Les 8 erreurs qui tuent vos progrès la nuit !


On le rappelle souvent, mais le sommeil est extrêmement important pour la musculation et le sport en général, la récupération étant l'un des principaux facteurs qui vous permettront de faire des progrès sur le long terme. Une meilleure récupération, c'est un système nerveux et hormonal optimal, moins de douleurs articulaires et de risques de blessures et de meilleures performances assurées ! Quelles sont les erreurs qui vous empêchent de progresser pendant la nuit ? On vous explique !

Les 8 erreurs qui tuent vos progrès la nuit


On ne le répètera jamais assez mais le sommeil est très important dans notre vie de tous les jours et encore plus quand vous faites du sport. Si vous voulez optimiser votre training, il faut avoir un bon sommeil pour prendre du muscle ! On vous donne ici tous les conseils pour améliorer votre sommeil pour améliorer vos performances.

1. Ne pas faire d'étirements avant de dormir


La nuit est une période réparatrice pour les tissus. Si vous vous étirez avant de vous coucher, vous diminuez les tensions et placez le muscle dans une bonne position pour se réparer au mieux ! Vous pouvez prendre juste 5 min pour effectuer des étirements légers sur tout le corps pour vous relâcher.

Vous verrez, en plus, ça va vous détendre et améliorer votre bien être et votre endormissement !

2. Ne pas boire avant de dormir ou au réveil


Si vous dormez environ 8h voire plus, cette longue période sans boire créera une déshydratation et votre organisme et vos muscles ont un grand besoin d'eau ! Si cela ne vous donne pas envie de faire 3 allers retours dans la nuit pour aller aux toilettes (ce qui casserait votre sommeil et diminuerait sa qualité), buvez un verre d'eau dans l'heure qui précède votre coucher ou alors au réveil pour commencer à vous réhydrater rapidement ! C'est l'une des choses les plus importantes à faire pour ne pas tuer vos progrès et améliorer votre récupération !

Chacun à une quantité d'eau qu'il peut boire avant d'aller au lit et sans avoir à se relever. Faites des tests et trouvez la vôtre.

3. Des draps trop serrés


Certains ont tendance à faire leur lit de façon un peu militaire, au carré, avec des draps hyper resserrés ! C'est une bonne chose pour donner un peu d'ordre c'est vrai ! Mais le problème que l'on peut avoir se trouve au niveau des pieds quand on se glisse dans le lit ! En effet au lieu d'avoir le pied droit à la perpendiculaire, il peut se retrouver en position tendue ce qui n'est pas forcément bon pour la cheville et pour les mollets. Cherchez à avoir un peu de mou pour être à l'aise et garder une position naturelle !

4. Avoir un oreiller de mauvaise qualité


C'est sans doute l'un des plus gros problèmes, avoir un oreiller trop mou ou trop dur qui vous donnera une mauvaise position pour vos cervicales, qui est quand même l'une des principales zones de tension pour les pratiquants de musculation, surtout si vous portez lourd et faites des trainings intensifs ! Que vous dormiez sur le dos ou le côté, vos cervicales doivent être en alignement avec votre colonne. Si vous êtes toutes les nuits en hyperextension, vos cervicales finiront par vous faire mal le matin, ou l'impression d'avoir la nuque lourde, et ça c'est mauvais signe !

Si vous dormez sur le côté, il pourrait être pertinent par exemple de doubler la hauteur de votre traversin (pliez-le en deux), pour aligner la colonne et moins comprimer votre épaule d’appuis.

5. Une mauvaise posture pour les lombaires


Autre zone de tension et autre problème, cette fois-ci pour vos lombaires ! Et on sait que le bas du dos, c'est le mal du siècle ! Si vous dormez complètement à plat, votre colonne ne sera pas alignée et le bas du dos sera creusé. Le matin, on peut avoir mal soit à ce niveau-là, soit au niveau des abdominaux à cause de cette mauvaise posture. L'idéal serait alors de dormir avec un oreiller qui serait placé au niveau de votre dos ou des ischio pour surélever légèrement les jambes, pour ne plus avoir le dos trop cambré !

6. Dormir sur le côté avec la main sous la tête


C'est une position que l'on prend souvent pour s'endormir, avec la main sous la tête ce qui va causer également un souci au niveau des cervicales, créant une hyperextension. Vous pouvez placer votre main plutôt sous l'oreiller pour réaligner vos cervicales avec votre colonne. L'autre problème avec la main sous la tête, c'est que cela place l'épaule en rotation interne et va créer une tension au niveau de l’articulation et du petit pectoral causant un problème de posture sur le long terme, surtout si vous n’effectuez pas assez d'exercices de rotation externe à l'entrainement. Placer la main sous l'oreiller placera un peu plus votre épaule en rotation externe !

7. Dormir sur le ventre


Cette position est souvent mauvaise pour deux raisons, surtout si vous dormez avec les mains sous votre tête. Cela va placer vos épaules là aussi en rotation interne et cette posture va créer de la tension au niveau des lombaires sur le long terme alors que dormir sur le dos avec les mains derrière la tête causera beaucoup moins de souci !

8. Dormir en position foetale


Beaucoup de gens dorment dans cette position depuis l'enfance, ce qui n'est pas mauvais en soi si vous placez un oreiller sous vos hanches ou entre vos jambes (il faut prendre l'habitude c'est certain) ce qui empêchera que votre colonne ne soit en torsion et que des tensions se créent au niveau des hanches.

Conclusion :


C'est un élément qui est beaucoup trop laissé au hasard alors qu'il est indispensable de dormir dans la meilleure posture possible pour ne pas créer de zones de tensions sur le long terme au niveau du dos, des épaules et des cervicales, articulations qui sont déjà affaiblies par la musculation et la vie de tous les jours. L'idéal est de dormir dans la position où l'on se sent le mieux, mais en procédant à quelques adaptations. Pensez à bien vous hydrater et vous étirer pour améliorer la qualité de votre sommeil et optimiser vos progrès. Et enfin, investissez dans un bon oreiller !

Après, oui ce n’est pas simple, il faut s'habituer quand on veut changer de posture, mais c'est comme tout : c'est une question d'habitude, et donc d'entrainement.



Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme