Récupération et articulations


La récupération après une séance de musculation passe par la récupération musculaire, mais aussi par la récupération articulaire et tendineuse. Mais attention, une récente étude nous apprend que tous les tendons ne se réparent pas à la même vitesse.


Comme vous le savez tous, une part de la récupération consiste à reconstruire les muscles, en partie abimés pendant votre séance de musculation.

Cette reconstruction se fait notamment à partir des acides aminés que vous leur apportez grâce aux protéines de votre alimentation (ou aux protéines en poudre). Mais aussi pensez à refaire les réserves de glycogène, c’est-à-dire l’énergie issue des glucides de votre alimentation, qui sert à fournir aux muscles le carburant nécessaire pour se contracter.

Mais les articulations, et plus particulièrement les tendons, que deviennent-ils ? Eux-aussi sont soumis à un stress important durant l'effort, et eux aussi ont besoin de temps pour se reconstruire et se renforcer. Pour rappel, les tendons sont le lien entre les muscles et les os, donc à chaque fois que vous contractez vos muscles, vous tirez sur vos tendons. Ils servent donc de relais, pour transformer la force de vos muscles en mouvement de vos membres.
Et par défaut, on sait une chose : le renforcement est souvent plus long que la reconstruction de vos muscles. Cela signifie donc que la force de vos muscles peut augmenter plus vite que la résistance de vos tendons. C’est pour cela qu’on ne peut pas s’entraîner indéfiniment en force, et qu’il faut de temps en temps faire des phases avec un entraînement plus léger, ou simplement des phases de repos. L’objectif étend de laisser à vos articulations le temps de rattraper leur retard de récupération et de se renforcer.

De plus, une étude parue dans le « Journal Of Biological Chemistry » vient de mettre en évidence quelque chose d'étonnant : tous les tendons ne récupèrent pas à la même vitesse !

Il apparaît que les tendons les plus souvent soumis à un stress important (comme le tendon d'Achille par exemple) mettent plus de temps à récupérer que les tendons soumis à des stress moins intenses et moins fréquents.

recupération articulaire

Cela peut paraitre paradoxal, ou pourrait s'attendre à ce que ce soit l'inverse, mais l'hypothèse des chercheurs est que le corps évite de « réparer » trop souvent ce type de tendons, pour s'économiser, tout en préservant la souplesse des articulations ! En effet, si il n'y a pas d'exercices de souplesse suffisants, ou un travail trop important en amplitude partielle, chaque récupération va limiter petit à petit la mobilité de l'articulation.

Attention, donc, les tendons les plus solides, sont donc aussi ceux qui mettrons le plus de temps à récupérer. Pensez-y lors de la création de votre programme d'entraînement, laisser des périodes de récupération, ou des séances moins lourdes.


On en parle sur le forum : Récupération et articulations  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme