Quels exercices pour ma morphologie ?


L'adaptation des exercices (en amplitude notamment) en fonction de votre morphologie, tout comme le choix des bons mouvements est indispensable pour une croissance musculaire équilibrée et sans blessure.


Quels exercices pour ma morphologie ?

Nous ne sommes pas tous égaux face au choix des mouvements de musculation, de grands classiques comme le développé couché sont souvent partis intégrante de nombreux programmes, souvent à tort. Il faut donc définir correctement, c'est l'un des règles de base pour débuter dans notre sport !

En effet c'est un exercice de référence pour situer la force d'un pratiquant, et nous connaissons tous une personne ayant des pectoraux très développés qui fait beaucoup de développé couché. Cependant il faut bien comprendre que tous les exercices ne sont pas aussi efficaces pour tout le monde. Certains exercices ne vous procureront pas un développement optimal, même si ils le procurent à un autre, et ceci est du aux différences morphologiques.

En effet, les personnes ayant des bras longs par rapport à leur cage thoracique auront tendance, de par les effets de leviers qui s'appliquent aux développés couchés, à soulever la charge avec leurs épaules et triceps au lieu des pectoraux. De plus, en faisant l'exercice à amplitude complète en touchant la cage thoracique, si vos bras sont longs et votre cage petite, vous aurez une bien plus grande trajectoire à parcourir par rapport à une personne ayant des bras courts et une grosse cage. Il s'ensuit que votre muscle sera surétiré et ainsi placé dans une position de fragilité, tout en perdant une partie de sa force. Dans ce cas il vaut mieux ne pas utiliser toute l'amplitude du mouvement et sélectionner celle où vous sentez le mieux vos pectoraux travailler, généralement celle où vos coudes sont légèrement sous l'axe de vos épaules. Cela permettra de mieux travailler les pectoraux et de limiter les blessures aux pectoraux et aux épaules.

Donc le travail en amplitude partielle est parfois indispensable ! Vous devez adapter les exercices à votre morphologie.

La sensation musculaire est très importante pour permettre de cibler efficacement un muscle, et généralement un mouvement inadapté entrainera des douleurs et des sensations moindres. Il convient donc de bannir ce type d'exercices, même si l'on vous dit qu'ils sont obligatoires. Dans ce cas un substitut de l'exercice plus adapté ou une modification de celui-ci se révélera plus productive.

Ces constatations sont également vraies pour les jambes (voir notre dossier sur le squat et la morphologie) ainsi que tout autre muscle. Il existe de très nombreux exercices pour tous les muscles, donc n'hésitez pas à varier.

Il vous faudra également sélectionner des exercices qui vous permettent de développer harmonieusement vos muscles, par exemple si vos biceps sont courts, vous pouvez travailler votre brachio radial et votre brachial afin d'atténuer cet effet.

De la même manière, ne négligez aucun muscle sous peine de créer des déséquilibres musculaires pouvant fragiliser vos articulations et entrainer des blessures, il faut donc avoir un programme de musculation équilibré. A cela s'ajoute que pour engendrer les adaptations du corps les plus importantes il est important de faire travailler tous les muscles. En effet l'entrainement améliore par exemple la sensibilité à l'insuline, et oublier des muscles tels que les jambes serait une grave erreur étant donné leur taille.


On en parle sur le forum : Les réponses essentielles pour débuter  

Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :