Développé Couché Barre VS Développé Couché Haltères !


La différence qui existe entre ces deux exercices, les avantages et les inconvénients de chacun pour répondre à cette question fréquente. C’est un vieux débat qui perdure, entre les partisans du développé couché à la barre et les partisans du développé couché aux haltères ; mais alors quel est le meilleur entre les deux ? On vous explique comment faire votre choix !


Développé couché barre vs haltères

La barre

L’avantage principal des barres sur les haltères est la stabilité. Ce sont les pectoraux qui auront le plus de travail à fournir (viennent ensuite les deltoïdes et les triceps). La gestion de l'équilibre de la barre est relativement peu fatigante car les mains agrippent deux points solidaires : la stabilité est donc assez bonne.

Avec cet exercice de pectoraux à la barre, il est ainsi plus facile de maitriser la trajectoire de son mouvement qu’avec des haltères. Résultat des courses : on progresse plus vite avec la barre, surtout si on est débutant car vous mettrez moins de temps à gérer votre équilibre et vous mettrez du poids en plus bien plus rapidement.

En amplitude complète avec la barre, vos pectoraux ne seront ni trop étirés, ni trop raccourcis, ce qui est optimal pour progresser contrairement au développé couché avec haltères qui impose un étirement et un raccourcissement plus important rendant l’exercice un peu moins efficace (ou plus dangereux, tout dépend de votre morphologie).

Le développé couché avec barre est quand même assez technique et prendra un certain temps pour maitriser complètement le mouvement. Vous devrez trouver le bon placement pour vos mains, la position de vos scapulas (omoplates), avoir les épaules basses, les coudes vers l’avant ou encore trouver la bonne position au niveau des pieds. Mais tout cela sera aussi valable pour les haltères.

Mais la barre, en imposant deux points fixes au niveau des mains, va produire un mouvement en partie « forcé » et donc moins naturel, ce qui à terme peut provoquer des problèmes aux épaules.

Deux gros points forts :
- Possibilité de mettre plus lourd
- Maitrise plus facile

Inconvénient majeur :
- La trajectoire est moins naturelle.

Les haltères

Avec les haltères, le fait de devoir garder chaque main en équilibre et d'ajuster correctement les deux trajectoires pendant le mouvement, le placement et l’écartement des mains font qu'obligatoirement, un grand nombre de muscles périphériques et stabilisateurs seront bien plus sollicités. Les pectoraux sont logiquement moins stressés qu'avec la barre, ils s'épuisent moins vite, mais tous les autres muscles travaillent de façon plus intense : c'est donc un travail plus global, plus complet, même si cela implique d'utiliser une charge totale moins élevée.

Les haltères permettent d’avoir une meilleure amplitude de mouvement. L’étirement sera augmenté par rapport à la barre et la contraction en haut du mouvement aussi, surtout si vous effectuez une rotation interne en fin de mouvement.

Malheureusement, les haltères nécessitent un meilleur contrôle technique qui est un peu compliqué quand on est débutant en musculation. Après avoir passé le stade du débutant, il n’y a par contre pratiquement aucun problème à les utiliser !

La mise en place au développé couché avec haltères peut également être un problème, il sera plus sécuritaire et pratique d’avoir quelqu’un pour vous assister.

Il est donc préférable d'utiliser la barre pour intensifier le travail sur les pectoraux, donc si on souhaite soulever lourd … à condition de bien sentir les pectoraux sur ce mouvement ! Mais pour la santé des épaules, et pour un travail plus global : préférez les haltères.

Avantages :
- Travail plus naturel
- Travail des muscles stabilisateurs

Inconvénient :
- Plus dur d’intensifier sur les pectoraux

Pourquoi ne pas utiliser les 2 ?

La barre impose une trajectoire moins naturelle que les haltères. Par exemple, sur cet exercice, il faudrait normalement pouvoir faire un mouvement convergent c'est-à-dire que les mains tracent un cercle pour se rejoindre au-dessus du torse en position haute. La barre ne permet pas de faire cela. Donc même si elle permet de mettre plus lourd, elle ne permet pas de respecter le mouvement naturel des pectoraux. Par contre, les haltères permettent de le faire.

De plus, les haltères permettent aussi d'avoir une meilleure amplitude. Ces deux éléments combinés peuvent dans la plupart des cas très largement compenser la baisse d’intensité liée à l'utilisation des haltères. Et chez les pratiquants qui ont du mal à sentir leurs pectoraux, ce sera bien plus utile de travailler avec un mouvement ample et naturel aux haltères plutôt que de travailler avec une barre.

Cet aspect « plus naturel » du mouvement a aussi un autre avantage : on diminue le risque de blessure en évitant d'imposer perpétuellement une trajectoire non atomique à nos articulations.

A noter aussi que pour certaines personnes, l'utilisation des haltères permet aussi de corriger petit à petit une différence de volume entre les deux pectoraux, tandis que chez d'autres, la barre s'y prête mieux. En fait, il n’y a de vainqueur entre les 2 que celui qui vous convient !

Vidéo Développé couché barre vs haltères


Si vous voulez une démonstration pratique des avantages et inconvénients de ces 2 exercices pour les pectoraux, voici le détail en vidéo :


Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme