Les muscles obliques


Les muscles de la sangle abdominale qui sont synonymes de la taille fine, de l'absence des poignées d'amour, les obliques sont responsables de la stabilité du buste.


Muscles obliques des abdos

Garant de la stabilité du buste et des mouvements de rotation, les obliques sont séparés en deux groupes si on focalise sur l'anatomie des abdominaux : les obliques externes et les obliques internes.

On différencie ces muscles obliques grâce à leurs positions (les externes sont au-dessus des internes) mais également par le sens de leurs fibres. Nous vous proposons dans cet article une description détaillée de ces muscles obliques, mais sachez que globalement ce sont des muscles dont vous n'avez normalement pas à vous soucier.

En effet, ils vont intervenir de manière indirecte dans tous les exercices d’abdominaux et dans de nombreux exercices poly-articulaires de base comme par exemple le squat, les fentes ou le soulevé de terre pour vous aider à stabiliser votre buste. En conséquence, il n'est donc normalement pas utile de travailler de manière spécifique, en tout cas dans le cadre d'une pratique de la musculation de type « bodybuilding ».

A quoi servent les muscles obliques ?

Du point de vue fonctionnel, ces muscles des abdos participent au transfert de force  antérieur d'une jambe au bras opposé (le X-factor). C'est donc un transfert de force entre le haut et le bas du corps (et inversement) vers le côté opposé. C'est donc une fonction essentielle au déplacement (lors de la marche par exemple) mais également pour tous les gestes pour attraper un objet au sol.

Ils sont donc utilisés dans tous les sports où vous avez besoin de bons appuis au sol, que ce soit pour lancer, projeter, courir, etc. Pour certains sports, il pourra alors devenir intéressant de travailler spécifiquement si vous avez un problème de gainage à ce niveau-là, et si le milieu de votre corps représente un point faible en termes de résistance et de transfert de force.

Muscler les obliques pour perdre des « poignées d'amour »

Même si les poignées d'amour (de petits amas graisseux de part et d'autre de la taille) sont situées au niveau des obliques, ne comptez pas les supprimer simplement en travaillant ces muscles. C'est par le régime que vous devrez passer si vous souhaitez diminuer ou supprimer vos poignées d'amour, et non pas en enchaînant des dizaines de séries d'exercices pour les obliques.

L'oblique externe

L'oblique externe

Quand on veut rentrer un peu plus en détail dans l'anatomie, on discerne deux parties, l'externe et l'interne. Le muscle oblique externe que l'on appelle aussi le grand oblique se situe de chaque côté du grand droit de l'abdomen, de haut en bas.

Pour rappel, le grand droit de l'abdomen est le fameux « six pack » aussi appelé tablette de chocolat : ce sont les abdominaux au sens commun du terme.

Pour les obliques externes, il s'agit donc d'une paire de muscles importante sur le plan de sa taille, puisqu'il va quasiment du pubis jusqu'aux pectoraux. Il prend place juste en dessous de la peau, c'est donc un muscle superficiel, contrairement à l'oblique interne par exemple. Celui-ci joue un rôle important au sein de notre organisme, mais aussi en matière de musculation : comme c'est un muscle externe, visible et assez grand, il peut avoir un rôle esthétique important.

Quel est le rôle du muscle oblique externe ?

Il s'agit d'un muscle des abdominaux important, puisqu'il nous permet de réaliser un certain nombre de mouvements. Celui-ci induit la rotation du tronc, ainsi que la rétro-version du bassin, mais aussi la flexion du haut du corps.

Sur le plan viscéral, l'oblique externe permet de forcer l'expiration, mais aussi d'aider à l'expulsion des selles et de l'urine. Lorsqu'il est travaillé de façon assidue, il permet d'obtenir un résultat esthétique pour l'ensemble de la silhouette. Il induit l'obtention d'une taille fine par exemple lorsqu'on élimine les cellules adipeuses de cette région, qui est un critère assez important pour certains sportifs. Il faut donc mettre en place des séries d'exercices dédiés à ce muscle pour le raffermir.

Pour les adeptes de la taille fine, vous pouvez aussi jouer sur le visuel «  global » de votre corps : en étant suffisamment sec, vous allez réduire votre tour de taille, mais si en plus vous travaillez de manière importante la largeur de votre dos et vos épaules, vous allez accentuer l'aspect en V du haut de votre corps et donc en même temps donner un aspect plus fin à votre taille.

Même s'il n'est pas nécessaire de les faire grossir, il faut qu’ils soient suffisamment toniques, comme les autres muscles de la ceinture abdominale, de manière à permettre un bon maintien de vos viscères. Cela accentue encore l'impression de « taille fine ». À noter aussi que mal entraînés, ou avec un usage excessif de produits dopants, ils pourront à l'inverse produire une taille épaisse en prenant trop de volume. Mais au naturel, aucun risque de ce côté-là.

L'oblique interne

L'oblique interne

En anatomie, l'oblique interne est également nommé le petit oblique. Celui-ci se situe au niveau de la paroi abdominale, et il prend place juste en dessous du muscle oblique externe. Il est doté de dimensions un peu moins importantes que ce dernier, mais fait malgré tout partie des grands muscles de notre corps.

L'oblique interne prend place juste en dessous des côtes et encadre le grand droit, tout comme la partie externe. Ces deux muscles sont donc étroitement liés, comme un grand muscle qui serait divisé en deux parties. Il en va donc de même de leurs fonctions sur le plan anatomique, ce sont bien sûr les mêmes pour l'externe et l'interne. Mais vous l'aurez compris, dans la mesure où il est situé en dessous, ce muscle là n'est pas directement visible.

Deux muscles qui coopèrent

Ainsi, les obliques, externes et internes, ont une fonction similaire. Ils permettent tous deux au haut de notre corps d'effectuer des rotations, mais aussi des flexions. Ils induisent également une expiration forte, ainsi que la possibilité d'uriner ou d'évacuer les matières fécales.

Et pour muscler ces deux parties qui coopèrent, il est nécessaire de réaliser des exercices qui impliquent un mouvement oblique, de rotation, sinon c'est uniquement le grand droit qui sera sollicité. Ce type d'exercice permet de renforcer ces muscles, mais pas de réduire l'impact des fameuses poignées d'amour.

Néanmoins, attention à ces exercices de rotation : il y a de nombreux mouvements de musculation qui peuvent être plus dangereux que bénéfiques quand on cherche à travailler les obliques, et c’est notamment le cas par exemple des rotations avec un bâton ou pire avec une barre chargée. Généralement les pratiquants/pratiquantes font ce mouvement de manière très rapide, en amplitude complète, en séries longues et sans aucun contrôle.

Le problème est qu'en étant entraîné par le mouvement, on risque d'avoir trop d'amplitude. Et sans aucun contrôle on peut petit à petit fragiliser la colonne vertébrale en multipliant ses rotations excessives. Donc privilégiez les mouvements en amplitude plus réduite comme par exemple les crunchs pour les obliques avec une légère rotation.

Ainsi, si vous souhaitez avoir une taille fine, travaillez-les pour les raffermir, dans un premier temps. Ensuite, contentez-vous de les entretenir pour qu'ils ne grossissent pas trop (au risque d'ajouter des centimètres de muscles à votre tour de taille).

Mais dans tous les cas, l'essentiel au niveau de cette zone est d'avoir un bon gainage. Inutile d'enchaîner des exercices trop nombreux pour muscler les obliques, cela ne sera pas très pertinent. Contentez-vous de muscler vos abdominaux « normalement » et de rajouter si besoin un gainage pour vos obliques, cela sera suffisant.

Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :