Dopage et mémoire musculaire

Etude : dopé un jour, dopé toujours !


Mon ami Julien Venesson (auteur de plusieurs livres sur la nutriton sportive) a publié un article relayant une étude qui montre que la mémoire musculaire existe, le dopage aurait donc un réel impact sur elle.



Tous les détails sont dans son article sur la mémoire musculaire et le dopage

La mémoire musculaire : c'est quoi ?

C’est un phénomène que la plupart des sportifs ont déjà constaté depuis bien longtemps : en cas d’arrêt de l’activité physique ayant entraîné une perte de masse musculaire, le temps nécessaire pour récupérer la même quantité de muscles à la reprise de l’entraînement est beaucoup plus court que lors de la première fois.

Après même un arrêt vraiment prolongé, on arrive à atteindre le niveau qu'on avait avant assez rapidement et certains arrivent même à le dépasser plus rapidement que prévu ! Des chercheurs de l’université de Keele (Angleterre), viennent de découvrir pourquoi.

Pour en savoir plus sur ce sujet, n'hésitez pas à regarder notre vidéo :

Etude

Pour résumer le protocole de cette étude :
- L'entrainement de musculation ou autre sport active l'expression de certains gênes.
- Comme principe général, notez bien que l'activation ou non d'un gêne fait que ce dernier va avoir un impact ou non sur le fonctionnement du corps. Donc ce n'est pas le tout d'avoir des gênes, faut aussi que le corps s'en serve.
- Et cette activation passe le sport, mais aussi votre environnement et vos modes de vie en général, votre alimentation ... C'est pour ça que tout le monde ne développe pas les mêmes maladies par exemple, même avec les mêmes gênes !

Ce que l'étude montre, c'est que l'activation des gênes de la croissance musculaire est plus importante après le sport, mais qu'elle le reste dans le temps, même après la fonte musculaire !

Donc lors de la reprise de la musculation, la croissance musculaire est plus rapide qu'au départ. C'est la mémoire musculaire : le corps se souvient de son état d'avant et peu y retourner plus vite ! Le corps et le cerveau sont quand même bien faits !

Impact du dopage

L'usage des produits dopants active encore plus ces gênes de croissance et donc même après l’arrêt total des produits, le sportif garde un avantage génétique ! Car il a créé un état inatteignable naturellement..

Comme s'ill avait modifié à la hausse sa limite de progression : il progressera plus vite et pourra aller plus haut que si il s'était pas dopé ! C'est quand même assez magique vous ne trouvez pas ?

Pour tout savoir sur le dopage en musculation vous pouvez consulter notre dossier sur le dopage et les produits dopants.


Impossible donc de redevenir vraiment naturel ! D'ailleurs on entend souvent dire qu'un ancien champion a tout perdu depuis qu'il a arrêté le dopage. Mais essayez de comparer des physiques d'anciens athlètes dopés à des pratiquants naturels du même âge, cela n'a rien à voir niveau musculature et niveau de sèche souvent. ls ont des restes qui sont déjà impossibles à avoir sans avoir recours au produits dopants !

Donc on savait qu'en étant dopé on pouvait progresser plus vite et plus haut, et on sait maintenant qu'en étant ancien dopé ... et ben c'est presque pareil !

Donc surtout ne comparez jamais votre progression et votre niveau avec un dopé, ni avec un nouveau naturel !



Retrouvez toutes nos soldes ! Des offres créées spécialement pour vous remercier de votre soutien : -20 à -50%