Adaptation spécifique à la demande imposée


L’adaptation spécifique à la demande imposée (Specific Adaptation to Imposed Demands ou SAID) permet de s'entraîner spécifiquement à un travail (endurance, force ou hypertrophie). C’est pour cela qu’il est important de cycler les phases d’entraînement afin de travailler la force, puis l’hypertrophie, puis l’endurance.


Adaptation spécifique à la demande imposée


On a vu dans les autres règles de base de l'entrainement que le stress imposé au corps implique une réponse d'adaptation du corps. L'adaptation étant maximale si le stress est suffisant (forte intensité d'entrainement) et que la récupération est excellente (alimentation + repos). L'extension de ce principe est que cette adaptation est liée au stress imposé. C'est-à-dire que l'adaptation du corps va lui permettre de mieux supporter un stress donné, et seulement celui-là ! L'adaptation est donc limitée !

Donc si par exemple vous vous entraînez en force, le corps va s'adapter et devenir plus fort, c'est l'adaptation. Mais cette adaptation sera simplement un gain de force, vous ne gagnerez pas en endurance : c'est l'adaptation spécifique. Si nous reprenons notre analogie avec le bronzage cela devient encore plus clair : si vous allez au soleil, vous bronzer, c'est une adaptation spécifique et limitée. Il est bien évident que c'est la seule que vous allez avoir !

Chaque type d'entraînement possible en musculation (endurance, force, hypertrophie) ne va donc entraîner qu'une adaptation spécifique à ce travail. Si vous voulez progresser sur ces différents niveaux, il est donc primordial de cycler les phases d'entraînement, pour prévoir des périodes d'entraînement de force, puis d'hypertrophie, puis d'endurance. Une autre solution étant de tout faire sur un seul entrainement en variant le type de travail, ou en utilisant par exemples des méthodes comme le pyramidal.

Le problème évident est que pour être bon sur un domaine, il est important de ne se consacrer qu'à ce domaine, on ne peut pas être bon partout. Tout faire, c'est prendre le risque d'être moyen dans chaque domaine. Il faut donc définir votre principal objectif et consacrer votre énergie à celui-là : c'est la spécificité !

C'est la raison pour laquelle les entrainements des powerlifter, qui cherchent avant tout à soulever plus lourd, sont différents de ceux des bodybuilders dont l'objectif est d'ordre esthétique et visuel (hypertrophie musculaire). Il ne faut donc pas vous tromper d'objectif !

A noter toutefois, pour modérer un peu ces propos, qu'en sport, l'adaptation n'est jamais totalement spécifique.

Si vous faites 2*10*70kg et 2*5*90kg au Développé Couché et qu'après un cycle de force, vous passez 2*5*100kg, votre capacité sur 10 reps aura quand même augmenté, et vous pourrez sûrement faire 2*10*75kg.

Ainsi, il est parfois judicieux de faire des cycles force et de s'inspirer lors de certains programmes d'entraînement, du savoir et des techniques utilisées par les powerlifter, car cela peut vous aider à progresser en musculation, de façon indirecte.

A noter que même si la progression en résistance aura été moindre que celle en force, mais elle sera tout de même présente, mais assez faible, car il y a peu de lien entre force et endurance. Enfin, et dans la mesure où la taille d'un muscle joue un rôle primordial dans sa force, si vous travaillez en hypertrophie et que votre volume musculaire augmente, il y a de forte chance que votre force augmente elle aussi.


On en parle sur le forum : La base de l'entraînement  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme