2-0 Histoire du dopage


L'histoire du dopage est aussi vieille que l'homme. Les hommes, avec ou sans compétitions, ont toujours cherché à améliorer leurs capacités physiques, en utilisant des produits plus ou moins efficaces.


Le dopage est aussi vieux que l'homme, depuis que l'homme a appris à connaître les plantes et les aliments, il a toujours fait usage de ceux pouvant améliorer sa force et sa santé, retarder la fatigue ou améliorer la vigueur sexuelle.

Les premières traces de dopage "structuré" remontent à la Grèce antique, au VI° siècle avant JC. Les athlètes Grecs des jeux modifiaient leur alimentation en fonction du sport qu'ils pratiquaient :

- viande de chèvre pour sauter plus loin et plus haut ;

- viande de taureau pour augmenter la force des lanceurs de disque ;

- viande de porc bien grasse pour les lutteurs ;

Comme on peut le voir, on est encore loin d'une utilisation scientifique du dopage.

Pourtant, à cette même époque, les lutteurs de Crête connaissaient déjà le Tribulus, qu'ils utilisaient pour augmenter leur production de testostérone. Plus à l'Est, les Chinois consomment depuis des milliers d'années du Ginseng, pour lutter contre la fatigue.

histoire du dopage

Fleur de tribulus



Dans les civilisations Africaines, l'usage de la noix de Kola (riche en caféine) est fréquente, alors qu'en Amérique du sud, mastiquer les feuilles de coca (desquelles on tire la cocaïne) permet de lutter contre la fatigue et la faim lors des longues marches et des chasses.

Le dopage "moderne" remonte aux années 1860. Jusqu'en 1920, le dopage passe principalement par la consommation de vin (dont certains sont enrichis en des feuilles de coca), pour les sportifs et les militaires, pour lever les inhibitions et la peur, mais aussi repousser la fatigue et la douleur.

Le dopage tel que nous le connaissons aujourd'hui est apparu à la suite de la seconde guerre mondiale, avec la chimie moderne et le dopage d'Etat. Durant ce conflit, les armées Allemandes utilisaient la testostérone pour augmenter l'agressivité de leurs combattants et les Britanniques conseillaient les amphétamines pour maintenir la vigilance des soldats.

A la suite de cette guerre, le dopage d'état se développe. Les grandes puissances (URSS et USA) se font une véritable course aux médailles olympiques, et dopent leurs athlètes parfois à leur insu, et ce dès leur plus jeune âge. Ce dopage massif a eu de graves conséquences sur les athlètes, notamment les sportives féminines, qui se virilisent de façon choquante : développement de la musculature, de la pilosité, croissance du clitoris, changement de la voix ...



Depuis la chute du mur de Berlin, la chine a pris le relais, en surclassant tous les nageurs pendant la décennie 90, grâce à un dopage bien organisé et indétectable.

Actuellement, le dopage est toujours aussi présent qu'avant, et ce, quel que soit le sport. Les produits masquants permettent de passer au travers des contrôles. En musculation, la facilité à se procurer ce type de produits a rendu l'utilisation du dopage presque banale.

Il est d'ailleurs intéressant de constater que parmi les nombreuses fédérations de bodybuilding, certaines sont des fédérations naturelles. Ce qui signifie implicitement que les autres ne le sont pas !


On en parle sur le forum : Dopage et produits dopants  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme