Lâche cette poulie

Lâche cette poulie !


L'intérêt de la sur-utilisation de la poulie lorsque l'on est débutant et que les bases de la musculation ne sont pas encore acquises.



Sommaire :
1. L'intérêt de travailler à la poulie
2. Commencer par la base
3. Conclusion


Vous êtes débutants et utilisez beaucoup la poulie ? Ou peut être que vous voyez pas mal de pratiquants s'en servir un peu trop ! C'est un problème dans les salles de sport, la majorité des débutants courent vers la poulie avant même de progresser sur des exercices de base. Pas de panique, bien sûr les exercices à la poulie sont intéressants, mais assurez vous d'avoir des fondations solides avant de vous y attaquer ! On vous explique pourquoi.

1. L'intérêt de travailler à la poulie

Le travail aux poulies permet d'avoir une tension continue du début à la fin du mouvement, chose qui n’est pas possible avec des haltères ou des barres libres. Les poulies sont utiles pour travailler un muscle en isolation et sont intéressantes pour les biceps, les triceps, chaque faisceau de l'épaule ou encore les pectoraux.

Bien qu'il existe un grand nombre d'exercices très efficaces à la poulie, on l'utilisera plutôt en complément d'un travail avec barres et haltères. En effet, les poulies ne permettent pas de soulever lourd, et donc d'avoir une bonne stimulation. On va donc plutôt les utiliser pour la congestion et la finition ou pour ressentir et mieux comprendre la contraction d'un muscle, surtout si celui ci est un point faible.

On va plutôt privilégier les séries moyennes à longues aux écartés à la poulie vis-à-vis par exemple afin de rattraper un retard sur les pectoraux et bénéficier de l’amélioration de l’apprentissage moteur.

Mais vous vous en doutez donc surement, pour rattraper un retard sur un muscle il faut déjà avoir bosser la base et avoir de solides fondations ! Parce que quand on débute, impossible de savoir réellement si on a un retard ou non puisque l'on a encore rien développé !

Le but quand on s'entraine c'est pas de faire un exercice stylé, ou à la mode, mais de faire un exercice efficace, et pour ça, ne cherchez pas : rien de neuf n'a été inventé depuis des dizaines d'années. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à regarder notre vidéo :


2. Commencer par la base

C'est quelque chose qui n'est pas encore assez intégré chez les débutants, mais les meilleurs exercices de musculation sont ceux de base à la barre ou aux haltères et non les exercices farfelus que l'on voit chez le voisin ou sur les réseaux sociaux! L’exercice de base permet de travailler plusieurs articulations ou plusieurs groupes de muscles (développé couché et militaire, tractions, squat, …) alors que l’exercice d'isolation permet de travailler spécifiquement un muscle comme on l'a dit plus haut. Pour plus de détails, vous pouvez consulter notre dossier sur les bases de la musculation à connaître !

C'est le cas de tous les grands exercices comme :

  • le développé couché / incliné

  • les tractions

  • le rowing

  • le squat / le soulevé de terre

  • le développé militaire

  • les dips

Les exercices de base sont plus efficaces que les exercices d'isolation pour construire de la masse musculaire et améliorer la force :

  • Ils sollicitent plusieurs muscles simultanément tout en favorisant la coordination neuro-musculaire.

  • Ils sont plus aptes à la mise en place d'une stratégie de surcharge progressive et donc de progression

  • Ils déterminent un meilleur recrutement des fibres musculaires

  • Ils produisent un signal anabolique plus important.

Pour se construire un physique sur des bases solides, votre programme devra en majorité être composé avec ce type d'exercice là !

3. Conclusion

Vous l'aurez compris le mieux est d'associer les exercices d'isolation aux exercices de base, en complément. Dans le cas d'une association exercice de base / exercice d'isolation, on réalise de manière classique l'exercice de base en 1°, car il est plus fatiguant, puis on termine avec l'exercice d'isolation pour terminer la séance.

Le problème c'est que le débutant n'ayant pas encore beaucoup de force et une musculature assez développée, les exercices sont souvent mal réalisés et on voit alors des mélanges curl/mouvements de poussée avec élan/moitié d'écartés où les bras participent beaucoup plus que les pectoraux ou encore du curl/développé/shrugs où le dos prend le relais sur les biceps ! Donc des mouvements trichés qui n'isolent pour le coup pas du tout le muscle voulu ou en partie. !

On voit parfois des débutants commencer leur séance par des mouvements à la poulie et ensuite attaquer les exercices de base ce qui en soit n'est autre que de la pré fatigue, mais vous avez du temps devant vous avant d'utiliser une technique d'intensification comme celle ci ! Encore pire (bien que plus rare heureusement), on voit des séances entièrement réalisées à la poulie ! Le meilleur conseil que l'on peut vous donner, à vous débutants en musculation, c'est de lâcher cette poulie et de courir prendre les barres et les haltères ! Vous progresserez beaucoup plus vite sur tous les plans ! La base la base la base !



  Choisissez votre coaching par AM :


Toute la qualité des conseils et du suivi All-musculation dans nos coaching !
Dés 29€/mois
Programmes d'entrainement + nutrition !