Comment reconnaître un vrai coach ?

7 erreurs des coachs


On trouve de plus en plus de coachs sportifs ! Mais comment savoir si le coach choisi est un vrai coach ? C'est simple, il suffit de vérifier les 7 erreurs présentées dans cet article.


En France, le coaching s'est énormément démocratisé ces dernières années. En salle, en club, sur internet on voit toujours beaucoup d'erreurs commises par des coachs. En voici 7 même s'il en existe bien plus ! Comment reconnaître un mauvais coach ? Explications.

1 - Pas de diplôme

D'une manière générale, le texte réglementant la pratique professionnelle du coaching sportif en France dit ceci :
Code du sport, article L212-1 : « seuls peuvent, contre rémunération, enseigner, animer ou encadrer une activité physique ou sportive, entraîner ses pratiquants, à titre d’occupation principale ou secondaire, de façon habituelle, saisonnière ou occasionnelle, (…) les titulaires d’un diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification :
1° garantissant la compétence de son titulaire en matière de sécurité des pratiquants et des tiers dans l’activité considérée ;
2° et enregistré au répertoire national des certifications professionnelles et donc pour un coach sur le portail public des éducateurs sportifs. »

Cela n'a donc ici rien à voir avec les connaissances et l'efficacité d'un coach mais tout simplement au niveau de la loi et de la réglementation française. Dès qu'il y a un enseignement sportif, le coach se doit d'avoir la qualification permettant l'encadrement de l'activité.

Soit il est passé par la filière STAPS soit par le brevet d'Etat professionnel !

2 - Pas assez de renseignements

Lors de la prise de contact avec la personne et pour élaborer ensuite le programme, le coach doit tout d'abord analyser la morphologie et l'anatomie pour définir des exercices adaptés, poser des questions pour connaître l'objectif et faire le point sur les antécédents sportifs et les antécédents de blessures.

Sans cela le programme ne sera jamais complètement personnalisé !

3 - Pas de correction des exercices

Il ne faut pas oublier qu'un coach sportif est avant tout un éducateur. Il doit encadrer la pratique de façon sécuritaire et transmettre à son élève toutes les informations nécessaires pour corriger un exercice de manière à le rendre toujours plus autonome, pour qu'il réalise le mouvement le plus efficacement possible et éviter les risques de blessures.

4 - Vente directe de compléments obligatoires !

On vous rappelle que les suppléments ne sont pas obligatoires ! Et méfiance si il en vend en plus : il prend forcément une commission. Donc si vous prenez des compléments, renseignez vous sur la qualité et le prix avant toute chose !

5 – Le programme tout fait

On voit encore le cas avec certains coachs qui ne s’embarrassent pas et proposent un programme tout fait. Ce dernier doit être adapté à l'élève et évoluer dans le temps !

6 – Propose de la dope

Ça c'est l'étape qui suit celle des compléments parfois, les coach qui propose des produits dopants ! Il peut déjà perdre sa carte professionnelle et s'expose à des sanctions très graves en plus de jouer avec la santé du pratiquant.

Donc le dopage non !

7 - Prend pas en compte les remontées d'infos

On voit encore le cas du coach qui n'écoute pas du tout ce que lui dit son élève et qui lui dit de continuer l'exercice à tout prix même avec une douleur au dos ou aux genoux sur du squat.

Le coach doit absolument prendre en compte les remontées d'informations du pratiquant ! Tout simplement en étant impliqué d'avantage dans son coaching !

Conclusion

Si un coach ne commet aucune de ces erreurs, il y a de fortes chances que ce soit déjà un très bon coach ! Donc prenez votre temps avant d'en choisir un et de lui faire confiance, ou testez en plusieurs !

Vidéo des 7 erreurs des coachs

Retrouvez les 7 erreurs présentées ci-dessus dans notre vidéo des 7 erreurs pour illustrer tout ce que vous venez de lire à travers un superbe jeu d'acteurs de Jean et d'Ariel.


On en parle sur le forum : 7 erreurs des coachs