Les muscles


Les muscles squelettiques permettent le contrôle des mouvements du corps via le cerveau et sont composés essentiellement d’eau et de protéines. Réussir à les contracter volontairement est une des clefs de la réussite.


On parle généralement des muscles au sens large quand on parle de musculation, mais le terme exact est muscles squelettiques. Les muscles squelettiques sont ceux qui permettent les mouvements du corps, ils sont contrôlés volontairement sur une demande du cerveau. A l'inverse on parle de contrôle involontaire pour les autres muscles (muscles de l'estomac, le coeur ...).

Sur ordre du cerveau, qui envoie un influx nerveux, l'information se propage dans le corps, à destination du muscle concerné, qui peut alors se contracter, ou à l'inverse, se relâcher. Même si nos mouvements sont volontaires, il faut bien se rendre compte que le cerveau gère « tout seul » les ordres à destination de nos muscles, nous commandons un mouvement, et le cerveau ordonne les contractions musculaires.

Un des aspects de la musculation est d'ailleurs de réussir à commander directement la contraction musculaire sur le muscle que l'on entraîne. C'est ce qu'on appelle la contraction volontaire. Elle nécessite de l'expérience et de la concentration, mais permet d'améliorer ses progrès.

Les muscles squelettiques constituent environ 40% de la masse totale du corps, soit 28 kg de muscles pour un homme « normal » de 70 kg.

Pour les pratiquants de musculation ce ratio est bien plus élevé :

- les bodybuilders sont par nature plus musclés que les sédentaires ou que les autres sportifs ;

- ils sont aussi plus sec, donc leur corps contient moins de graisses , ce qui augmente encore le ratio.

A poids égal, il n'est pas rare qu'un bodybuildeur ait 5,10,15 ou même 20 kg de muscles en plus qu'un sédentaire.

Composition des muscles :



La composition des muscles squelettiques est la suivante :

- 75 % d'eau ;

- 20 % de protéines ;

- 0.7% de myoglobine , une substance qui permet la contraction anaérobie en début de mouvement ;

- 4 % de diverses substances : lipides, glucides ,calcium, potassium, magnésium et autres micro nutriments.

A noter que le corps humain compte plus de 600 muscles. Chaque muscle est composé de plusieurs types de fibres, sa composition varie en fonction du muscle concerné, de la génétique et de l'entraînement du bodybuilder.

Deux derniers points à souligner :

- Pour moitié, la composition des muscles est déterminée génétiquement, il est possible de la faire évoluer de moitié par un entraînement approprié (transformation des fibres de type 1 et fibre de type 2 par exemple).

- En musculation, on ne cherche bien entendu pas à travailler chacun des 600 muscles de façon séparée. En travaillant les principaux groupes musculaires (mollets, cuisses, fessiers, pectoraux, dorsaux, épaules, ….) on travaille la plupart des muscles squelettiques du corps.


On en parle sur le forum : Le muscle et la musculation  

Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :