Les 7 choses à savoir avant de se doper !


De plus en plus de pratiquants choisissent de se doper, et le nombre augmente constamment dans le milieu amateur. Les avantages sont clairs et connus depuis des décennies. Plus de force, plus de masse musculaire, un physique plus dense, une meilleure récupération, et un taux de masse grasse faible voire extrêmement bas dans certains cas. Mais au-delà de tous ces avantages, il y a un autre versant plutôt sombre à envisager. On vous explique dans cet article ce que le dopage implique.


7 choses à savoir avant de se doper

Attention, l'objectif de cet article est de vous expliquer les risques de la pratique du dopage. Au vue des problèmes importants pour votre santé, nous vous déconseillons fortement de vous doper.

1 Risques énormes pour la santé

On voit tout d'abord qu'il y a, avec l'utilisation prolongée des stéroïdes, un plongeon au niveau des hormones mâles, un rétrécissement des testicules, une possible gynécomastie et des niveaux sanguins de cholestérol HDL (le bon cholestérol) plus faibles.

La modification la plus importante, c'est la détérioration du profil lipidique qui mène à une augmentation des risques de troubles cardio-vasculaires. Les anabolisants causent aussi des problèmes de thyroïde ou d'artériosclérose et dans les cas les plus graves un cancer.

Après une longue période d'utilisation et de forts dosages, malgré les multiples relances, il est fort probable que votre taux de testostérone ne revienne jamais à son niveau naturel d'origine et que vous soyez contraints d'avoir un traitement à vie pour maintenir votre taux de testostérone à la normale.

2 Quand vous arrêtez de vous doper, vous perdez vos gains

On le voit très souvent avec les anciens culturistes, lorsque l'on arrête le dopage, on ne garde pas tous les gains obtenus, le physique régresse rapidement. Et cela est souvent très difficile à vivre psychologiquement, notamment quand on fait de la compétition. On ne retrouve jamais les mêmes sensations, la même force, le même pourcentage de masse grasse ...

3 L'addiction

Ce point est lié au précédent en fait, les anabolisants stéroïdiens deviennent une drogue ! Quand on est sous cure, on se sent fort, on progresse très vite sur nos charges, on récupère également très rapidement, les sensations de congestion et de brûlures musculaires ne sont plus du tout les mêmes, certains parlent même de nirvana. Avec en plus une sensation globale de puissance et d’énergie = motivation et mental à fond !

Et comme on peut difficilement être en ''perma-cure'' toute l'année, les phases où les bodybuilders doivent arrêter sont très mal vécues.

Après l'arrêt des anabolisants, il existe dans la majorité des cas un effet rebond, avec des perturbations psychologiques : les sportifs peuvent connaître des sautes d’humeur, une dépression, l'agressivité, des problèmes sexuels, une perte de motivation, une apathie et parfois même des symptômes de paranoïa.

Des problèmes qui conduisent certains à sombrer dans l’alcool ou suivre un traitement psychiatrique.

4 Problèmes de libido et de fertilité

Un autre effet secondaire important sur le long terme de la prise de stéroïdes anabolisants est la réduction de la fertilité, confirmé par plusieurs études. Les bodybuilders ont pu remarquer une diminution significative de l'index de fertilité, c'est-à-dire le nombre de spermatozoïdes par millilitre de sperme, qui dans certains cas, atteint même zéro..

Et pour la libido, elle est très forte lorsque l'on est sous cure (parfois même trop forte), mais tombe souvent au niveau zéro lorsque l'on arrête ! Il existe ainsi énormément de cas de troubles érectiles parmi les sportifs dopés.

5 Une énorme poussée d'acné

Certains y échappent, mais lorsque les cures d’anabolisants sont très longues ou que la dose de testostérone est très élevée, il faut s’attendre à avoir une poussée d'acné liée à l’excès de sébum un peu partout sur le corps. Généralement le cou, le dos et les épaules et parfois même sur les jambes. Ces boutons laissent très souvent des traces irréversibles et il est impossible de revenir en arrière !

6 La perte de cheveux, si vous êtes prédisposés

Tout comme la créatine, mais ici avec un effet encore plus poussé, vous pouvez perdre vos cheveux si vous êtes prédisposés, à cause des fortes perturbations hormonales et du vieillissement prématurés de certaines cellules. Là aussi pas de retour en arrière possible !

7 Vous allez dépenser des fortunes !

Non seulement vous dépenserez beaucoup d'argent en produits, mais également en médicaments pour réduire les nombreux effets secondaires. Vous allez aussi en dépenser si vous faites appel à un professionnel pour vous dire quoi prendre, sur quelle durée, quel dosage … (ce qui est à conseiller pour réduire le risque de ces produits).

Ensuite si vous avez des problèmes pour relancer votre testostérone, des problèmes de thyroïde ou de cholestérol, ou encore plus grave, il faudra encore consulter un professionnel, et sûrement prendre encore plus de médicaments ou des traitements plus lourds !

Si vous faites le choix de prendre des stéroïdes anabolisants, soyez bien conscients des risques que vous allez encourir. Si vous faites du culturisme au niveau professionnel, cela fait presque partie du processus, mais si vous êtes amateurs, le jeu n'en vaut pas la chandelle !

Vidéo : ce qu'il faut savoir avant de se doper !

Si vous souhaitez avoir tous ces conseils en vidéo, et même un peu plus, n'hésitez pas à regarder la vidéo de Jean ci-dessous :

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme