Entraînement et optimisation des hormones


Pour optimiser son taux d'hormones anabolisantes, le pratiquant de musculation dopé ne doit pas s'entraîner de la même façon que le pratiquant naturel. Le premier doit s'entraîner le plus possible (pour optimiser l'utilisation des dopants) alors que le second doit éviter le sur-entraînement (pour optimiser ses hormones naturelles).


Entrainement et optimisation hormones

Comme vous le verrez ici, l'entraînement de musculation n'a pas le même but en fonction que l'on soit naturel ou dopé.

Baisse de l'efficacité au fil des cycles :



Les stéroïdes sont captés par les récepteurs androgènes présents dans le corps, une trop forte quantité d'androgènes dans le sang induit une diminution du nombre de récepteurs dans le corps. C'est la raison pour laquelle le premier cycle de stéroïdes est le plus efficace, lors des cycles suivant la quantité d'androgènes captés par les muscles diminue du fait de la réduction du nombre de récepteurs.

Cependant l'entraînement de musculation réactive ces récepteurs, ainsi il existe une synergie entre entraînement et stéroïdes. Seuls les muscles entraînés vont grossir car la réactivation des récepteurs ne se fait que sur les zones entraînées. L'entraînement va donc permettre d'éviter la stagnation.

Attention au surentraînement pour les naturels :



Les pratiquants naturels sont très différents des dopés, en effet ils ont un nombre plus que suffisant de récepteurs actifs, mais pas suffisamment d'androgènes circulant dans leur sang.

Ils doivent donc tirer le plus profit possible de leur production endogène de testostérone (la production naturelle) et pour cela il leur faut éviter le surentraînement qui fait dramatiquement chuter les niveaux de testostérone, pouvant l'amener à 0 ! Ainsi trop d'entraînement va se traduire par une baisse de testostérone, et sans testostérone la progression ne sera plus possible.

Attention au sous-entraînement pour les dopés :

Les professionnels dopés doivent quant à eux éviter le sous-entraînement, leurs niveaux d'androgènes étant artificiellement élevés leur objectif va être de s'entraîner suffisamment pour conserver un maximum de récepteurs androgènes actifs, afin de profiter des effets de leur taux élevé d'androgène.

La contraction musculaire (c'est-à-dire l'intensité des contractions) est un élément majeur de la régulation du nombre de récepteurs androgènes présents dans les muscles. Cependant le volume d'entraînement a également un rôle prépondérant. Beaucoup de dopés vont perdre de la masse si ils s'entraînent intensément mais pas souvent, les manières d'augmenter le nombre de récepteurs vont donc dépendre des individus.

Il ne faut donc en aucun cas qu'un pratiquant naturel tente de s'entraîner comme un bodybuildeur dopé, leurs objectifs n'étant absolument pas les mêmes au niveau de l'entraînement de musculation !

Les autres effets de l'entraînement sur les hormones : les facteurs de croissance :



L'entraînement va également affecter d'autres récepteurs que les récepteurs androgènes, comme par exemple l'IGF-1, le cortisol, l'hormone de croissance (HGH)...

Tous les muscles ne répondent pas avec la même modification au niveau des récepteurs, certains musclent répondent mieux à l'entraînement selon les individus. La prise de produits anabolisants va également augmenter la sensibilité du muscle aux facteurs de croissance produits par les cellules musculaires. L'augmentation du catabolisme va également augmenter la sécrétion des facteurs de croissance.

Après un entraînement la capacité des muscles à produire ces facteurs de croissance diminue pendant un certain temps. Cependant les anabolisants réduisent ce temps de récupération. Les utilisateurs de tels produits doivent donc s'entraîner lorsque la production des facteurs de croissance est de nouveau optimale, d'autant que leurs androgènes sont élevés.

De la même manière que pour les récepteurs androgènes les facteurs de croissance ne sont sécrétés que dans les muscles entraînés.

Attention : nous déconseillons fortement l'utilisation de produits dopants, car ceux-ci sont très dangereux pour la santé, et illégaux.


On en parle sur le forum : Stéroïdes, anabolisants, testostérone et hormones  

Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :