Le meilleur shaker post training


On voit toujours de nombreux pratiquants courir pour prendre leur shaker juste après l’entrainement. Quelle est son utilité ? Quoi mettre dedans ? Et comment peut-on l’optimiser ? Explications.

Meilleur shaker en post-training

Utilité du shaker ?

Les fibres musculaires étant abimées avec le training, elles ont besoin d'acides aminés et de protéines pour entamer leur reconstruction. Il faut également recharger vos muscles en glycogène (pas d’inquiétude cela prend plusieurs heures). Et enfin il faut stopper le catabolisme notamment dû à l'hormone cortisol que l’on sécrète pendant l’entrainement.

Pour rappel le catabolisme, c’est la dégradation des tissus qui se produit pendant votre séance. C’est l’inverse de l’anabolisme où le corps cherche à les reconstruire.

Si vous voulez savoir si on a besoin de compléments alimentaires, vous pouvez jeter un œil à notre article sur les suppléments !

Et si jamais on dépasse cette mythique fenêtre anabolique ? Ne vous stressez pas trop avec, selon les ouvrages, cette fenêtre se situerait entre 30 minutes et 2h après la séance. Alors oui c'est mieux de manger assez rapidement pour entamer au mieux la récupération et stopper le catabolisme, mais si vous ne pouvez pas, essayez juste de faire au mieux, on n'est pas à 5 ou 10 minutes près de tout façon !

Mais bien sûr, vous pouvez tout à fait avoir un équivalent sans prendre de shaker, juste avec vos aliments. Ce n’est clairement pas obligatoire de prendre des compléments alimentaires après votre entrainement si vous retrouvez ce qu’il vous faut avec votre repas post training.

Pourquoi prendre un shaker post-training même si le repas est proche de votre séance ?
- Pour réduire la taille de son repas ensuite, idéal si l’entrainement vous coupe l’appétit ou en prise de masse pour ceux qui ont du mal à prendre d’énormes quantités.
- Prendre des compléments de type peptanpour les articulations ou alors de la créatine.

Quoi mettre dedans ?

Pour les muscles :
- une protéine rapide si possible pour qu'elle arrive le plus vite possible et stoppe le catabolisme. Donc on choisira une whey.
- si vous n’avez pas de repas proche vous pouvez associer Whey et caséine , ce sera mieux.
- si possible et si vous n’en avez pas utilisé en intra-training : BCAA ou au moins de la leucine pour améliorer encore plus la synthèse protéique.

Pour le dosage :
- 0,5 gr / kg de poids de corps pour la protéine
- 5-10 gr de BCAA

Pour le glycogène :
- choisir des glucides rapide type maltodextrine (pas cher, se digère bien, sans goût). Si vous n’en avez pas, prenez du sucre non raffiné en magasin bio car il est source de vitamines et minéraux également. En fruit : banane ou figues sèches par exemple.
- Dosage en glucides : 0,5 gr / kg de poids de corps

Avec ça, on aide à recharger en protéines et en glucides, et à stopper le catabolisme. Et en plus, associer des protéines et des glucides rapides améliore la synthèse des protéines.

Vous le voyez, ce n’est pas très compliqué. C’est valable aussi bien en prise de masse qu'en sèche. En sèche bien sûr, vous devrez sans doute adapter la dose de glucides à vos besoins.

Optimiser le shaker ?

C’est le bon moment pour ajouter des éléments dont votre corps a besoin : créatine, glycine, peptan..

Si vous voulez, vous pouvez également prendre de la glutamine, pour la santé du système digestif surtout. Si vous avez les moyens : vous pouvez remplacer la whey par du peptopro, protéine hydrolysée la plus rapide sur le marché même si la différence de résultat sera assez minime.

PeptoPro AM Nutrition
PeptoPro AM Nutrition
Voir ce produit

Les meilleurs glucides vont être le waxy maizeou le vitargo mais ils sont plus chers que la maltodextrine.


Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :