Blessures : le point sur le Taping


Le Taping est une technique de contention permettant de travailler au niveau de la peau pour réduire les tensions persistantes des muscles, tendons, ligaments ...


Taping définition

Avez-vous remarqué les bandes de toutes les couleurs qui décorent les sportifs à l'épaule, au niveau des lombaires, sur les mollets... ? C'est du Taping et non un tatouage temporaire ! Mais c'est quoi le Taping ?

C'est quoi ces bandes ?

Vous vous souvenez de l'élasto, du strapping ? Tant mieux, car ce n'est pas du tout ça, même si on va rechercher plus ou moins le même effet.

Les bandes élastiques de type Taping sont des bandes collantes, légèrement étirables. Elles ont été ''inventées'' par un japonais, Kenzo Kaze en 1973, mais explosent réellement depuis 5-6 ans grâce à l'aspect commercial et visibilité que procure le mélange de couleurs visibles à la TV.

À l'inverse des bandes ''classiques'', les bandes de Taping présentent un dessus doux, un dessous encollé et avec des formes arrondies (sinusoïdes, demi-cercles... variable selon les marques).

Ce sont ces formes qui vont nous intéresser pour le taping. En effet, lorsque vous positionnez votre bande sur la zone à traiter, vous étirez la bande (étirement variable selon l'objectif recherché, la zone à traiter) et vous collez sur la peau.

Les formes vont avoir pour effet, lorsque vous bougez, d'appliquer une contraire à la peau (les formes veulent retrouver leurs configuration d'origine). Ainsi, les bandes de Taping permettent un effet sur les récepteurs cutanés. Et c'est là tout l'intérêt du taping.

Exemples taping

Pourquoi le Taping ?

Lorsque vous avez une lésion, une tension persistante ou une inflammation d'origine mécanique, vous bénéficiez d'une protection naturelle. Celle-ci se met en place en envoyant des messages aux centres nerveux qui vont mettre en place les réponses appropriées. Toutefois, il arrive souvent que ces messages d'alertes persistent et deviennent des messages nociceptifs (alerte que l'on n'arrive pas à éteindre, engendrant un effet permanent de tension et de douleur).

L'usage de ces bandes de Taping va donc essayer de résoudre une partie de ces alertes.

D'une part, elle vont réduire la tension localement. La bande étant étirée et avec des formes arrondies, va chercher naturellement à retrouver sa longueur d'origine. Cela aura pour effet de légèrement réduire la tension musculaire locale (et superficielle). Pour avoir testé sur le tendon d'Achille, la réduction de l'impression de tension, de gène est quasi immédiate (mais non durable). Ceci est l'effet lorsque l'on est au repos.

Mais l'effet le plus intéressant vient durant les mouvements. En effet, la bande, va rechercher à retrouver sa longueur d'origine même lorsque vous bougez. Elle va donc tirer la peau dans diverses directions (souvent à l'opposé du mouvement) et donc opérer un mini-massage très superficiel. Les capteurs sous-cutanés vont être la cible de ce massage permanent. Ils vont pouvoir travailler normalement (et non plus en alerte permanente). Vous avez ainsi un effet antalgique. Progressivement, vous réduisez le message nociceptif et vous permettez ainsi une récupération plus rapide des inflammations.

Le taping va donc utiliser la peau pour transmettre, activer des systèmes localement déficients (sanguin, lymphatique, analgésique).

Avantages et inconvénients du Taping

Le Taping est très intéressant en ajout d'un travail avec le kiné, ou en prévention/fin de réathlétisation, puisqu'il est :

  • Sans effets secondaires


  • Perméable a l’air et hydrophobe


  • Sport natation et douche possible


  • S’enlève facilement


  • Peut se garder jusqu’à 5 jours (variable selon la qualité de la bande, l'usage que l'on fait et la méthode de pose)

Les contre-indications sont :

  • Plaies ouvertes


  • Allergies à l'un des composants de la colle


  • Pathologie dermatologique sur la zone.

Les types de pose

Nous n'allons pas donner des modes d'emploi ici, cela nécessiterait de longues heures d'explications pour toutes les aborder.

Sachez toutefois qu'il existe différentes techniques selon l'objectif :

  • Technique musculaire


  • Technique ligamentaire


  • Technique de correction / posturale


  • Technique aponévrotique


  • Technique lymphatique


  • Techniques combinées

Pose taping

Chaque technique va offrir un besoin de tension de la bande en fonction. La tension se calcule de la manière suivante : prenez la longueur de la bande au repos ; étirez-la au maximum ; la différence de longueur est l'étirement 100%. Pour appliquer un étirement précis, il suffira de prendre un % de cet étirement 100%.

Par exemple, votre bande au repos fait 11cm. Vous l'étirez et elle fait 21 cm. Votre étirement max est de 10 cm. Vous voulez appliquer une tension de 20%, vous devrez appliquer la bande sur la peau avec une longueur de 11 cm + 10% de 10cm = 12 cm.

Les différentes tensions en fonction des objectifs sont :

  • - 10 à 15 % : Drainage lymphatique


  • - 15 à 25 % : relaxation, baisse des tensions locales


  • - 25 à 50 % : Stimulation et renforcement pour les zones atrophiées ou les lésions chroniques


  • - 50 à 100% : Pour un travail postural, un soutient ligamentaire, un allègement de l'effort mécanique durant un entraînement.

Les erreurs à ne pas commettre

Le soulagement étant important avec le Taping, les mouvements permis sont plus important qu'avec un strap, on pourrait avoir tendance à l'utiliser en permanence sur une zone faible. Ceci est une erreur. Si une zone est faible, il faut la corriger ou la soigner (selon la raison de cette faiblesse). Le Taping n'est pas là pour passer outre les signaux d'alarme et les déséquilibres, mais pour aider à les corriger.

De plus, en prenant un étirement fort, on réduit les contraintes mécaniques sur certains muscles et certaines articulations. Certains en profiteront pour les utiliser comme ''aide'' à la performance (moins d'effort pour produire un geste). Ceci est une autre erreur. Vous allez d'une part casser les équilibres musculaires (donc blessures à moyen ou long terme) mais aussi shunter les protections naturelles de la zone (risque de blessure à très court terme).

Le Taping, même s'il peut faire joli et s'il peut donner la sensation d'apporter un plus, est un outil avant tout pour récupérer (de l'entraînement, d'une lésion, d'un déséquilibre) et non une aide à la performance.

Exemples taping

Les codes couleurs

Si vous n'êtes pas branché ondes énergétiques des couleurs et pouvoir de guérison de ces dernières, oubliez les couleurs. Elles sont là principalement (pour les occidentaux) à but marketing et effet de mode.


Articles complémentaires



  Choisissez votre coaching par AM :


Toute la qualité des conseils et du suivi All-musculation dans nos coaching !
Dés 29€/mois
Programmes d'entrainement + nutrition !