Arrêtez avec vos barres de protéines !


À première vue elles représentent l’encas parfait pour un sportif : bon pour la santé, riche en protéine, facile à consommer … Mais en regardant de plus près leur composition nutritionnelle, elles pourraient bien ressembler à de simples barres de friandises. On vous donne notre avis !


Une barre de protéines ? Vous êtes sûr ?

On connait l’importance des protéines en musculation, sauf que manger du poulet ou des œufs en collation l’après-midi ou à la sortie de la salle ça ne fait pas rêver grand monde !

C’est vrai que les barres sont très séduisantes pour leur côté gourmand et pratique. On se dit « c’est comme manger une barre chocolatée, mais sans ruiner sa diète et en plus en apportant des protéines à mes muscles ! » Comment ne pas succomber, hein ?

Le problème c’est que souvent, leur pourcentage en protéine est faible : pas plus de 30-40% de la barre sinon elle serait tout simplement infecte et très dure à manger. Ensuite, pour masquer au mieux le goût et la texture de la protéine, les fabricants ajoutent des arômes, édulcorants, agent de textures, émulsifiants, …

Grâce à cela vous obtiendrez une barre gourmande et onctueuse (enfin en théorie, car c’est n’pas toujours le cas en vrai). Dites-vous bien que plus votre barre est bonne et plus le pourcentage de protéine est bas. C’est une obligation : les protéines sont de la poudre, et plus la barre en contient et plus elle sera pâteuse, sèche et difficile à manger. Si vous avez une barre qui monte à 40% de protéine ou plus, elle sera presque immangeable.

Sur des barres toutes faites, vous aurez soit une bonne composition (ou au moins intéressante) soit un bon gout / bonne texture. Il est extrêmement dur de combiner les deux.

En général une barre agréable contient 25 à 35% de protéines (quand ce n’est pas encore moins), et pour le reste des ingrédients sont des glucides, des lipides et des additifs. Ce n’est donc pas vraiment une barre de protéines, mais une barre enrichie en protéines. La nuance est majeure !

Des vrais protéines utiles ?

Parlons maintenant de la qualité de la protéine utilisée par les fabricants ! Vous pensez bien qu’ils utilisent la protéine la moins chère possible. Vous aurez donc la plupart du temps ce qu’ils appelleront un « mélange de protéines ». Ce dernier pourra être constitué de protéines animales, végétales ou des deux et donc contenir des protéines issues du lait, des œufs, du soja …

Déjà vous pouvez oublier la protéine native dans la plupart des cas, donc les protéines sont moins intéressantes que celles d’un shaker, mais ce n’est pas tout ! Pour baisser encore le coût, ou pour améliorer la texture, certains fabricants ajoutent des formes de protéines bien moins utiles :
Protéines de blé : vu comme ça, on se dit OK … sauf qu’il s’agit du gluten ! Une protéine dommageable à la santé de tous ceux qui y sont sensibles ou intolérants ;
Collagène : là aussi on pourrait se dire que c’est une bonne idée pour les articulations … sauf que ce n’est pas le même collagène, il n’a pas la même qualité que la Peptan par exemple et il ne sert donc pas à grand-chose pour les articulations. Et bien sûr, pas non plus pour les muscles.

Et bien sûr, même si ces protéines ne sont pas intéressantes, voire même potentiellement gênantes, elles sont comptées dans le total des protéines de votre barre.

Ne vous attendez donc pas à avoir de l’isolat de whey native dans vos barres !

Healhty or not Healthy ?

En plus de la qualité ou de la teneur en protéines, l’autre problème est que ces barres sont des aliments ultra transformés, et qui pour garder un gout / texture / aspect corrects doivent donc ajouter un très grand nombre d’additifs : colorants, stabilisants, agents de texture, conservateurs, aromes, émulsifiants …

Au final, il n’est pas rare de trouver des barres avec 15, 20 ou même 30 ingrédients chimiques en plus de la protéine, des glucides et des graisses. Et donc on arrive au final sur quelque chose qui est très très loin d’être healthy ! Donc prenez garde : ce n’est pas parce que c’est « aux protéines » que c’est forcément sain ou bon pour votre silhouette.

Certaines de ces barres contiennent autant voire plus d’ingrédients que les barres chocolatées classiques types Mars, Snikers ou Bounty. Et les versions protéinés de ces barres ne font pas mieux, ne vous laissez pas tromper par l’appellation « protéine » ! En dehors de l’apport en protéines, tout le reste de la barre est très proche des versions « confiserie » classiques.

Vous pouvez d’ailleurs le voir sur notre chaine Youtube, car on a testé beaucoup de barres, et rares sont les bonnes notes. Vous pouvez aussi voir tout le détail ici : Tests barres de protéines (LIEN : http://www.fitreview.net/test-et-avis/produits/proteines/barre-de-proteines/ )

C’est pour ça que quand on a créé nos Perfect Barre AM Nutrition, nous avons préféré créé un Premix, avec que des ingrédients haut de gamme et non une barre toute prête : ainsi nous pouvons éviter les additifs sensés améliorer la texture, le gout, la conservation, …

A noter quand même qu’il existe quelques barres de qualité, mais ne général elles contiennent plus de glucides ou de lipides que de protéines, il faut donc bien y penser pour les intégrer à votre diète. Ce sont des barres de type « RAW » ne contenant que des ingrédients végétaux et crus ou cuits à basse température pour en préserver les qualités nutritionnelles.

Barres ou Shaker ?

On ne peut pas nier le côté pratique des barres de protéines et franchement, si elles sont bien choisies, les barres peuvent constituer un encas pratique qui peut nous sauver sur un voyage ou si on manque de temps.

En revanche, ne les confondez pas avec votre shaker, elles ne sont pas à consommer après chaque séance :
D’abord parce qu’elles constituent un apport en sucre très important et même si vous êtes en prise de masse il est toujours préférable d’avoir des sources de glucides plus qualitatives.
Ensuite parce que comme on l’a dit les protéines utilisées dans les procédés de fabrication seront le plus souvent d’une qualité médiocre et noyées dans un tas d’ingrédients douteux.

Il vaut mieux utiliser une protéine en poudre de bonne qualité et prendre un shaker post training.


Native Whey Isolat par All-musculation
Native Whey Isolat par All-musculation
Voir ce produit


Si vous voulez des glucides pour ralentir l’assimilation ou parce que vous êtes en prise de masse, prenez un gainer de bonne qualité, ou une banane avec votre shaker. Ce n’est pas parce qu’on est en prise de masse qu’on peut tout se permettre.

La barre protéinée c’est avant tout un produit marketing, ne soyez pas naïf !

Dans tous les cas on vous le dit toujours, rien ne vaut une alimentation solide issue de produit non transformé. Et donc la barre ne doit servir qu’en dépannage.

Les critères de choix pour une meilleure barre ?



Si vous voulez consommer des barres de temps en temps, essayez au moins de les choisir, car elles ne se valent pas toutes et sur un malentendu vous pourriez finir avec l’équivalent d’un mars ou d’un snickers.

Le pourcentage de protéine : C’est la base ! La majorité des marques vous annoncent 15 a 20g de protéines, mais suivant la taille et le poids de la barre ces 20g peuvent représenter 20% de la barre ou 40% de la barre. C’est donc ce pourcentage qui est important, car tout le reste des ingrédients c’est poubelle !

Le mieux c’est donc de choisir une barre qui contient au moins 40 % de protéines afin de limiter les mauvais sucres et mauvaises graisses. Si vous voulez un gout et une texture meilleure, restez sur une barre à 30% de protéine, mais pour une consommation occasionnelle.

L’origine de la protéine : Fuyez les « mélanges de protéines » pour ne pas vous retrouvez avec tout et n’importe quoi et privilégiez une protéine de whey ou un mélange whey caséine pour une meilleure biodisponibilité.

Si vous êtes vegan, là un mélange de plusieurs sources de protéines végétales pourra être une bonne solution par contre !

La liste des ingrédients : Le plus court elle est le mieux c’est ! Dans l’idéal moins de 10 ingrédients et la protéine doit figurer en premier dans la liste ça va de soi.

Des alternatives plus saines ?

La meilleure solution si vous voulez allier un bon gout, une bonne texture et une bonne composition sera de vous les faire maison. Cela vous prendra du temps et leur capacité de conservation sera plus courte, mais au moins vous saurez que ce que vous mangez.

Chez AM Nutrition, comme on l’a dit plus haut, on vous propose une troisième solution qui pour nous est de loin la meilleure : un prémix barre de protéine. Grâce à ce produit, vous pouvez préparer en 2-3 minutes des barres délicieuses à 35% d’isolat de protéines natives donc de qualité bien supérieure à celle des barres toutes prêtes !

Mais en plus, le reste des ingrédients ne sont que des aliments sain et bio : avoine, poudre d’amande, sucre de fleur coco … uniquement des aliments que vous connaissez et dont le nom est prononçable , pas de E-bidule et des GLYCO-machin !

Si vous voulez en savoir plus sur nos barres, n’hésitez pas à checker la fiche produit de la boutique ici.

Sinon, vous avez des barres RAW, mais elles dépassent rarement les 20% de protéines.


Perfect Barres de protéines
Perfect Barres de protéines
Voir ce produit


En conclusion, les barres sont certes une solution très pratique et facile, mais n’en abusez par, car elles ne sont pas seulement protéinées, elles sont aussi bourrées de sucre et d’additifs.

N’oubliez pas de bien les choisir, car elles ne se valent pas toutes !

Enfin elles doivent constituer une collation occasionnelle et non-être consommé de manière journalière. Rien de tel que l’alimentation non transformée pour apporter des protéines à votre organisme.

Nous avons testé pour vous un grand nombre de marques de barres de protéine, pour connaitre notre avis rendez-vous sur Fitreview.net




Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme