa vitesse de course


Sur un tapis de jogging, trouver sa vitesse de course peut parfois s'avérer plus complexe que lorsqu'on cours en plein air. En effet, sur un « vrai » sol, il vous suffit de moduler vous-même votre vitesse, c'est très facile. Alors que sur un tapis, il faut programmer son tapis avant et pendant la course, on a donc plus facilement le risque de se tromper et de courir soit trop vite, soit trop lentement, surtout quand on débute. Avec l'habitude, il est évident que ce problème ne se pose plus, mais cela peut être assez problématique lors des premières séances de jogging sur tapis.

Courir à quelle vitesse ?


En moyenne, on peut considérer que les personnes débutantes vont courir aux environs de 8 à 10 km/h, alors que les personnes un peu plus expérimentées pour courir entre 10 et 12 km/h. En dessous de 6 km/h, on va plutôt considérer que cela marche rapide. Cela peut être utile si vous n'avez pas fait de sport depuis très longtemps, ou si vous avez un fort surpoids.

Vous pouvez vous baser sur ces chiffres pour savoir à quelle vitesse courir, mais comme nous l'avons déjà expliqué sur le site, au final tout dépendra de votre objectif. Car si votre objectif est une perte de gras, vous devrez ajuster votre intensité de course pour cela, en fonction de votre rythme cardiaque.

Courir plus vite ou plus longtemps ?


Dans le doute, nous vous conseillons de commencer par courir doucement lors des 5 à 10 premières minutes, et ensuite d'augmenter légèrement la vitesse si vous vous sentez bien ( ou éventuellement de rajouter un peu d'inclinaison sur votre tapis de course). Je vous conseille de procéder ainsi plutôt que de partir trop vite pour ensuite « exploser » au bout de 5 minutes de footing.

N'oubliez pas que les bénéfices sont plus importants avec une augmentation de la durée de course, plutôt qu'avec une augmentation de la vitesse de course. C'est donc la durée qu'il faut privilégier, et non pas la vitesse.


Au final, il vous faudra sûrement quelques séances pour trouver votre zone de confort, mais une fois que vous l'aurez, vous pourrez vous baser sur cette vitesse de course « de référence » pour chercher peu à peu à augmenter la difficulté de votre entraînement pour faire votre jogging avec un peu plus d'intensité, ou un peu plus long.


Commentez cet article