Les balances n'y connaissent rien !


L'impédancemétrie est l'une des méthodes les plus connues et appréciées par les pratiquants de musculation pour connaître sa composition corporelle. Alors quelles sont les méthodes les plus précises et pourquoi les balances dernier cri ne seront pas très fiables ? On vous dit tout !


Les balances n'y connaissent rien !


Qu'on soit débutants ou d'un niveau plus confirmé, il y a toujours une période en musculation où on s'intéresse à notre composition corporelle, c'est-à-dire notre rapport entre notre masse maigre et notre masse grasse. Différentes méthodes plus ou moins fiables existent pour déterminer notre pourcentage de masse musculaire et de masse grasse. La méthode par plis cutanés est par exemple l'une des plus précises si elle est pratiquée par un professionnel.

Pour l'impédancemètre, on est en théorie face à LA méthode la plus fiable qui existe. On va voir ici que sauf utiliser un matériel clinique professionnel extrêmement coûteux, les balances destinées aux particuliers ne sont malheureusement pas fiables ! On vous explique !

Qu'est-ce que l'impédancemétrie ?

Le principe est de mesurer la résistance du corps au passage d’un courant électrique de faible intensité. C'est un courant qui n'est bien sûr pas dangereux pour le corps, mais qui permettrait d’analyser avec plus de finesse votre composition corporelle, à savoir votre pourcentage de masse musculaire, de masse graisseuse, la masse osseuse et le taux d’hydratation.

Elle est connue depuis des années maintenant dans le milieu médical et sportif, envahissant les salles de sport et même les foyers. Le système est relativement simple, la balance impédancemètre va envoyer le courant à travers les pieds et les mains (balances déjà plus coûteuses) et va mesurer le temps que cela prend pour que le courant traverse les muscles, la graisse et l'eau qu'il rencontre sur son passage !

L’indicateur de masse grasse pourrait donc faciliter le suivi d'une personne voulant en perdre, car la perte de poids ne se suffit pas à elle seule pour voir si la personne a perdu de la graisse au profit du muscle.

Les différents types de balances personnelles

- Unipodale monofréquence : par les pieds !

C'est la plus pratique et la plus économique, mais vous vous en doutez, c'est la moins fiable ! On a des données qui sont calculées à partir du taux hydrique, qui varie forcément en fonction de l’hydratation de la personne ! Les résultats donnés par la balance peuvent fluctuer du jour au lendemain, et les mesures sont rarement les mêmes d'un appareil à l'autre, car chaque balance possède un algorithme différent selon le fabricant ! On estime qu'il peut y avoir en moyenne une différence de 10% à 15%, pas optimal pour connaître précisément sa composition corporelle !

Et il suffit de boire de l'eau avant la pesée pour fausser le résultat.

- Quadripolaire monofréquence : pieds et mains

C'est un peu mieux, car cette fois le courant passe à la fois par les capteurs situés sous les pieds et à la fois par les capteurs situés dans les poignées pour les mains. Le nombre de capteurs n'est cependant toujours pas suffisant. Le courant circule d’ailleurs toujours plus dans la partie basse, même avec des balances un peu plus chères ! On se retrouve encore avec le même problème. Difficile d'avoir une estimation dans son ensemble. Vous pouvez toujours vous peser plusieurs fois, faire une moyenne avec les résultats et même s'ils ne sont pas très réalistes, regarder si le taux a augmenté ou baissé avec le temps.

Le problème avec ces balances, c'est qu'elles ne peuvent pas faire la différence entre la graisse extra cellulaire, intra cellulaire, abdominale ou viscérale, ce qui fausse complètement les résultats. On manque donc forcément de précision et de fiabilité.

Quadripolaire multifréquence : balances professionnelles

- Biody Xpert :

C'est un appareil assez récent, qui n'est pas très grand, mais par contre beaucoup plus précis ! Seul bémol, il coûte aux alentours des 2300€, compliqué pour un particulier d'en faire l'acquisition ! Il faudra donc plutôt prendre rendez-vous chez un professionnel pour faire une mesure. Avec cet appareil, on estime qu'il peut y avoir une différence de 2% en moyenne, c'est déjà beaucoup plus proche de la réalité que les 10% à 15% de variation des balances bon marché !

Comme avec les balances, un courant constant de faible intensité parcourt l’intégralité du corps. Les données sont transmises grâce à différentes fréquences (200kHz, 50kHz, 5kHz et ce qu'on appelle l'angle de phase à 50kHz) ce qui va donner des résultats beaucoup plus précis ! Les experts constatent des écarts conséquents entre la monofréquence et la multifréquence !

- DEXA :

Un scanner d'ostéodensitométrie, ou absorptiométrie biphotonique à rayons X qui est une sorte d'imagerie médicale qui permet de mesurer jusqu'au contenu minéral de l'os ! Un scanner qui coûte entre 10000 et 20000€ !

Là on est sur le top du top, c'est un scanner qui ressemble à une IRM en fait, et qui va passer sur l'intégralité du corps, avec des résultats plus complexes et plus précis qui sont expliqués par un radiologue ou un expert dans ce domaine. Après un scan avec cet appareil, les professionnels nous donnent un livret avec beaucoup plus de données qu'avec une simple balance. C'est la méthode de référence, avec une variation de seulement 1%, c'est-à-dire quasiment rien ! C'est beaucoup plus cher, mais c'est le prix pour avoir de VRAIS résultats ! Si la machine coûte cher, c'est parce qu’elle est utilisée essentiellement par du personnel médical compétent, vous ne pouvez pas en faire l’acquisition pour un particulier. En revanche, faire un DEXA dans un laboratoire spécialisé avec analyse de votre composition corporelle vous coûtera entre 70 et 150 euros.

Donc pour conclure : ne vous fiez pas aux balances du commerce, même en faisant plusieurs mesures et une moyenne, les résultats ne sont pas fiables !

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme