7 erreurs des compléments alimentaires


Les compléments alimentaires sont de plus en plus utilisés, notamment en musculation. Voici 7 erreurs courantes et mythes sur les compléments alimentaires qui existent encore aujourd'hui.


7 erreurs des compléments alimentaires

Globalement en France, les compléments alimentaires et leur utilisation sont encore aujourd'hui un sujet tabou. Malgré de nombreuses vidéos, articles ou livres sur le sujet, il existe encore et toujours une image parfois de produits dopants, parfois de placebo ou parfois encore de produits magiques ! On va essayer de clarifier encore la situation en vous expliquant quelles son les erreurs les plus courantes des compléments alimentaires !

1 - Ils ne remplacent pas l’alimentation

Il y a encore des marques qui font des substituts de repas alors que l'essentiel pour changer son physique se trouve dans notre alimentation. Une partie de la population ne veut vraisemblablement toujours pas l'admettre . Cela dit, avec les millions d'informations contradictoires émises de toutes part, cela peut aussi se comprendre !

N'hésitez pas à regarder tous nosdossiers sur l'alimentation
pour apprendre toutes les bases nécessaires !

Pour les compléments alimentaires, c'est très simple, l'explication se trouve dans leur nom, ils COMPLETENT ce que vous mangez mais ils ne remplaceront jamais une nourriture saine et variée qui vous apportera les macro et micro nutriments dont vous avez besoin ! A une époque où l'on souffre souvent de carence, de manque de vitamines ou d'acides aminés, ils peuvent compléter nos besoins car il est vrai aussi que la qualité de la nourriture a bien baissé ! Mais ils ne remplaceront jamais une vraie alimentation de qualité.

2 - Ce ne sont pas des produits dopants

Il y a eu et il y a encore de rares fois des compléments alimentaires plus ou moins légaux, avec des traces de produits dopants qui arrivent sur le marché. Ces produits ne restent pas très longtemps à la vente heureusement, surtout en France ! Les marques assurent de plus en plus de contrôle anti-dopage pour assurer au consommateur qu'il n'y a aucun risque ou respectent la Norme AFNOR V94-001. Il y a bien la créatine considérée il y a encore quelques années comme un produit dopant mais qui ne l'est plus aujourd'hui.

Le dopage, c'est une tout autre pratique et une toute autre sorte de produits ! Les suppléments ne sont là que pour combler les besoins nutritionnels du sportifs. Ce sont des acides aminés essentiels ou non essentiels, des vitamines, de la protéine, finalement des produits très naturels ! Et avec deux avantages majeurs : ils sont légaux ET sans danger pour la santé. Ce qui n'est pas le cas des dopants.

3 - Ils ne font pas maigrir

La science est unanime là dessus, ce qui fait maigrir, c'est créer un déficit calorique ! Il faut que vos dépenses soit supérieures à vos apports énergétiques. Sur le marché des compléments, les brûleurs de graisses sont que très peu efficaces et la protéine de sèche ça n'existe pas ! Les seuls compléments intéressants dans ce cas sont ceux qui vont réguler votre appétit, ce qui vous fera manger moins et indirectement pourra vous faire perdre du poids.

Les compléments vendus pour vous faire maigrir ou brûler des graisses peuvent simplement vous apporter une petite aide en fin de régime pour perdre quelques derniers kilos récalcitrants mais ce sera un détail infime par rapport aux facteurs déterminants de la perte de poids.

4 - Complément alimentaire ne veut pas dire bonne qualité

Les marques de compléments, c'est exactement comme celles de l'agro-alimentaire ou du textile, il y a du bon et du moins bon ! Certaines respectent des normes et d'autres non et la qualité de la matière n'est pas toujours au rendez-vous !

Il faut donc toujours avoir à l'esprit que certaines marques vendent des compléments alimentaires de mauvaise qualité. Avec les nombreux tests que l'on a fait, on sait que les marques françaises sont généralement plus rigoureuses sur le respect des normes et sur le choix de la matière première.

5 - Ce ne sont pas des médicaments

Cela paraît évident comme ça mais les compléments n'ont rien à voir avec les médicaments. Ils ne sont pas soumis aux mêmes règles d’autorisation de mise sur le marché que ces derniers et n'ont pas vocation à soulager, traiter ou guérir des maladies.

En général d'ailleurs, les molécules qui sont proches de celles des compléments alimentaires sont plus fortement dosées.

6 - Ils ne signifient pas bonne santé

Ce n'est pas parce qu'on prend une tripotée de compléments alimentaires que l'on va être en bonne santé. Si on a globalement une mauvaise hygiène de vie, tabac, alcool, malbouffe, mauvaise qualité du sommeil, stress, on aura beau avoir tous les compléments du monde, même efficaces, il n'amélioreront pas la santé !

7 - Ils ne veulent pas dire progression assurée

Ils peuvent être une aide non négligeable pour faire des progrès en musculation mais les débutants placent encore trop souvent les suppléments avant le training et l'alimentation. Il est évident que ces deux facteurs sont prioritaires pour vous assurer des progrès à court, moyen et long terme.

Pour découvrir cet article en vidéo :


Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme