Athlète Bikini : faux seins obligatoires ?


Qu'on aime ou pas, les athlètes de la catégorie bikini sont quasi obligées d'avoir des implants mammaires pour gagner des compétitions et trouver un sponsor. Voici pourquoi.


Avant-propos : chacun ses goûts ainsi que sa conception de l’image des femmes et de la féminité. Cet article parle uniquement de la catégorie bikini et du besoin ou non d’avoir de faux seins pour concourir. Ce n’est pas un article d’opinion mais un état des lieux du milieu des bikinis pro dans le monde de la musculation au féminin.

Ifbb Bikini Pro Anna Virmajokis

La superbe IBikini Pro Anna Virmajokis



Rappel sur la catégorie Bikini



La catégorie Bikini à été créée pour accueillir plus de femmes dans le monde des compétitions physique par la fédération IFBB. La première Bikini Olympia a été introduite en 2010.

Dans cette catégorie où on met beaucoup moins l'accent sur la musculature, les femmes sont minces et les juges sont à la recherche d’un physique plus « doux » que celui des autres catégories.

Ils ne cherchent pas la même masse musculaire, ni la même définition que chez les athlètes fitness, figure, physics et surtout pas comme une bodybuilding. Pour résumer : un taux de gras suffisamment bas pour avoir un 6-pack abs mais encore assez de poitrine pour remplir son soutien-gorge et garder une silhouette féminine.

Vous avez donc besoin d’une silhouette très féminine en bikini.

De belles épaules arrondies, des bras toniques, un ventre plat avec des abdos mais pas découpés, un beau galbe des fessiers, des jambes sculptées, un beau sourire, un beau visage, un bon maquillage … Mais pas de sèche drastique, pas de veines partout, pas de marques de déshydrations, pas 45cm de bras sec, pas de stries aux fessiers ni d'air épuisé ...

Un autre critère très important est le posing / la prestance sur scène, mais nous ne nous attarderons pas dessus, ce n'est pas le sujet de l'article.

Une vidéo pour expliquer l'obligation d'avoir des faux seins



Vidéo Vérité #6 : Faux seins obligatoires ?



Effectivement, comme vous avez pu voir dans cette vidéo, les faux seins sont obligatoires dans certaines conditions. Les athlètes de ma catégorie Bikini sont toutes obligées de passer par la case chirurgie pour remporter des compétitions tout simplement car quand on veut atteindre un certain niveau de sèche, on perd forcément du gras au niveau des seins. Ainsi, pour garder des seins dignes d'un podium en catégorie Bikini, l'opération devient indispensable.

Il en est de même avec les FitGirl qui pour la plupart, sont également passées par l'opération chirurgicale. En effet, nous sommes des centaines à liker et à suivre sur les réseaux sociaux des belles fitgirl avec des fortes poitrines. On préfèrera le plus souvent des femmes avec une belle poitrine plutôt que des femmes sans poitrine. Les marques ont bien compris cet enjeu et contactent plus facilement ces profils là que les femmes sans seins.
Nous avons donc une part de responsabilité dans cette obligation qu'ont les femmes à avoir des faux seins.

L’image féminine ?  Ni maigre, ni trop musclée



Être un modèle bikini pro est souvent basé sur la façon dont votre image est commercialisable. Donc avoir une poitrine « généreuse » va généralement de pair avec votre succès, à cause de l’image qu'à la société de la féminité de nos jours.

On tient à dire que les seins ne font pas la femme … Mais restons réaliste, la catégorie Bikini est un concours de beauté. La première place revient souvent à celle qui porte le mieux son bikini avec le plus grand sourire, c’est ce que les juges recherchent avant tout : « Are you hot enough ? »

Et personne ne contredira le fait qu’une femme en Bikini ressort mieux avec des seins plutôt que sans poitrine du tout.

En effet, si on décide de concourir dans la catégorie bikini, vous devez répondre à certaines normes (l’équilibre,  la proportionnalité, une certaine masse musculaire, le ton de la peau et quelques courbes…) et les implants mammaires entrent dans l’équation, car c'est une compétition basée uniquement sur l'apparence.

Ainsi, et cela est tout à fait logique, les femmes vont faire tout ce qu’elles pensent nécessaire pour gagner, l’augmentation mammaire en devient donc un passage obligatoire. Ceci en particulier aux États-Unis, où il est presque considéré comme obligatoire d’en avoir.

Pour celles qui refusent les implants, elles utiliseront des bikinis rembourrés, des prothèses en silicone externes, … Vous ne trouverez pour ainsi dire pas de compétitrice bikini avec des seins plats à haut niveau.

Les implants mammaires : la féminité ?



Avoir des seins de bonne taille est très important pour une femme qui est « censée » avoir une apparence séduisante. Toutefois, lorsque votre taux de gras baisse, il est en est de même que votre poitrine : elle diminue. C'est mécanique : n'oubliez pas que les seins sont composés en grande partie de gras.

C'est donc un peu difficile de maintenir une bonne taille de bonnets quand on fait un régime de compétition. C’est en partie la première raison pour laquelle les implants mammaires sont si fréquents chez les compétitrices physique toutes catégories (pas que les bikini donc).

Mais la seconde et plus importante est que si vous avez de petits seins (ou plus de seins du tout), alors vous pouvez vous sentir ou paraitre moins féminine. Ce qui est un critère prépondérant dans la catégorie Bikini ! Autant dans la silhouette que dans la présentation générale et l’apparition sur scène.

Faisons très très simple : Perte de masse grasse = Perte de seins alors que Bikini = besoin de seins

Indispensable ? La compétition et les sponsors



Ce n’est pas une exigence d’avoir une augmentation mammaire, mais dans de nombreux cas, une plus grosse poitrine permet d’équilibrer un physique et de créer un look plus féminin.

Avoir des seins de tailles respectables est toujours mieux que pas de seins, en particulier si vous essayez de préserver une certaine féminité. Cela fait partie des critères de jugement principaux.

Quand il s’agit de compétitions bikini, un attrait esthétique complet est ce que les juges et les sponsors recherchent avant tout. A ce titre, le rembourrage ne peut pas tout faire et les faux seins deviennent indispensables. L’impact des sponsors est à ce titre non négligeable : une athlète doit être belle et sexy tout au long de l'année, quelle que soit la tenue, …

Ce n'est d'ailleurs pas un secret, et certaines athlètes le disent en toute honnêteté et avec un brin d'humour :

Michelle Lewin Silicone

Michelle Lewin et ses « seins en silicones »



Cependant, dans certains cas, de trop gros implants ou mal proportionnés peuvent au contraire faire baisser votre note global et paraitre trop « faux ».  On ne veut pas deux gros ballons et voir les cicatrices des opérations. Il faut de l’équilibre et de la féminité, non du « fake » à pleurer…

Le niveau de compétition



Cela est aussi d’une grande influence.

Dans des « petites » ou « moyennes » (notez bien les guillemets) compétitions, ce n’est pas un impératif que d’avoir de faux seins. Mais on ne va pas vous mentir et de nombreuses compétitrices en ont.

Toutefois on retrouvera plus de bikinis rembourrés que d’implants mammaires ce stade. Au-delà, (nationales / Internationales / Sponsoring …) vous aurez certainement besoin d’implants pour être prise au sérieux et avoir une image plus vendeuse.

La vraie question à se poser



Quels sont vos objectifs ?

Les compétitrices peuvent très bien s'en sortir en travaillant dur et faire quelques compétitions puis voir par la suite si elles ont réellement besoin de faux seins. Il faut obtenir une certaine expérience et voir les réactions des juges avant tout chose. Mais aussi savoir à quel avenir vous vous destinez.

Tout dépend des objectifs … comment définissez-vous le succès? Qu’est-ce que vous essayez de ressortir de l'industrie du fitness ? Une carte pro ? Une carrière ? Ou est-ce juste un hobby ?

Si on veut concourir pour l'expérience, pour «  le fun », alors la chirurgie n’est peut-être pas une bonne solution.

Mais si on souhaite être la prochain Mme Bikini Olympia ou qu'on espère en faire une profession, en vivre grâce au sponsoring et à son image, alors considérez qu'il est impératif d’avoir de faux seins.

Mais avoir la meilleure silhouette est plus important d’avoir de gros seins !

On ne doit jamais modifier son corps pour le regard d’un juge, mais pour soi-même. Vous êtes celle (ou celui) qui vis avec votre corps jour après jour, pas le temps d’une compétition où tout le monde vous oublie dès que vous sortez de la scène.

Les implants servent à compléter un travail acharné, pas à l’éclipser.

Cela étant dit, si la question était «avez-vous besoin d’implants pour gagner à un niveau pro ? », on pense que la réponse est oui.


On en parle sur le forum : Athlète Bikini : Faux Seins Obligatoires ?