Comment perdre du gras ou prévenir son apparition quand on boit ?


Il existe une stratégie pour prévenir la prise de gras ou pour faciliter la perte de gras malgré une consommation « importante » d'alcool une fois par semaine. Il est donc possible de sécher tout en faisant la fête une fois par semaine.


Maintenant que vous avez compris l'effet de l'alcool sur les substrats énergétiques, c'est le moment pour moi de vous révéler comment vous pouvez utiliser l'alcool pour la perte de gras ou comment vous pouvez boire régulièrement sans prendre un iota de gras sans que vous ayez à compter les calories ou vous restreindre sur la picole.

Les règles à suivre sont :

- Pour cette journée, restreignez un maximum votre apport de gras alimentaire à environ 0,3g par kg de poids de corps (ou approchez-vous le plus possible).

- Limitez vos glucides à environ 1,5g par kg de poids de corps. Faites en sorte que tous les glucides proviennent des végétaux et des sources de protéines. Vous devez également limiter les glucides provenant des sources d'alcool comme la bière et les softs drinks à base de jus de fruits. 33cl ou 12fl oz de bière contiennent environ 12g de glucides et un Cosmopolitain environ 13g.

- De bonnes sources d'alcool très faibles en glucides sont les vins secs renfermant environ 0,5 à 1g de glucide par verre (4fl oz / 115ml). Les vins doux en renferment davantage, environ 4-6g par verre. Les cognac, gin, rhum, scotch, tequila, vodka et whisky avoisinent les 0 glucides. Les vins secs et les spiritueux doivent être privilégiés, pris seuls ou mixés avec des soda light. (Pas besoin de se prendre trop la tête outre mesure, boire est avant tout festif, seulement garder à l'esprit que certains alcools sont de meilleures sources que d'autres).

- Mangez autant de protéines que vous le voulez. Oui, vous avez bien lu. Jusqu'à l'orgie. Le fait de limiter fortement le gras alimentaire implique que vous devez choisir des protéines maigres. Les protéines du cottage cheese, de la poudre de protéine, du poulet, de la dinde, du thon, du porc et des blancs d'œufs sont d'excellentes sources pour cette journée.

Pour une perte de poids, cette journée sera limitée à une soirée par semaine. Appliquez ce protocole et vous verrez que vous perdrez du gras tant que votre diète est au point le restant de la semaine.

La stratégie nutritionnelle que j'ai évoqué ici est essentiellement basée sur les substrats énergétiques occasionnant un minimum de synthèse de gras dans des conditions hypercaloriques. L'alcool et les protéines, vos principaux macronutriments ce jour là, sont de très mauvais précurseurs pour la synthèse de gras. L'alcool supprime l'oxydation des graisses mais en vous privant de gras alimentaire durant votre consommation d'alcool, vous ne stockerez aucun gras. Les protéines n'activeront aucune lipogénèse significative. L'apport massif de protéines ira compenser le point faible de l'alcool et ses effets sur la satiété et vous garderez une bonne maitrise de votre régime.

De plus, un bonus vous attend après cette nuit passé à boire, cela va dégager votre rétention d'eau. Vous allez expérimenté l'effet «whoosh» dont j'ai parlé dans la seconde partie de mes articles à propos de la rétention d'eau (https://leangains.com/search/label/Water%20Retention). En soit vivre cela peut être motivant pour débloquer certaines personnes stagnant dans leur perte de poids.

Maintenant, appliquez ce protocole avec discernement et ne faites pas n'importe quoi. Rappelez-vous que cette stratégie à court terme est destinée à ceux qui veulent boire librement sans que cela entrave leurs progrès de perte de graisse ou que cela cause une accumulation de graisse non désirée. Ce n'est pas une stratégie que j'encourage à faire quotidiennement mais c'est l'une des stratégies pour maintenir un faible taux de masse graisse que j'emploie sur moi et mes clients.

PS : Maintenant bien sûr… vous pouvez toujours boire avec modération et être certain de ne pas dépasser votre quota calorique de la journée. Mais… quel est le fun à faire ça? Je préfère tricher avec le système en utilisant le méfait métabolique que je viens d'énoncer.

Article © Martin Berkhan

Article original : The truth about Alcohol, Fat Loss and muscle Growth

Traduction autorisée : Sébastien, pour All-musculation.com


On en parle sur le forum : Alcool, sèche et musculation  

Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :