Dos rowing barre


Les erreurs fréquentes sur l'exercice du rowing barre sont de ne trop cambrer le dos (ou de l’arrondir), de trop tirer avec les bras ou encore de s’aider avec les lombaires.


Le rowing barre est un exercice très complet pour le dos, mais aussi très technique. C'est un des mouvements les plus efficaces pour travailler l'ensemble du dos « en épaisseur ». En plus, c'est un exercice qui permet de prendre relativement lourd. C'est vraiment un très bon mouvement, mais comme tous les exercices de base qui permettent de soulever lourd, il peut être dangereux s’il est mal exécuté.

Durant son exécution, veillez surtout à ne pas arrondir ni cambrer le dos. Les abdos doivent être contractés pour assurer le maintien du dos. Ce dernier doit être plat ou très légèrement cambré tout au long du mouvement : vous devez faire en sorte que votre cambrure lombaire soit globalement votre cambrure naturelle : vous ne devez pas chercher à l'accentuer, vous devez surtout éviter d'arrondir le haut ou le bas de votre dos.

En arrondissant le dos avec une charge lourde, vous risquez d'endommager votre colonne vertébrale voir d'avoir une hernie discale. Donc surveillez votre geste dans un miroir quand vous faites cet exercice, ou faites-vous surveiller par un partenaire. Si vous êtes obligé d’arrondir le dos, c'est que vous utilisez une charge trop lourde pour vos capacités musculaires.

Il en est de même si vous êtes obligés de changer l'inclinaison du buste au cours du mouvement : quand on se redresse, le mouvement devient plus facile. C'est pour cela qu’on a tendance soit à se redresser petit à petit pendant l'exercice, soit carrément à se redresser pendant la répétition pour aider à soulever la charge. Si vous faites cela, c'est que vous trichez : l’exercice devient donc moins efficace pour muscler votre dos et en plus il devient plus dangereux. Là encore cela signifie que vous avez pris une charge trop importante.

Vous devez déplacer la charge à la force de votre dos, et non pas à la force de vos lombaires ou de vos trapèzes supérieurs : ce n'est pas du shrugs.

dos rowing barre

Ceci vaut pour une prise en supination mais aussi une prise en pronation. Pour cette dernière, les poignets ne doivent pas bouger durant le mouvement, ce qui peut arriver là aussi si la charge est trop importante : vous pouvez avoir tendance à faire une flexion des poignets pour vous aider à finir le mouvement. À noter que dans tous les cas, avec une prise en pronation, la charge devrait être nettement réduite car cette prise limite l'intervention des biceps et fait donc davantage intervenir vos dorsaux.

Enfin, pensez bien que comme pour tous les exercices de dos, le mouvement doit commencer par les épaules : vous commencez par reculer les épaules en resserrant les omoplates puis seulement vous pouvez tirer avec les bras.

En résumé :

– garder la cambrure naturelle de votre dos : n’arrondissez surtout pas le dos ;

– pas d'à-coup avec les lombaires,

– ne vous redressez pas pendant le mouvement ;

– ne vous aidez pas avec une flexion de la main si vous êtes en pronation ;

- n'oubliez pas que le mouvement part des épaules.


On en parle sur le forum : Les erreurs courantes en musculation  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme