✅ Découvrez la boutique et les NOUVEAUX suppléments All-musculation ❗️

Compléments AM Nutrition ? Coaching H & F ? Le livre AM ? Accessoires ?️‍♀️

Sign in to follow this  
gymsante

La Force?

Recommended Posts

Posted (edited)

On parle beaucoup de force lorsque l'on fait du sport et à plus forte raison (sans jeu de mots tongue.gif ) pour les pratiquants de la musculation.

La force est la capacité d'un muscle à résister à la déformation suite à l'application d'une charge (poids).

Tout le reste n'est que démonstration spécifique de force.

Voilà, c'est tout.

Na, je plaisante tongue.gif

La capacité de non déformation d'un muscle provient ;

- des éléments non contractiles (raideur des tendons, des proteines structurelles, etc.)

- la capacité des têtes de myosines à pivoter (ou au moins à ne pas décrocher sous l'action d'une charge inverse au mouvement de contraction).

De là, il apparaît que plus le muscle sera gros, plus il aura une force importante.

Maintenant la démonstration de force

Pour utiliser la force du muscle, il est nécessaire d'adresser une impulsion électrique via les nerfs. C'est de là que tout démarre pour faire du sport:

- Vous amenez la taille du muscle à la taille souhaitée (hypertrophie)

- Vous renforcez les éléments non contractiles

- Et enfin vous apprenez à contracter votre muscle.

Amener la taille du muscle, c'est simple: il suffit de le faire travailler donc de l'abimer et si l'alimentation et la récupération est correcte, il grossira. La difficulté viendra avec l'expérience, lorsqu'il faudra de plus en plus de stress pour lui permettre de se casser suffisament. Là, différentes techniques existent, je laisse le soin aux spécialistes de répondre aux questions.

Amener les éléments non contractiles à se renforcer, c'est également très simple: en cassant le muscle, vous abimez également ces parties et elles se renforcent. Des techniques plus rapides sont également utilisables, telles que l'excentrique pur (sur une charge supérieure à 100% du 1RM), la pliométrie, etc.

Orienter l'exploitation de la force du muscle, c'est un peu plus compliqué, car nous entrons dans un choix quasi illimité. Exploiter un muscle c'est choisir un ou plusieurs mouvements que l'on apprend à exécuter et à appliquer soit plus de vitesse, soit plus de force de manière à atteindre un objectif. Tous ce qui sera décidé tournera autour de 2 notions:

- Le métabolisme (énergétique)

- Le système nerveux.

Le métabolisme

Il doit être développé de manière à permettre à l'athlète non seulement de tenir le temps de démonstration de force (par exemple un 100m ou une montée en escalade ou une/plusieurs répétitions de squat) mais également pour tenir les entraînements qui sont souvent plus épuisants que la démonstration elle-même.

Pour cela, on définie les différents % de chaque filière nécessaire à l'application de la force et on les travaille pour les amener au niveau (on parle alors de puissance énergétique).

Durant l'entraînement, on travaillera sous état de fatigue (plusieurs séries dans une séance ou plusieurs séances avec repos partiel) pour augmenter la capacité de chaque filière (ici selon les besoins de l'entraînement).

C'est un peu caricatural, mais l'idée y est.

Le système nerveux

Lorsque le métabolisme est ok, on peut attaquer l'apprentissage spécifique (on aura commencé avant, mais sans rechercher un développement précis pour ne pas exploser par manque d'énergie). Nous parlons d'un athlète légume bien sur: chaque personne est apte normalement à appliquer une force aussi faible soit-elle sur un mouvement. Heureusement sinon pour développer le métabolisme, bonjour la difficulté blink.gif .

Avant d'aller plus loin, il faut comprendre qu'un muscle est ce que nous l'utilisons. C'est-à-dire que l'innervation et le type d'influx (intensité, fréquence, répétitions, etc.) induit un usage musculaire. Par exemple, vous innervez un muscle très puissant et rapide avec un nerf cardiaque (faible intensité, fréquence lente et répétitions illimitées) et le muscle va devenir aussi endurant que les fibres musculaires du coeur (expérience réellement effectuée).

Ainsi, nous avons tous une répartition fibrillaire différente dans chaque muscle (plus de fibres rapides, plus de lentes, etc.) mais l'entraînement peut modifier les capacités d'utilisations de ces fibres. Je n'irai pas plus loin dans l'explication, vous pouvez allez ici pour approfondir: http://www.gymsante....es/limites.html ).

Maintenant, c'est à nous de travailler pour développer un type de démonstration de force.

Celle-ci, indépendament du geste sportif, va pouvoir avoir plusieurs caractéristiques différentes (et potentiellement emmélées):

- endurante (grand nombre de répétition à faible usage de force)

- rapide (grande vitesse à usage moyen de force)

- puissance (équilibre entre vitesse et usage de force)

- force (aucune vitesse, la charge la plus importante est l'objectif. La charge ultime étant la celle que l'on ne peut déplacer, uniquement la maintenir = isométrie totale ou Static)

Ici, une notion est importante: l'endurance. Il ne faut pas confondre l'endurance (faible charge et longue application) avec l'endurance de force où l'on cherche à augmenter le nombre de répétition du geste avec une même force (au dessus de 85% du 1RM).

L'amélioration de la démonstration de force

Cette amélioration passe également par le système nerveux et ponctuellement par des qualités à développer propre au muscle (énergie élastique, raideur musculaire par exemple);

En effet, le système nerveux n'est pas qu'une impulsion qui provoque une contraction. C'est également des systèmes de protections de l'organisme qu'il convient de maîtriser.

Par exemple, quand un muscle s'allonge, le réflexe myotatique contracte automatiquement ce dernier. il est impossible de maîtriser cela volontairement. Ainsi, en travaillant les triceps, les biceps vont naturellement s'opposer à ce mouvement. Heureusement, car sans contraction de protection, 1 seule contraction du triceps impliquerait l'explosion de l'articulation du coude.

Ainsi, pour réduire cette résistance à l'étirement, nous allons apprendre au cerveau que pour un mouvement donné, il n'y a pas de risque avec une charge X et une vitesse Y. Petit à petit la résistance diminue et le triceps, sans modification interne, démontrera plus de force (et plus longtemps puisque moins de consommation d'énergie). C'est la coordination extra-musculaire.

Dans la coordination extra-musculaire, nous devons également apprendre la synergie entre les muscles moteurs d'un mouvement.

De même, pour améliorer une contraction (vitesse, économie d'énergie), nous devons apprendre au nerf à ne pas contracter le muscle n'importe comment, mais à bien synchroniser les différentes fibres musculaires mais également à mieux localiser géographiquement les fibres qui travailleront. Il s'agit de la coordination intra-musculaire

Lorsque tout ceci est bien développé, nous pouvons dire que tel athlète est plus puissance, plus rapide ou plus fort qu'un autre pour le geste précisé.

Après, certains mouvements sont exploitables pour d'autres gestes. C'est l'intérêt de l'entraînement, réutiliser un apprentissage pour aller encore plus loin soit dans la complexité du déplacement soit dans un autre déplacement. en effet, le cerveau fera des recoupements à chaque moment d'un nouveau geste qui permettra de réutiliser les acquis. Le nouvel apprentissage n'en sera que plus rapide.

Tout ceci est le rôle de la préparation physique: amener le système neuro-musculaire d'un athlète au niveau souhaité. charge ensuite à l'entraîneur de l'exploiter au mieux. pour aller plus loin: http://www.gymsante....se/vitesse.html et http://www.gymsante..../intensite.html

La musculation

La musculation, avec ce qui vient d'être dit, est ainsi la base de la préparation physique afin de développer la force de l'athlète et de lui permettre d'optimiser son utilisation.

Au sein de la musculation, nous retrouvons grosso modo 4 types de pratiques:

- l'haltérophilie

- la force Athlétique (sous ses différentes formes, les 3 mouvements peuvent être remplacés par d'autres)

- le Bodybuilding.

- Le Fitness

L'Haltérophilie

Il s'agit d'une spécialisation de l'application de la force.

L'athlète, en termes de préparation physique, travaillera à améliorer son métabolisme, sa masse musculaire, la vitesse d'utilisation de la force. Son entraînement spécifique lui permettra d'augmenter sa puissance de démonstration de force plutôt dans le bas de la puissance (plus proche de la notion de vitesse).

La force athlétique

Il s'agit également d'une spécialisation de l'application de la force.

L'athlète, en termes de préparation physique, travaillera à améliorer son métabolisme, sa masse musculaire, sa puissance et la vitesse d'utilisation de la force. Son entraînement spécifique lui permettra d'augmenter sa démonstration de force sans notion de vitesse ou de puissance.

Le bodybuilding

Il s'agit aussi d'une spécialisation de l'application de la force.

L'athlète, en termes de préparation physique, travaillera à améliorer son métabolisme et sa force. Son entraînement spécifique lui permettra d'augmenter sa puissance plutôt dans la portion haute de cette qualité.

Le Fitness

Je l'assimile aux cours collectifs mais avec notion de compétition type marathon du step.

Il s'agit aussi d'une spécialisation de l'application de la force.

L'athlète, en termes de préparation physique, travaillera à améliorer son métabolisme. Son entraînement spécifique lui permettra d'augmenter son endurance de force.

Bien évidemment, ces 4 définitions (et tout ce qui précède) demandent à être développées et précisées, il ne s'agit en aucun cas d'informations exhaustives et immuables. Notamment lorsque l'on parle par exemple pour la FA uniquement de métabolisme, masse musculaire, puissance et vitesse d'utilisation de la force; il manque tous les intermédiaires nécessaires pour justement améliorer ces 4 notions.

Edited by gymsante

Share this post


Link to post
Share on other sites

Whey Native AM Nutrition


Guest saaam
Posted

Et bien ça va clarifier pas mal de choses pour mal de monde, clap clap ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest sweet shadow
Posted

génial cool.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

yeaaah

Je lis ça demain, ça a l'air intérressant, pas mal comme sous forum :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Super sujet ! B)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

J'ai quelques petites questions, on est d'accord que la force déployable dépend de la puissance de l'influx nerveux, quand on met lourd nos fibres se contractent à une fréquence plus élevée. Mais cette fréquence élevée est très similaire chez tout le monde (par exemple une contraction explosive lourd induit une fréquence d'environ 100hz), donc la composante nerveuse serait principalement au niveau de la coordination intra et extra musculaire et ce serait ce qui augmenterait la force?

De la meme manière en quoi faire grossir le muscle augmente la force, vu que les fibres ne se contractent pas plus fort et que leur nombre ne bouge pas, mais uniquement leur taille?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Pour le point 1, je pense que tu augmentes aussi le nb de fibres qui vont se contracter, mais pas sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Je pense pas vu qu'a un point donné de ton max toutes les fibres sont contractées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Non, je crois que c'est même pas 25% des fibres qui sont contractés, elles se contractent en rotation. Notre corps peut pas supporter 100%.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Si, cf méthode delavier 2, un poids proche du max permet de recruter la quasi totalité, voir la totalité dans certains cas, eds muscles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Merde, faut que j'aille relire :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

(et c'est aussi dans un dossier du site, avec pour ref la méthode delavier!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

J'ai quelques petites questions, on est d'accord que la force déployable dépend de la puissance de l'influx nerveux, quand on met lourd nos fibres se contractent à une fréquence plus élevée. Mais cette fréquence élevée est très similaire chez tout le monde (par exemple une contraction explosive lourd induit une fréquence d'environ 100hz), donc la composante nerveuse serait principalement au niveau de la coordination intra et extra musculaire et ce serait ce qui augmenterait la force?

Quelle force?

La fréquence est le temps entre 2 impulsions électriques pour générer un autre raccourcissement (1% de longueur à chaque fois). Si ce temps est trop long, le muscle s'alonge, donc le SNC augmente la fréquence. Si le temps est trop court, le raccourcissement ne se produira pas (le calcium n'a pas eu le temps de chuter).

En isométrie, l'intensité étant toujours égale (même charge), le muscle compense la fatigue par une augmentation de la fréquence, arrivant à son apogée après 4-7 secondes selon les études).

Plus tu mets lourd, plus l'intensité va augmenter. Pour une même charge, le SNC adresse une intensité. Si le pas entre 2 intensité est trop important par rapport à l'augmentation de la charge (notion de perception sensorielle de la variantion de stimuli) que le corps va augmenter la fréquence. Ou alors tu recherches une accélération permanente:

L'accélération initiale est un apprentissage non pas de fréquence, mais d'optimisation du circuit électrique (nerveux) pour permettre une première secousse (impulsion) plus rapide et surtout mieux utilisé (baisse du tonus de l'antagoniste).

Apparemment (pas trop cherché d'études), on peut arriver à améliorer aussi la vitesse de transmission de l'influx nerveux (vitesse brute, pas une optimisation du schéma moteur). Mais là aussi nous ne sommes pas dans le cas d'une augmentation de la fréquence. Dans l'absolue, plusieurs études ont déduit une possibilité de raccourcissement du temps d'accroche des têtes de myosines lors des améliorations de la vitesse ou de la démonstration de force. Peut-être que cela engendre une possibilité d'augmenter la fréquence maxi chez un athlète (je n'en sais rien).

A ce sujet, je n'ai jamais lu d'études montrant une amélioration possible par l'entraînement de la fréquence des impulsions; si quelqu'un possède ça, intéressé je suis.

De la meme manière en quoi faire grossir le muscle augmente la force, vu que les fibres ne se contractent pas plus fort et que leur nombre ne bouge pas, mais uniquement leur taille?

La force est un potentiel du muscle, ce n'est pas une démonstration donc l'exécusion d'un mouvement (par exemple un maxi au squat).

Pour le nombre, je ne suis pas d'accord: l'hyperplasie existe. La seule incertitude actuellement est de savoir s'il y a une seule hyperplasie ou 2 (longitudinale et transversale).

D'ailleurs dans la définition de l'hypertrophie, beaucoup, par erreur, mette l'hyperplasie comme élément constitutif de l'hypertrophie alors que ceux sont 2 choses différentes. L'hyperplasie a été démontré par lumino-fluorescence (et non en comptant els fibres bien sur).

Pour la contraction plus forte, je ne suis pas non plus d'accord: la force est la capacité à résister à la déformation (étirement sous l'effet d'une charge). En s'entraînant on modifie la force d'accroche des têtes de myosines donc la force potentielle du muscle.

Pour le point de vue de la rotation de contraction des fibres, il ne s'agit que d'une hypothèse non démontré jusqu'à présent: idée reçu 2 sur le lien http://www.gymsante.eu/regles/limites.html )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted
Pour le point de vue de la rotation de contraction des fibres, il ne s'agit que d'une hypothèse non démontré jusqu'à présent: idée reçu 2 sur le lien http://www.gymsante....es/limites.html )

Ok merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

"La force est un potentiel du muscle, ce n'est pas une démonstration donc l'exécusion d'un mouvement (par exemple un maxi au squat)."

ça s'applique a ce qu'on disait auparavant ou aucun rapport?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

ce que j'ai cité(si j'ai bien compris), a savoir que la force vient du poitentiel du muscle et donc qu'il faut s'entrainer plus specifiquement pour aen tirer profit sur tel ou tel mouvement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

C'est comme pour tout entrainement en musculation: il faut développer la base puis apprendre à s'en servir.

Prenons le problème sous un autre angle: tu peux avoir la meilleure génétique possible pour faire le 100m, ce n'est pas pour ça que tu seras champion olympique. Celui qui sera champion olympique (hors aspect psycho et blessures) est celui qui aura le mieux appris à utiliser son potentiel de base (voir à l'orienter vers la spécificité du 100m). C'est pour cela qu'il n'y a pas de morpho pour faire du 100m: tu peux avoir des gars comme Maurice Greene très musculeux, des longilignes comme lewis ou bolt, des crevettes comme Lemaitre, des petits pas gros comme comme kim Collins. Chacun a appris à élever son potentiel et sur à l'utiliser à l'extrême (des vraies formules 1 que le moindre gravier fait exploser).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

La force est donc la vitesse a laquelle les impulsions se suivent?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

C'est comme pour tout entrainement en musculation: il faut développer la base puis apprendre à s'en servir.

Prenons le problème sous un autre angle: tu peux avoir la meilleure génétique possible pour faire le 100m, ce n'est pas pour ça que tu seras champion olympique. Celui qui sera champion olympique (hors aspect psycho et blessures) est celui qui aura le mieux appris à utiliser son potentiel de base (voir à l'orienter vers la spécificité du 100m). C'est pour cela qu'il n'y a pas de morpho pour faire du 100m: tu peux avoir des gars comme Maurice Greene très musculeux, des longilignes comme lewis ou bolt, des crevettes comme Lemaitre, des petits pas gros comme comme kim Collins. Chacun a appris à élever son potentiel et sur à l'utiliser à l'extrême (des vraies formules 1 que le moindre gravier fait exploser).

j'ai l'impression qu'on est d'accord lol :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

La force est donc la vitesse a laquelle les impulsions se suivent?

La vitesse à laquelle les impulsions se suivent n'existe pas. Parles de temps entre 2 impulsions. Ca c'est la fréquence.

La force c'est : quand tu accroche un poids au bout d'un muscle, il y aura un poids à partir duquel le muscle s'alonge (ne peut plus tenir sa forme initiale).

La démonstration de force c'est la même chose, mais dans un mouvement/geste sportif et non plus en laboratoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

C'est un joyeux foutoir en fait.

Donc concrètement pour augmenter sa force on améliore la fréquence et la coordination intra et extra musculaire c'est bien ca?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Fréquence: je n'ai pas d'études montrant la faisabilité.

La force, tu travailles tout les élements participant à la démonstration: vitesse, coordination donc technique, gainage (donc rendement énergétique), vitesse de contraction, amélioration de l'énergie élastique, souplesse musculaire, etc. comme pour tous les autres sports.

C'est comme tout entraînement: c'est un joyeux foutoir quand tu rentres dans le détail. Dans la pratique, le coach fait le training et donne les indications 'pratiques' de l'exécution en sachant où il veut aller.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Ok merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Non, je crois que c'est même pas 25% des fibres qui sont contractés, elles se contractent en rotation. Notre corps peut pas supporter 100%.

J'ai entendu une histoire, il me semble que c'était un docu mais bon reste à vérifier.

Comme quoi un alpiniste lors d'une ascension a fait une petite chute et s'est retrouvé sur le dos sur une corniche.

Manque de bol un rocher (je ne sais plus la taille mais apparemment assez gros^^) lui est arrivé sur la tronche.

Bon il a réussi avec ses 2jambes et 2bras à le dégager MAIS il s'est déchiré quasiment tout les muscles et s'est déchiré je sais pas combien de tendon.

Bref avec l'adrénaline et l'instinct de survie il aurait réussi à utiliser 100% de ses fibres mais voilà les muscles eux même ne peuvent pas résister à une telle intensité.

Donc si je peux retrouver ça je vous le passe. Mais il semblerait donc qu'on ne puisse utiliser que qqch comme 30% de nos fibres lors d'un effort ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Aucune étude ne montre cette information. Cela fait partie des mythes du sport.

C'est comme pour les proteines à raison de 0,5G par kilo de pdc toutes les x heures. Une fois un chercheur a émis une hypothèse et hop comme il est connu ça passe comme une règle.

Le coup de l'alpiniste, à moins d'avoir un EMG au moment de l'impact, personne (sauf les journalistes) ne peuvent avancer un truc comme ça. D'autant qu'il aurait fallu vérifier qu'avec l'énergie cinétique emmagazinée lors de la chute vérifier qu'il n'est pas 1000% au dessus de ses possibilités (un saut en contre bas de 1m50 de haut représente plus de 240% du 1RM concentrique, alors en faisant un calcul sur plusieurs 10aines de mètres, les résultats peuvent être marrant).

Juste pour l'histoire j'ai à la salle un gars para qui a fait une flèche avec son parachute. fauteuil roulant, dos, pieds, jambes fracassées. Mais là il est 100% valide mise à part une hernie discale à vie et n'a eu aucun tendons ni muscles déchirés. Ce genre de chiffre faut les prendre avec des pincettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

"C'est comme pour les proteines à raison de 0,5G par kilo de pdc toutes les x heures. Une fois un chercheur a émis une hypothèse et hop comme il est connu ça passe comme une règle."

c'est a dire? je suis pas :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

c'est bien ce que je dis faudrait que je retrouve l'info je faisais juste part d'un truc que j'avais entendu (je parle à propos des pincettes ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

excuses, j'avais pris ça pour une affirmation de source journalistique...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

No prob ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Justis
Posted

Super article GymSanté, très intéressant et instructif, comme d'habitude :) .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

et pourquoi est on plus fort quand on est plus gras..?

C 'est pas bien formuler, tu devais vouloir dire plus lourd, avec généralement un taux de gras plus ou moins supérieur a telle autre personne/la majorité.

J'ai toujours été étonné par la différence de force qu'il pouvait y avoir.; maintenant pour expliquer pas évident, mais deja plus de calories donc d'énergie, ensuite sur certains exos, on a un moins d'amplitude avec pas mal de gras en plus(DC par exemple)et sur d 'autres , on sera plus stable(elevation frontale aux haltères par exemple)

Il doit encore y avoir d'autres raisons .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted
"moi avec 4kilos de gras en plus j'augmente mes perfs de plusieurs kilos..par exemple."

Ba ça , avec si peu de difference(4kgs c'est pas non plus enorme,lol) c'est la difference des apports..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

seulement seulement.. ce que tu manges c'est un peu comme ton carburant pour rouler en voiture, sans carburant tu vas pas loin..Lol , tu m'aurais dis que tu passais de 10a60 a10 a80 au dc en env 1mois en ayant plus d'un an de training et sans rien avoir changé d'autre(technique par exemple) là peut etre pas, mais là c'est pas extravagant..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

J'aimerai bien avoir les chiffres exacts (que tu as constaté) sur ta prise de gras de 4K ? et sur quels exos?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

1 ou 2 k en quelques semaines je ne vois pas de progression différente de celle d'une personne progressant sans prise de gras.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

ouch.. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

En attendant dans l'absolue les haltérophiles par exemple, si ils veulent arriver à un C&J le plus lourd de leur vie ils vont devoir prendre du poids. Or la prise de muscle est limité, celle de gras non.

Donc il faudrait plutôt réfléchir en terme de masse non?

Càd qu'à 125kg je serais capable d'envoyer (dans l'absolue) le plus gros C&J de ma vie alors qu'en restant à 90 je serais plus limité non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

à 80K de muscle et 125K en tout, tu enverras surement mins qu'un gars de 90K demuscle.

Après oui, mais ce n'est pas la panacée car ça reste un poids mort qui nécessitera plus de puissance pour bouger une même charge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Ok, bon de toute manière trop gras c'est pas agréable non plus, donc je vote pour 90kg lol

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Roms
Posted

Tu peux toujours changé de catégorie de poids pour les compètes en restant propre c'est pas impossible non plus,et la si tu gères bien t'enverras plus sur tes exos de base !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted (edited)

tu progresse de 1 -2 kilos en quelques semaines toi? donc 48-96kg de plus par ans...

je pige pas ce que tu veux dire?je supose que tu me vanne vu le "ouch" de gaeljet

Prendre quelques kgs en augmentant quelques sem ses apport nutritionnels lorsqu'on est encore débutant desolé mais ça n'a rien de miraculeux ,c'est ce que disait gymsanté de manière plus directe que moi, donc je disais ouch= aie en anglais, car il t'a pas menagé je trouve,lol.

faut comparer ce qui est comparable..

plus t'es gras plus t'es fort "pour la meme personne"

Une fois de plus.. :rolleyes:

C 'est pas bien formuler, tu devais vouloir dire plus lourd, avec généralement un taux de gras plus ou moins supérieur a telle autre personne/la majorité.

J'ai toujours été étonné par la différence de force qu'il pouvait y avoir.; maintenant pour expliquer pas évident, mais deja plus de calories donc d'énergie, ensuite sur certains exos, on a un moins d'amplitude avec pas mal de gras en plus(DC par exemple)et sur d 'autres , on sera plus stable(elevation frontale aux haltères par exemple)

Il doit encore y avoir d'autres raisons .

Edited by gaeljet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted
bon j'ai jamais dis que s'était miraculeux ou que j'étais trop fort , je sais pas ou vous avez vu ça...

c'etait pour faire comprendre le oncept, tu semblais étonné d'une "telle" améliorations des perfs , hors, y a rien d'exceptionnel..

mais quand tu fais une prise de masse bien crade et bien je suis désolé mais t'explose tes perfs..et pourtant t'aura pas pris plus de muscle qu'une prise masse propre..

C'est a dire, qu'entends tu par propre et sale en gros concrètement?(type d'aliments,differents apports etc)

"après vous allez me dire que si et que c'est juste qu'on le perd en sechant.."

Eu non pas forcément, surtout que là c'est pas des différences/progres énormes pour un debutant, mais en sèche on peut perdre plus ou moins oui(j'arrive a peu près a conserver)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

tu progresse de 1 -2 kilos en quelques semaines toi? donc 48-96kg de plus par ans...

je pige pas ce que tu veux dire?je supose que tu me vanne vu le "ouch" de gaeljet

Par ce que tu crois qu'une progression linéaire est possible? Non, c'est impossible de linéariser la progression, comme de l'anticiper. Tu progresses, tu maintiens, tu regresses, pouf tu surcompenses et tu progresses, etc. C'est ça le sport (pas un fichier excel) c'est pourquoi la méthode miracle ou la méthode unique est une fumisterie complète.

Les haltères sont chargées de 1 en 1 k. Tu vas donc forcément progresser, le jour où tu progresses en charge, c'est d'au moins d'au moins 1 k. Cel'a ne veux pas dire que tu multiplieras par 52 semaines (et encore moins par 365 jours) ces 1 kilos pour définir ta progression. C'est pas réaliste. Et là, 1 ou 2 kilos c'est bien dans la notion de progression en ajoutant un disque ou en changeant une haltère.

De plus, en sachant que l'entraînement et la vie de tous les jours impliquent des jours pleine bourre et des jours moyens voir pourris, comme définis-tu ces 1 ou 2 K de progression?

C'est là où je voulais en venir.

mais quand tu fais une prise de masse bien crade et bien je suis désolé mais t'explose tes perfs..et pourtant t'aura pas pris plus de muscle qu'une prise masse propre..

après vous allez me dire que si et que c'est juste qu'on le perd en sechant..

Oui,mais tu es en prise de masse (tu prends du muscle), donc tu progresses aussi,non?

De même, en prise de masse, la notion alimentaire est une notion déterminante (comme dit précédemment). Tu as toute l'énergie pour faire ta séance, mais encore plus pour récupérer. Et la récupération se fait avant tout au niveau des réserves énergétiques (sucre) grâce aux repas après la séance. En prise de masse, tu es dans cette logique, donc tout bon.

C'est un tout, pas uniquement le fait de prendre du gras.

Edited by gymsante

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Avec +10kg j'ai augmenté de 20kg mes barres.. tu devrais contrôler un peu plus ta PDM, pcq 8cm de tour de ventre c'est énorme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

faudrait que je te fasse un graphique ..

en gros t'as la prise de poids qui augmente beaucoup en meme temps que les perfs alors que la prise de muscle a peine ..

ça veux dire que le gras ou simplement l'énergie en plus a son importance pour les perfs...et pas forcément le muscle..

donc ma question s'était de savoir si le gras en lui meme pas l'énergie suplémentaire entrait en jeux...

Ca veut dire que la diète hors prise de masse est mauvaise. Ce qui importe c'est la prise de muscle et le travail nerveux/technique/énergétique pour un gain de perf (tous sports confondus, chaque sport aura ses curseurs à des endroits différents).

Si tu améliores plus ta perf en PDgras plutôt qu'en PDmuscle, c'est que ta diète PDmuscle est déséquilibrée et qu'il manque quelque chose (ou alors que ton entraînement est trop lourd pour ton alimentation, lourd pas dans le sens des charges sur les barres, mais en termes de cumul des entraînements et des contenus).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Bah c'est la question que je me posais et je suis pas trop sûr de la réponse..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gaeljet
Posted

"C'est a dire, qu'entends tu par propre et sale en gros concrètement?(type d'aliments,differents apports etc)"

de prendre énormément de graisse...

dans mon cas je passe de 80 à 88 de tour de taille donc je suis quasi sur que c'est que de la graisse..j'augmente mes perfs de 2kilos ..bah c'est pas le muscle qui fait ça!..c'est comme tu l'a dit l'apport énéergétique suplémentaire.

et moi je me demandais si le gras ne jouai pas aussi un role voila..

Le gras en soit ferait prendre de la force? :lol:

Je te remet ce que je t'avais mis, qui doit y etre pour beaucoup, mais pas sur donc quil n'y ait pas encore d'autres facteurs, mais la graisse en soit ne donne pas de force, ça aide indirectement sur certains exos (meilleure stabilités, amplitude diminuée etc))

deja plus de calories donc d'énergie, ensuite sur certains exos, on a un moins d'amplitude avec pas mal de gras en plus(DC par exemple)et sur d 'autres , on sera plus stable(elevation frontale aux haltères par exemple)

Il doit encore y avoir d'autres raisons .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Bientôt wink.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Bientôt sur le site ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  


✅ Découvrez la boutique et les NOUVEAUX suppléments All-musculation ❗️

Compléments AM Nutrition ? Coaching H & F ? Le livre AM ? Accessoires ?️‍♀️



  • Boutique All-musculation


    1. Flocons d'avoine AMN



    1. 200 pages de conseils entrainement, nutrition, programmes, compléments alimentaire !

      Livre All-musculation Voir le livre ❗️

    1. Message automatique aux débutants :

      Le but du forum n'est pas de donner un programme / menu, mais de corriger les vôtres. De même le but n'est pas de répondre toujours aux mêmes questions simples et traitées déja des centaines de fois.

      Merci de poser vos questions APRES avoir lu complétement LE GUIDE DU DEBUTANT et avoir utilisé la fonction RECHERCHE. En haut du forum il y a aussi des raccourcis vers les principales parties du site.

      Rappel des règles de courtoisie (générales, pas spécifiques à vous) :

      1 - Ici c'est un forum, pas un chat, on écrit en Français.
      2 - Avant de poser une question, je cherche si elle n'a pas déjà été traitée, pour ne pas passer pour un feignant et je la poste au bon endroit.
      3 - Les réponses viennent de bénévoles, personne n'est obligé de répondre.
      4 - Pas de question training / diète en PM, le forum est là pour répondre aux questions.


  • Boutique All-musculation

  • CrossFit® est une marque enregistrée qui appartient à la société CrossFit, LLC. Seules les sociétés qui font partie du réseau d’affiliation « CrossFit » et les coachs titulaires du certificat CrossFit Level 1, 2, 3 ou 4 sont habilités à dispenser des cours selon la méthode CrossFit®. Les informations officielles sont exclusivement sur le site www.crossfit.com »