Les différents aspects de la souplesse


La souplesse correspond à la flexibilité d’un muscle, d’une articulation et détermine l’amplitude à donner à un mouvement. Il existe la souplesse générale, la souplesse dynamique, la souplesse active et la souplesse passive.


On ne peut parler d'étirements sans parler de souplesse. La souplesse est le terme employé pour définir la flexibilité d'un muscle ou d'une articulation. Ca détermine l'élongation possible des muscles et tendons, mais aussi l'amplitude maximale qu'il est possible de donner à un mouvement en toute sécurité.

Pour rappel, la « raideur » est l'inverse de la souplesse, donc un muscle peu souple est dit « raide ».

La souplesse en tant que terme générique cache plusieurs notions distinctes, qu'il peut être intéressant de connaître. Petit tour d'horizon des différentes formes de souplesse :

Souplesse générale :


C'est le terme générique, qui définit la souplesse globale du corps, en comptant tous les muscles et toutes les articulations.

On comprend bien entendu que cette notion globale ne sert à rien, car il est tout à fait possible d'être très souple d'une partie du corps, et très raide d'une autre. Donc, parler de souplesse générale est inutile.

Souplesse statique :


La souplesse d'une ou plusieurs articulations sur un axe précis et de façon statique (pas de mouvement). C'est cette souplesse là qui est travaillée lors des exercices d'assouplissement, où on tente de produire un étirement des muscles en maintenant une position précise, sans bouger, pendant plusieurs secondes.

Souplesse dynamique :


La souplesse obtenue lors d'un mouvement exécuté de façon rapide. Ca peut être au cours d'un exercice de musculation, comme au cours d'un mouvement d'étirement violent (bien qu'il ne soit pas bon de faire des mouvements de manière trop rapide).

Lorsqu'on réalise des mouvements d'assouplissements, il est possible pendant un court laps de temps de pousser plus loin l'étirement qu'en étant en position statique (ce qui est d'ailleurs fortement déconseillé, sous peine de trop étirer le muscle). C'est la souplesse dynamique.

Souplesse active :


C'est la souplesse qu'il est possible d'avoir et de maintenir au cours d'un mouvement "normal", donc sans à-coup (contrairement à la souplesse dynamique).

Cette souplesse est limitée par la contraction des muscles qui sont étirés ainsi que par l'étirement des muscles antagonistes.

En effet, lors d'un étirement le muscle cherche à revenir à sa forme initiale, c'est un réflexe de préservation du corps, pour limiter le mouvement et éviter les blessures. Ce réflexe limite la souplesse, c'est pour cette raison que les étirements doivent être faits calmement, pour éviter ce réflexe.

Souplesse passive :


Elle rejoint la souplesse statique. Elle est obtenue de manière passive. Ce n'est pas le muscle qui réalise le mouvement, mais une force extérieure (une charge, un partenaire …) qui étire le muscle.

C'est la façon la plus efficace pou bien décontracter les muscles lors des étirements.


On en parle sur le forum : Importance des étirements  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme