Arrêt des cycles d'anabolisants et aromatisation


À la fin du cycle, la production naturelle de testostérone par le corps est perturbée, ce qui va produire une fonte musculaire. De plus, un phénomène se produit : la transformation de la testostérone en oestrogènes. Ce phénomène est connu sous le nom d'aromatisation.


Arrêt des cycles anabolisants

Les produits dopants s'utilisent par cycle : les sportifs vont en alterner des périodes « ON » et des périodes « OFF ». C’est à dire des périodes avec des périodes sans produits dopants. La période entre les deux cures doit être gérée de manière optimale si ils ne veulent pas perdre tous les effets « bénéfiques » des produits.

Arrêt du cycle : fonte musculaire :



La fin d'un cycle de stéroïdes anabolisants se traduit par une fonte musculaire car les muscles possèdent moins de récepteurs androgènes actifs et que la production endogène d'androgènes est réduite (le corps produit moins de composés androgènes / anabolisants). Pour résumer, le corps a du mal à maintenir la masse musculaire acquise de manière artificielle, et à retrouver son état hormonal normal, celui d'avant la cure.

Beaucoup de dopés vont donc continuer à prendre des doses inférieures de stéroïdes par intermittence pour éviter les grandes fluctuations endocriniennes et empêcher la fonte musculaire. Cependant les récepteurs androgènes ne récupéreront pas leur sensibilité, le système endocrinien et les testicules ne reprennent pas leur état initial.

Un des défauts des stéroïdes est la rapide diminution des récepteurs androgènes, qui va diminuer leur efficacité au fil des cures. Souvent l'utilisateur va donc devoir augmenter les doses, ce qui aura pour principal effet l'augmentation des effets secondaires. C'est donc un cycle vicieux pour le sportif.

Aromatisation de la testostérone :



De plus les stéroïdes arrivent très vite dans le sang, ce qui va entraîner une surdose temporaire d'androgènes dans le sang, et donc une « panique » pour le corps qui va  réduire sa production endogène (naturelle), augmenter la production en DHT (dérivé de la testostérone) et en oestrogène et réduire le nombre de récepteurs. Cette overdose est temporaire, mais les mesures prises par le corps sont bien plus longues à se résorber. Les variations hormonales sont normalement bien plus lente dans le corps, l'organisme à donc du mal à gérer un tel afflux d'hormones, il met alors en place des parades pour se protéger.

L'oestrogène est une hormone qui va augmenter la quantité de graisses corporelles et réduire la taille des fibres musculaires. De plus les oestrogènes réduisent les dégâts infligés aux muscles, ce qui réduit le catabolisme, et réduit donc la surcompensation musculaire.

Elle réduit également la sensibilité des récepteurs d'hormone de croissance (HGH) sur le foie, ce qui implique une plus faible production d'IGF-1. Enfin l'oestrogène augmente la rétention d'eau. Il est donc très désavantageux pour le bodybuilder de voir sa production d'oestrogènes augmenter, lorsque le corps transforme la testostérone en oestrogènes. Cette transformation est appelée aromatisation.

Entre l'aromatisation, la difficulté à maintenir la masse musculaire, et la production hormonale qui est déréglée, beaucoup de facteurs rendent la fin de la cure très complexe à gérer.

La fin du cycle, empêcher l'aromatisation :



A la fin d'un cycle certains vont donc utiliser un inhibiteur d'aromatisation. Ces inhibiteurs ne sont pas des stéroïdes, mais ils augmentent quand même la testostérone tout en diminuant les œstrogènes, en bloquant une partie de la transformation de la testostérone en œstrogènes. Les effets secondaires sont plus faibles car les doses employées sont réduites.

Les inhibiteurs vont augmenter la production endogène de testostérone (la production naturelle du corps), et ne vont donc pas induire d'overdose, on n'aura ainsi pas de diminution de la production endogène de testostérone comme avec les stéroïdes.

Attention : nous déconseillons fortement l'utilisation de produits dopants, car ceux-ci sont très dangereux pour la santé, et illégaux.


On en parle sur le forum : Stéroïdes, anabolisants, testostérone et hormones  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme