Hormone de croissance et eau


Dans le monde du Bodybuilding, on a tendance à penser qu'il faut avoir dans son organisme une quantité importante d'eau et d'hormone de croissance. Ce n'est pas toujours vrai. En effet, une étude a montré que la déshydratation pouvait également augmenter le taux d'hormone de croissance.

Hormone de croissance et eau
On a tendance à penser que tout Bodybuilder qui se respecte devrait avoir dans son organisme une grande quantité d'hormone de croissance (pour optimiser sa croissance musculaire, car c'est une hormone fortement anabolisante) et d'eau (pour une hydratation maximale et pour favoriser l'élimination des déchets issus de l'alimentation ou de l'entraînement sportif). Pourtant, c'est peut être une erreur …

En effet, une étude présentée dans Medicine & Science in Sports & Exercise montre qu'une légère déshydratation pouvait augmenter la quantité d'hormone de croissance chez les coureurs de grande endurance.

Ces travaux réalisés en Allemagne ont fait apparaître que les coureurs qui perdaient le moins d'eau affichaient la plus faible augmentation du taux d'hormone de croissance, immédiatement après l'effort et jusqu'à 24 heures après.

Attention, cela ne signifie pas qu'il faut se déshydrater pour majorer son taux d'hormone, d'autant plus que cette étude n'est pas faite sur des pratiquants de musculation, mais sur des coureurs de fond, et donc l'effort n'est pas exactement le même. Cependant, si vous voulez essayer, vous pouvez tenter de boire raisonnablement en tenant compte de cette information, mais sachez que la déshydratation peut avoir un impact négatif sur vos performances pendant le sport, mais aussi augmenter les risques de blessures. Donc est-ce que vous pensez que le jeu en vaut vraiment la chandelle ?

A mon avis, cela ressemble davantage à une de ces optimisations miracle qui font miroiter des gains improbables aux débutants en manque de progrès …

Enfin, il faut savoir que, tout comme le sommeil ou une légère augmentation de la température corporelle, l'activité physique poussée (telle que la musculation par exemple) peut induire une sécrétion d'hormone de croissance plus importante.

Le plus sage reste donc d'optimiser son sommeil, de se reposer le plus possible si vous souhaitez vraiment influencer votre sécrétion d'hormones de croissance. En plus, cela aura des effets bénéfiques sur votre récupération et donc sur votre état de forme en général. Vous aurez peut-être un peu plus d’hormone de croissance, mais surtout, vous serez plus en forme, moins fatigués et vous serez donc apte à faire des performances plus importantes tout en réduisant le risque de blessure !


On en parle sur le forum : Hormone de croissance et eau  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme