Etude OMS : viande et charcuterie = cancer ?


Une nouvelle étude de l'OMS, sortie cette semaine, fait des liens entre viande, viande transformée (charcuterie par exemple) et augmentation de 18% des risques de certains cancers. Analyse et décryptage.


Etude OMS sur la viande et le cancer

Avant tout, petit rappel quand on parle d’une étude épidémiologique / d’observation : corrélation n'est pas causalité

La corrélation ne prouve rien, mais elle peut montrer un lien. Uniquement cela.

Ceci étant dit … une seule étude ne nous dit pas grand-chose, mais elle doit soulever un doute, et ici, nous donner des preuves un peu plus solides au sujet de « la viande VS le risque de cancer ».

Au cours des derniers jours, vous avez probablement dû voir les gros titres qui placent la viande rouge et la cigarette au même niveau : associés à un risque accru de cancer.

Rappel des faits

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fait une annonce lundi qui est susceptible de porter un coup à toute personne aimant la viande ou la charcuterie.

La publication OMS format PDF.

Ainsi, pour l’Organisation Mondiale de la Santé, les charcuteries sont cancérogènes et la viande rouge pourrait l’être.

L’étude: Carcinogenicity of consumption of red and processed meat

Les viandes transformées (les charcuteries, saucisses, jambon, bacon, pâté etc.) et la viande rouge sont donc particulièrement ciblées.

Notez que les gros titres des médias se sont basés sur un résumé de 1 page et demie, l’étude complète n’étant pas encore publiée. Il est donc impossible de tirer des conclusions complètes … (même si nous donnons notre point de vue ici, il n’est en rien complet !).

Un groupe de 22 scientifiques a ainsi examiné les preuves reliant la viande rouge et la consommation de viande transformée au cancer et en a conclu que la consommation de viandes rouges ou transformées augmentait significativement le risque de cancer colorectal.

Au final, l’OMS et l’IARC ont décidé de classer la viande rouge et la viande transformée comme : «probablement cancérogène pour l'homme. »

Schéma relation viande cancer

On peut ainsi voir et entendre partout que l'Organisation Mondiale de la Santé a mis les saucisses dans la même catégorie que le tabac au niveau des facteurs de risques de cancer.

L’OMS et L’IARC ont classé la viande transformée comme cancérogène de groupe 1 soit « cancérogène pour l'homme » et la viande rouge comme cancérogène de groupe 2A, soit «probablement cancérogène pour l'homme».

Les cancérogènes sont assez communs, l'impact réel dépend de la dose, du reste de votre alimentation et de nombreux autres facteurs (génétique, hygiène de vie etc.). Il est également à noter que le fait que l'OMS place les viandes transformées dans la même catégorie que la cigarette ne veut pas dire que les viandes transformées sont tout aussi « mauvaises » que de fumer.

La catégorie 1 signifie simplement que quelque chose est presque certainement un cancérogène mais évidemment certains seront « pire » que d’autres.

Bon, allons un peu plus loin quand même

De quel genre de viande parlons-nous ?

L’IARC définit comme « viande transformée » toute viande qui est passé par un processus de salage, de séchage, de fermentation, de fumée ou d'autres processus pour rehausser la saveur ou améliorer la conservation. La viande transformée est ainsi la viande qui a été modifié pour augmenter sa durée de vie ou altérer son goût.

Et ici la viande rouge représente le bœuf, le veau, le porc, l’agneau, le mouton, la chèvre et le cheval.

De quel type de cancer parlons-nous ?

Le lien le plus fort trouvé entre la consommation de viande rouge / transformée l’est avec le cancer colorectal.

Les scientifiques ont également examiné des données sur plus de 15 autres types de cancer et y ont vu des associations positives. Notamment avec les cancers du pancréas et de la prostate ainsi que celui de l'estomac.

Plus précisément, pour chaque tranche de 50 grammes de viande transformée consommée tous les jours, le risque de cancer colorectal monte environ de 18% par rapport à un non-apport. Ce sont des risques relatifs, en ajoutant que le risque de développer un cancer colorectal est assez faible.

Ainsi, le risque de cancer du côlon est d'environ 7% pour les hommes et de 5,2% pour les femmes. Une augmentation de 18% de ce taux signifie que votre risque augmente à 8,26% pour les hommes et 6,13% pour les femmes.

Notez bien qu’une augmentation de 18% du risque n’équivaut pas à un risque de 18% !

L’étude estime également que la viande rouge est un cancérogène « probable ». Ainsi chaque tranche de 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait le risque de cancer du côlon de 17%.

Viande rouge

Comment ont procédés les chercheurs ?

Un groupe de 22 scientifiques à passé en revue plus de 800 études qui ont porté sur l'association entre le cancer et la consommation de viande rouge / transformée, ceci sur une population mondiale, de diverses ethnies et régimes alimentaires.

Les études montrent que les techniques de transformation de la viande et la cuisson à de trop hautes températures peuvent entraîner la formation de molécules cancérogènes.

Une des théories les plus « plausibles » est que le fer présent dans la viande fonctionne comme un catalyseur pour transformer les nitrates (ajoutés comme agents de conservation) en un type particulier de composé cancérigène (ce n’est pas nouveau, les nitrites se dégradent en nitrosamines dans l'acide ou les environnements thermiques élevées, et les nitrosamines sont cancérigènes).

Enfin, c’est l'accumulation progressive de ces composés sur une quantité énorme de consommation qui est responsable, pas le fait d'en manger de temps en temps.

Sauf que le lien entre la viande rouge et le cancer est plus complexe que ce que la plupart des articles ne le suggèrent … Fort heureusement !

Devez-vous renoncer à manger de la viande rouge et transformée?

C'est le point important.

Si vous avez un régime alimentaire riche en produits à base de viandes transformées, charcuteries et autres produits industriels de piètre qualité, il est impérativement temps de réfléchir quant à la qualité de votre diète et de votre mode de vie.

Oui, il serait préférable de couper tout apport de viande transformée et de modérer celui en viande rouge.

Mais pas en ayant comme premier objectif d’éviter un cancer, mais déjà d’avoir une alimentation de qualité pour sa santé et ses performances ! Et c'est ce que nous disons sur All-musculation depuis des années !

Toutefois, cela ne veut pas dire qu’une saucisse et du pâté ARTISANAL est définitivement hors limite, il faut juste en consommer très rarement, si cela vous fait plaisir.

La viande transformée est certes cancérigène, mais presque tout ce qui est industriel l’est également.

Concernant la viande rouge, il n'y a pas suffisamment de preuves pour donner une quantité spécifique raisonnable hebdomadaire à consommer. Ceci n’étant purement et simplement pas possible compte tenu de la disparité de qualité mais également de la typologie humaine et des facteurs environnementaux.

La viande rouge pourrait même techniquement être anti-cancérogène si elle est accompagnée d’un bon apport en fibres.

Mais si vous prenez l'habitude de manger du pâté au petit-déjeuner, des saucisses et du jambon à midi et vous terminez par des knacks et du lard le soir… là il y a un problème.

Charcuterie / aliment industriels tous les jours = Mauvaise diète pour les performances et la santé. Point.

Les mauvaises habitudes d’un point de vue de la diète ou de la santé se regroupent souvent chez une personne.

La dose fait le poison

Pour ceux un peu plus curieux, il y a trois voies possibles de cancer qui sont proposées dans l’étude :

  • La viande provoque le cancer, intrinsèquement ;


  • La transformation de la viande provoque le cancer (conservateurs, etc.) ;


  • La cuisson de la viande provoque le cancer.


Viandes rouges en cuisson

Alors, on fait quoi ?

Consommez une alimentation bien équilibrée avec une base de fibres, de fruits et de légumes. Complétez le tout avec des protéines maigres ainsi que des bonnes graisses et garder la viande rouge comme une « friandise » ici et là.

Le vrai objectif de l’OMS ?

Ces conclusions entre la viande transformée / aliments industriels et leurs relations avec le risque de cancer existent depuis des années. De plus, la viande transformée a été fortement liée au cancer colorectal depuis de nombreuses années.

La publication est également basée sur des études qui ont été menées durant les 20 dernières années... Donc, ce n’est qu’un nouveau cadrage et non la présentation de nouvelles preuves.

De plus, le document complet n’est même pas encore sorti !

Mais ici l'OMS en a un peu marre que personne n’écoute ses recommandations concernant la nutrition et a donc décidé de sortir le bazooka médiatique pour amener les gens à prêter attention à leurs assiettes.

On voit que comme toujours, les médias sont présents pour amplifier et raconter beaucoup de salade puisque tout le monde est en train de perdre la tête sur cette nouvelle étude.

La Minute Muscu : viandes rouges = cancer ?

Pour aller plus loin :


On en parle sur le forum : Etude OMS : viande et charcuterie = cancer ?  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme