Fitness : Les 10 plus grands mythes

Tu as sûrement dû entendre des tonnes et des tonnes de rumeurs concernant la musculation. Mais aujourd’hui, nous avons décidé de briser les 10 mythes que tu entends le plus et qui concernent la musculation.
Allez, tu es prêt ? C’est parti :


les plus grands mythes du fitness

Mythe n°1 : Il est possible de perdre du gras en même temps que prendre du muscle

FAUX !
Pour que le corps puisse fabriquer du muscle et donc qu’il soit en état anabolique, il doit avoir de la matière pour le faire. Pour cela, il doit avoir des protéines mais il doit surtout avoir un surplus de calories à utiliser pour le construire. Obligatoirement quand tu manges plus, tu es en surplus calorique donc ton corps stock et tu prends du gras…
Il n’est donc pas possible de prendre du muscle tout en perdant du gras.
Mais il est par contre possible de limiter cette prise de gras lors d’une prise de masse en surveillant correctement l’augmentation de l’apport calorique et l’augmentation du poids sur la balance (plus de 1,5kg par mois = trop de prise de poids pour que ce soit seulement du muscle).
Par contre, exception qui confirme la règle : ça reste possible, de manière modérée, pour les personnes débutantes ou avec un fort surpoids.
On t’invite d’ailleurs à regarder notre vidéo faite sur le sujet en janvier 2020 : prendre du muscle et perdre du gras ?



Mythe n°2 : Les crunch = solution miracle pour avoir le 6 pack

Désolé pour toi, mais c’est FAUX !
Ce n’est pas en faisant des séries 100 crunch que tu vas voir tes abdos apparaître !
La règle n°1 pour avoir des abdos, c'est de réduire ton taux de masse grasse.
Pour cela il faut adopter un régime avec un déficit calorique ou bien déclencher une augmentation de ta dépense calorique.
Bref, il faut que tu consommes moins de calories que tu n’en dépenses.
Tu as beau t’entrainer les abdos comme un chef, si tu as une petite couche de graisse par-dessus et bah…. C’est loupé…
On ne cesse de le dire, la règle n°1 en musculation, c'est L’ALIMENTATION !



Mythe n°3 : La façon la plus rapide pour perdre du gras, c'est le cardio

Celui-ci, je suis certaine que tu l’as entendue maintes et maintes fois. Et pourtant, c'est FAUX !
Encore une fois, c’est dans notre assiette que tout commence.
Pour provoquer une perte de poids, il faut un déficit calorique et il va donc falloir baisser ton apport calorique.
Donc pour perdre du poids, le 1° point est là : il suffit de manger mieux et moins.
Cependant, le cardio peut t’aider dans cette perte de poids d’une certaine manière : le cardio est utile pour augmenter un peu ta dépense calorique, donc si tu veux éviter de trop baisser ton apport calorique (donc ce que tu manges) ça peut être une bonne solution.
Pour comprendre un peu plus en détail tout ça, on t’invite donc à aller regarder notre vidéo sur le sujet : le cardio pour maigrir, info ou intox ?



Mythe n°4 : Il faut faire des étirements avant l'entraînement

FAUX !
Comme nous te l’avons expliqué lors d’une précédente vidéo : « les étirements tuent tes gains », des études ont été réalisées et ont démontré que notre force diminuait considérablement lorsque l’on réalisait des étirements avant une séance de musculation.
Par contre, là où les étirements vont être intéressants, c’est lorsqu’on les pratique régulièrement en dehors des séances d'entraînement et qu’ils nous font augmenter notre souplesse.
Ils peuvent apporter jusqu’à 32% d’augmentation de force sur les membres qui ont gagné en souplesse.
Les étirements avant ta séance tu les oublies, mais le matin au réveil, c'est une bonne idée !


Mythe n°5 : Si tu n’as pas transpiré alors tu n’as pas fait une bonne séance

Ah... Qu’est-ce qu’on peut l’entendre celle-là..
Bien évidemment, c’est totalement FAUX, certaines personnes ne transpirent pas du tout !
La transpiration n’est qu’un moyen pour notre corps d’évacuer le surplus de chaleur que l’on crée lors d’une séance de sport par exemple. C’est une glande située dans le cerveau qui va réagir à la hausse de la température corporelle en faisant venir le sang vers la peau.
Les glandes sudoripares vont alors laisser s'échapper l'eau du plasma sanguin !
Mais la transpiration n’est en aucun cas du gras fondu, vous perdez simplement de l’eau !
Justement, trop transpirer peut engendrer une déshydratation et ça peut très vite devenir dangereux.
Donc si tu as tendance à beaucoup transpirer, il faut que tu penses à bien t’hydrater après ta séance pour récupérer toute cette eau que ton corps a évacuée.

ne_pas_transpirer

Mythe n°6 : Il faut s'entraîner tous les jours

Aïe, ceci est ce que l’on appelle du surentraînement, et ce n’est pas du tout une bonne chose. Le fait de se surentrainer peut causer de graves soucis comme la dépression, la perte de sommeil, la perte de poids, la perte de muscle, la réduction des performances etc…
Bon, tu l’auras compris ce n’est pas cool du tout.
Notre corps, tout comme notre cerveau, a besoin de récupérer. En privant le de récupération, tu empêches tes tissus de se reconstruire et tu bloques par la même occasion ta prise de muscle, ta perte de poids, enfin bref ta progression.
En plus de ça, tes articulations n’encaisseront pas le choc et la fatalité malheureusement, c'est la blessure.
Alors non, s’entrainer tous les jours de manière intensive n’est pas une bonne idée, au contraire.


Mythe n°7 : Il n’est plus possible de construire du muscle à partir de 45 ans

Faux ! Tu peux construire du muscle à n’importe quel âge !
Des études scientifiques ont récemment été publiées et ont démontré qu’il était possible d’augmenter sa masse musculaire
jusqu’à 30%, même après 60 ans !
Le contexte de départ joue par contre un rôle : un ancien sportif aura bien plus de facilité à prendre du muscle qu’une personne ayant été sédentaire toute sa vie. Néanmoins, même s’il est possible d’augmenter sa masse musculaire, le taux d’augmentation baisse de 15% toutes les décennies.


Mythe n°8 : Ta génétique détermine tout

Qui n’a jamais entendu cette phrase : « oui, mais de toute façon lui il a une bonne génétique ».
Désolé, mais NON, la génétique ne détermine pas tous tes résultats.
Alors certes elle joue un rôle important notamment avec les morphotypes.
Un mésomorphe aura bien plus de facilité à prendre de la masse musculaire qu’un ectomorphe par exemple.
Mais cela ne veut pas dire que c’est impossible.
La génétique joue également un rôle au niveau des os, des insertions musculaires, de la taille des segments, du taux des hormones etc…
Mais cela ne détermine pas tout, tout travail paie, et même si des fois il faut travailler plus qu’un autre, tu auras encore plus de mérite !
Je t’invite à regarder la vidéo que nous avons faite sur ce sujet si cela t’intéresse d’en apprendre plus sur la génétique.


Mythe n°9 : Les machines sont faites pour la définition musculaire et les charges libres pour prendre de la masse musculaire

Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre…
Rien ne dépend des machines, tout va dépendre de l’exécution de ton mouvement, du nombre de répétitions et de séries, de ton temps de repos, du temps sous tension etc… Tu peux très bien travailler en hypertrophie sur des machines guidées comme du leg extension, tout comme tu peux travailler ton endurance sur du squat.
Tout se jouera simplement sur les paramètres que tu décideras de changer lors de ton training.


Mythe n°10 : Il existe des raccourcis pour avoir des abdos

Le meilleur pour la fin, allez dites-nous, qui parmi vous avez déjà craqué et acheté des petites babioles que l’on voit le matin sur le téléachat et qui promettent le six pack en seulement 2 utilisations ?
Si si, je suis sûre qu’il y en a…
Comme nous l’avons dit dans le mythe n°2, tu as beau faire 1000 abdos par jour, si tu n’as pas un taux de masse grasse assez bas, tu ne verras jamais tes abdos.
Donc ce n’est pas en achetant une ceinture d’électrostimulation où je ne sais quelle invention qui te fera juste perdre tes sous que tu apercevras le bout du nez de tes tablettes de chocolat.


Conclusion :

Comme vous l’aurez compris, il existe des tonnes de mythes sur l'entraînement. Il faut simplement faire ses propres recherches pour déterminer le vrai du faux et il ne faut pas écouter toutes les personnes qui se pensent être scientifiques ou coach.


Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :