Amplitude complète ou partielle


Les mouvements en amplitude complète permettent d’utiliser la pleine amplitude de l’articulation (le muscle travaille de façon plus complète). Les mouvements en amplitude partielle ne réalisent qu’une partie de l’amplitude (ne pas faire le haut du mouvement, ou bien ne pas faire le bas). Cela permet de stresser le muscle de façon différent ou d'adapter l'exercice à votre mrophologie.


Amplitude complète ou partielle


Réaliser des mouvements en amplitude complète ou partielle est une des grandes questions à se poser lorsqu'on débute en musculation ou à chaque utilisation d'un nouvel exercice.

Un mouvement en amplitude complète utilise la pleine amplitude de l'articulation pour réaliser le mouvement. Comme par exemple tendre le bras à fond pour le curl ou toucher son torse avec la barre pour le développé couché.

En amplitude partielle, on n' utilise qu'une partie de l'amplitude, par exemple, on ne va pas tendre le bras, ni toucher le torse. Il existe trois possibilités d'amplitude partielle, chacune ayant ses avantages ou inconvénients :

- ne pas faire le bas du mouvement : c'est-à-dire ne pas toucher le torse au développé couché : permet de soulever plus lourd, mais fait moins intervenir les pectoraux

- ne pas faire le haut du mouvement : ne pas tendre le bras en haut du mouvement au développé couché : permet de maintenir la contraction des muscles, qui restent sous tension, car la charge ne repose pas sur l'articulation (ce qui serait le cas si les bras étaient tendus). On parle de tension continue, ça augmente la difficulté de l'exercice et le travail musculaire, car les muscles ne se reposent pas entre les répétitions ;



- ne faire ni le haut ni le bas, c'est à dire que le milieu du mouvement : ne pas tendre les bras, ni toucher le torse au développé couché : permet de travailler plus lourd et en tension continue ;

Globalement, l'intérêt de l'amplitude partielle est de permettre de stresser le muscle de façon différente. Elle peut donc aider à franchir un cap ou à relancer la progression. C'est aussi la technique idéale en fin de série, lorsque vous n'avez plus assez de force pour finir la série avec des répétitions complètes.

L'intérêt de l'amplitude complète est de permettre un développement plus complet du muscle, car l'ensemble du muscle est travaillé. Ca permet aussi de préserver les articulations et de les renforcer. Ce type de travail, en permettant de conserver voire d'améliorer la souplesse, aide à limiter les risques de blessures musculaires ou articulaires … a condition que votre anatomie vous le permette !

En effet, tout le monde ne peut pas (et surtout ne doit pas) s'entrainer en amplitude complète sur tous les exercices, car suivant les sportifs, en fonction de leur anatomie, des exercices en amplitude complète pourront provoquer un étirement trop important des muscles et des articulations.

C'est par exemple le cas des personnes ayant les bras long et le torse étroit. Lors de tous les mouvements de développés, l'amplitude de travail va être très importante, et parfois trop importante. En réduisant l'amplitude basse de 5 cm, ils auront alors la même amplitude que des personnes avec les bras « proportionnés », tout en limitant le risque de blessure. Le travail n'en sera que plus productif.
Attention toutefois : quelle que soit la morphologie, pour certains exercices, comme par exemple dips, travailler avec une trop grande amplitude peut être dommageable, l'articulation n'étant pas faite pour supporter trop de tension dans certaines positions.

La prudence s'impose donc et il est conseillé la plupart du temps de ne pas forcer outre mesure à l'étirement et en particulier de ne pas tendre vos bras en totalité (en curl , en tirage dos....) ou de ne pas verrouiller pour préserver vos coudes (développé couché) ou genoux (presse à cuisse).

Soyez à l'écoute de vos réactions et ne forcez pas votre nature morphologique.

Note : on utilise souvent le terme anglais "full" pour parler d'amplitude complète.


On en parle sur le forum : La base de l'entraînement  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme