Entraînement des dopés ! Explications et exemples


L'utilisation de produits dopants dans le monde professionnel du bodybuilding est monnaie courante. Mais, qu'est-ce que ça apporte vraiment ? Quel est l'impact sur les performances et que se passe-t-il quand on arrête ?


Entraînement d'un dopé

Chaque pratiquant de musculation va s’entrainer différemment, de par ses capacités physiques et morphologiques, mais aussi en fonction de l’objectif pour lequel il pratique cette discipline. Si l’on fait de la musculation pour le plaisir, le loisir, l’entretien et le maintien physique ou bien si l’on fait de la musculation en compétition, en tant qu’athlète, alors, les entrainements changeront du tout au tout !

Dans le milieu du bodybuilding, le dopage est quelque chose de très fréquent. On pourrait en parler pendant des heures tant il y aurait à dire. Nous aborderons dans cet article simplement le type d’entrainement que peut pratiquer un athlète dopé. En effet, le training sera différent pour la simple et bonne raison que la capacité du corps sera différente compte tenu des produits chimiques incorporés. On peut en déduire que réaliser le même type d’entrainement sera inutile et dangereux puisque notre corps ne sera naturellement pas capable de réaliser les même performances.

Ce type de pratique étant dangereux pour la santé et fortement illégal, nous vous déconseillons de consommer des produits dopants et d'avoir recours à ce genre de pratique !

Nous verrons tout d'abord ce que changent les produits dopants au niveau des capacités du corps puis en quoi cela peut influencer les entrainement. Puis, nous vous proposerons quelques exemples de training de dopés pour finir sur ce qui se passe quand on arrête le dopage.

L'impact du dopage sur les capacités du corps ?



Pour commencer, nous allons peut-être vous choquer mais sachez que vous ne pourrez jamais atteindre le même niveau de performance qu’une personne dopée en ayant juste une alimentation clean, un entrainement sans faille, un bon repos et une consommation raisonnée de compléments alimentaires. L’efficacité des produits dopants est extrême.

Grâce à ce type de produits, même si vous vous entrainez moins, que vous mangez moins bien ou que votre repos n’est pas réparateur, vous obtiendrez toujours des résultats. Mais attention, les produits dopants ne sont pas non plus magiques, il faut tout de même avoir un minimum d’entrainements. Cependant, le rythme de vie est peut être beaucoup plus laxiste !

En effet, le principale avantage des produits dopants est qu’ils permettent au pratiquant de récupérer beaucoup plus vite de sa séance d’entrainement comparé à un culturiste naturel. Le dopage permet d’augmenter considérablement la synthèse protéique et la régénération des tissus. Ce type de produits permet également, suivant le cycle ou la phase d’ingestion, au pratiquant de manger plus sans pour autant prendre beaucoup de gras comparé à un pratiquant naturel qui lui aurait tendance à en prendre plus. Le raisonnement est le même pour la perte de poids.

Impact dopage sur le corps

Mais attention, il ne faut pas confondre prise de masse et rétention d’eau. En effet, quand leur appétit est stimulé par les produits dopant, beaucoup de pratiquants dopés consomment trop de nourriture (pas forcement clean). Cela engendre un gain de poids très rapide, mais aussi un maximum de rétention d’eau. C'est la que la confusion peut avoir lieu car les pratiquants ont l'impression de prendre de la masse alors que ce n'est que de l'eau  !

Enfin, les produits dopants évitent les périodes de stagnation et favorisent la progression. En effet, les temps de récupération après une séance d'entraînement sont beaucoup moins importants et permettent donc d'enchainer plus de séance et donc de progresser plus rapidement. Cela permet d’atteindre plus vite son potentiel génétique et même de le dépasser pour les personnes les plus sérieuses.

 

Augmentation des performances à l'entraînement

Concrètement, un pratiquant de musculation naturel a besoin généralement de 48h pour récupérer et s’entrainer à nouveau sur un groupe musculaire afin de continuer à augmenter sa masse musculaire. Pour un consommateur de produits dopants, le temps de récupération est bien moins important. En fonction de la séance réalisée et des muscles travaillés, le temps de récupération peut etre simplement de quelques heures (on parle souvent de double split à 100% d’intensité par volume dans le cas de certain professionnels).

L’intensité est un point qu’il est important d’aborder ! En effet, une personne sous cure n’aura aucun mal à se donner à fond tous les jours. Elle pourra exploser un muscle un jour et se sentir frais le lendemain pour le travailler à nouveau. Les facteurs de progression sont les mêmes que pour une personne naturelle mais le fait de pouvoir travailler à haute intensité fait la différence en terme de vitesse de progression.

En effet, si vous êtes capable de passer facilement tous les jours 2 ou 3 heures à la salle de gym, cela fera toute la différence et les résultats seront impressionnants semaine après semaine.

Ainsi, la consommation de produits dopants permet de faire plus de volume, plus intensément et avec une meilleure récupération. Il est donc d’autant plus facile d’augmenter sa masse musculaire ainsi que sa force.

Impact dopage performance

De plus, mis à part les différences individuelles qui sont prises en compte lors de la conception d’un programme de musculation, naturel ou non, une autre grande différence réside dans le mode de vie du pratiquant.

Par exemple, si un naturel a une vie familiale instable, un travail difficile, stressant, et peu de repos, il ne sera pas en mesure de tout donner dans ses séances d'entraînement. C’est pourquoi on va ajuster l’entrainement à la baisse (en volume puis en intensité).

A titre de comparaison, pour quelqu’un qui utilise des produits dopants, dans une situation similaire, une réduction du volume de travail peut encore être nécessaire, mais elle se produira beaucoup plus tardivement et ne sera pas du même degré que pour son homologue naturel.

 

Exemples de training d’un pratiquant dopé

Le concept est d'augmenter la charge de travail, peu importe comment, vous devez et pouvez le faire. 

Là où au naturel, vous devez souvent faire du pyramidal pour une série en effort max, imaginez que sous cure, vous pouvez maintenir cette intensité max pendant des séries et des séries, et même la dépasser !

Vous pourrez ainsi voir des professionnels faire énormément de volume en lourd. Des séries sans fin, du GVT (10*10) à toutes les sauces, du lourd du lourd, de la répétition à n’en plus finir. Ils peuvent se concentrer sur un groupe musculaire ou deux en particulier et véritablement les exploser pour développer leur plein potentiel.

Ainsi, quand vous voyez des séances de 2h00 juste pour les biceps, ou des training de 5-6 exercices juste pour les triceps (qui ont pourtant que 3 faisceaux), vous pouvez être sûr que c'est un entrainement pas du tout efficace pour un sportif naturel. C'est un programme typique de dopé : avec un très haut volume, car il peut détruire ses muscles, pour ensuite facilement les récupérer ! C'est impossible à tenir pour un pratiquant naturel !

Exemple de training d'un dopé

Une question revient régulièrement : les pros s’entrainent-ils léger ?

En effet, il n’est pas rare de voir d'énormes bodybuilders manipuler de petits poids (pour eux, pas pour un naturel). C’est ce qui est appelé communément le « pump » et qui est réalisé pour des raisons bien précises : la vascularisation, la réduction de l’intensité suivant les cycles d’entrainement / de produits, photoshoot …etc.

Aussi l’entrainement sous cure est une expérience mystique pour certain. C’est le « High » du culturiste, là où l’on prend souvent des charges de travail excessives (en terme d’intensité et de volume) pour fatiguer une partie du corps.

Ceci explique pourquoi les pratiquants dopés ne veulent bien souvent jamais quitter la salle et laisser ce sentiment disparaitre. Ils sont « bien », ils ressentent à fond le muscle, ils peuvent le « cramper » toujours plus fort, « pumper » encore et encore, découvrir des sensations inégalables… Cela conduit à des attaques ciblées de dizaines de séries pour épuiser complètement un seul groupe musculaire et en retirer un maximum de « satisfaction ».

Par exemple, Kai Green, un grand athlète, réalise 11 exercices lors de son legsday (entrainement des jambes), composé de squats et soulevés de terre vers la fin de séance. Ce qui est impossible pour un humain normal et naturel. Au delà de ça, c'est très dangereux donc à ne pas faire !

Kai Green legsday

Arrêt de la cure : attention à la chute !

Lorsqu'un pratiquant dopé décide d'arrêter sa cure, il faut qu'il fasse très attention aux effets d'un tel arrêt. Physiquement, beaucoup vont « dégonfler » comme par magie ou finissent à l’hôpital.

Aussi,si les entraînements sont toujours très intenses, la récupération articulaire et nerveuse sera mise à rude épreuve et pourra avoir des conséquences néfastes sur le pratiquant.

C’est pourquoi les dopés se blessent beaucoup plus « facilement » et fréquemment que les naturels (de part les charges, le volume et la fréquence). On pourra alors souvent retrouver un cocktail d’antidouleurs ou de produits pour favoriser la croissance des tissus articulaires mais aussi anti-inflammatoires en terme de compléments alimentaires.

Donc quand un dopé arrête sa cure, il faut y aller progressivement pour revenir à un mode de vie normal. Sans ça, c'est la blessure assurée. C'est pareil pour l'aspect psychologique. En effet, on voit souvent des personnes ayant arrêtées leur cure en déprime car ils ne sont pas préparé à ça ni suivi par des personnes compétentes. Imaginez un dopé en train de soulever 150 kg au Développé Couché alors qu'en étant naturel, il reste à 100 Kg !!! Il y a de quoi déprimer ! C'est pourtant le risque qu'il y a à consommer ce genre de produit, il faut penser à l'après !

Vidéo Vérité sur l'entraînement d'un dopé

Si vous souhaitez plus d'information sur l'entraînement d'un dopé, vous pouvez regarder la vidéo Vérité que nous avons consacré dessus.

Conclusion

Pour conclure, il faut bien savoir que la prise de produits dopants va améliorer la force, la récupération et l'endurance mais ne va pas améliorer des qualités comme la technique, la coordination, les leviers... et surtout la discipline.

Ainsi, les anabolisants ne sont qu'une partie de la réponse pour devenir le meilleur ou simplement progresser dans le temps.

Mais la dope ne fait pas tout le travail, c’est en quelque sorte un catalyseur :

  • Si vous ne faites pas les choses correctement, si vous faites n’importe quoi, cela ne va qu’amplifier et vous resterez mauvais


  • Si vous faites tout « comme il faut » que vous êtes sérieux et doué, cela va relever votre plein potentiel et même, permettre de la dépasser.

Certes, les anabolisants font une différence … mais pour la plupart des athlètes dans le sport professionnel, c’est bien la génétique qui est de loin le facteur le plus important pour atteindre un niveau d’élite et de prospérer.


On en parle sur le forum : Entraînement des dopés ! Explications et exemples  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme