Les pires méthodes pour perdre du poids


Le mal-être causé par votre poids peu vous conduire à faire de mauvais choix comme suivre des régimes qui seront inefficace, épuisant et parfois même dangereux pour votre santé. On vous donne aujourd’hui 10 des pires méthodes pour perdre du poids.


Vous souhaitez absolument changer votre silhouette, si bien que vous êtes prêt ou prête à essayer tous les régimes pour avoir des résultats ?

On pourrait se dire que c’est super car vous êtes ultra motivé, le problème majeur associé à cela n’est pas de vouloir des résultats mais de les vouloir le plus vite possible. Et certains utilisent pour cela de mauvaises méthodes, comme on va vous l’expliquer ici.

Elles sont toutes à bannir si vous désirez rester en bonne santé et surtout perdre du gras progressivement et durablement.

Faire des compromis dangereux

Parmi les pires méthodes pour maigrir, on met celle-ci en top de liste car elle est particulièrement dangereuse pour la santé et bien que certaines solutions vous paraissent folles est sont belle et bien pratiquées.

Faire un compromis dangereux ça peut être « je reprends la cigarette car j’étais plus mince quand je fumais ». En effet, il arrive souvent que les anciens fumeurs prennent beaucoup de poids soit parce qu’ils essaient d’oublier leur addiction au tabac en mangeant, soit à cause des effets du sevrage sur l’organisme qui provoque une prise de poids. Dans tous les cas, il est plus dangereux pour vous de reprendre la cigarette que de prendre quelques kilos que vous pourrez perdre ensuite.

Il y a pour certain les solutions de purge, avec des laxatifs ou la régurgitation des repas qui peuvent conduire à de graves maladies intestinales ou psychologique. On ne s’étendras pas sur ce sujet mais c’est bien sur beaucoup plus dangereux qu’efficace.

De plus en plus banalisé, les anneaux gastrique et chirurgie de l’obésité sont de plus en plus pratiqué pour perdre du poids et ne sont pas sans risque comme toute intervention médicale. A moins d’avoir un surpoids important depuis de nombreuse année évitez cette solution car c’est un engagement à vie qui imposera plus de contraintes que de vous mettre au sport, donc c’est une solution à réserver aux cas pathologiques.

Régime alimentaire minimalistes

Qu’il soit mono-diet, hyper protéiné, à base de jus…les régimes trop restrictifs vous mènerons toujours sur le même chemin. Vous ne pourrez éviter ce schéma, une perte de poids trop rapide, de la fatigue, de la frustration et une reprise de poids encore plus importante.

Evitez ces régimes populaires qui consiste à ne manger qu’un seul groupe d’aliment ou bien à manger des pots de bébé… on voit de tout … mais surtout du n’importe quoi.

En plus d’être inefficace à long terme ce type de régime peux provoquer des troubles digestifs et mettre votre métabolisme « en off », cad au ralenti.

Oubliez donc les astuces de la rubrique minceur des magazines féminins et appliquez des conseils plus sérieux des professionnels de la santé ou du bien être !

L’acharnement sur le sport

On entend partout que pour perdre du poids il faut se dépenser plus que notre consommation alimentaire. Il vous parait donc logique de vous dépenser au maximum afin de perdre le plus possible rapidement.

Mais la perte de poids n’est pas si simple ! En vous acharnant sur le sport, couplé avec un régime strict, vous allez non seulement vous fatiguer et possiblement vous blesser mais vous risquez de perdre du muscle.

En effet votre corps à un mécanisme de survie et lorsqu’il se sent en danger il va sacrifier en premier ce qui lui est le moins utile : son trop plein de muscles, qui consomment trop de calories. Du coup : fonte musculaire + ralentissement du métabolisme, donc diminution de la vitesse de perte de gras.

Et pour l’activité physique c’est pareil, si vous ne laissez pas à votre corps le temps de récupérer il ne laissera pas la place à la progression et vous risquez de vite régresser.

Il faut comprendre que les moments de repos aussi sont là pour vous faire avancer sur le chemin de la perte de poids et la récupération dans le sport est toute aussi importante que les entrainements.

Supprimer un groupe d’aliments

Il est courant chez les personnes souhaitant perdre du poids de mettre leur viseur sur un groupe d’aliment en s’imaginant que les graisses ou les sucres sont les uniques coupables de leur prise de poids.

Souvent d’ailleurs le gras et le sucre sont mise en cause et les régimes en vogue en font l’ennemi numéro 1. Ainsi, il y a une grande confusion entre les bonnes et les mauvaises graisses et entre les sucres simples et complexes.

Il est vrai qu’il est toujours mieux d’éviter les graisses saturées et les sucres simples qui sont sans grand intérêt pour votre santé et favoriseront la prise de poids.

En revanche, les bonnes graisses issues des avocats, des oléagineux, de l’huile de coco par exemple sont excellent pour votre santé et jouent aussi un rôle essentiel dans le fonctionnement des membranes de nos cellules et de notre système nerveux. Et il en va de même pour les graisses issues des poissons, mais aussi des huiles d’olives ou de colza ! Ne supprimez surtout pas tous les lipides, votre corps en a besoin pour fonctionner.

Notez également que les glucides comme le riz basmati, les pâtes complexes, les flocons d’avoines seront d’une grande aide pour votre perte de poids. Même s’ils sont souvent ceux qu’on va diminuer dans les programmes alimentaires afin d’être en déficit calorique, il ne faut surtout pas les supprimer totalement car ils sont votre première source d’énergie. Donc vous risqueriez une énorme fatigue, une baisse des performances, …

A moins de vouloir passez en régime cétogène, mais là ça demande de bonnes connaissances en nutrition et sur les réactions de votre corps.

L’usage de produits marketing

Si vous êtes à la recherche d’une solution miraculeuse pour perdre du poids nous sommes navrés de vous dire qu’il n’en existe pas. Oubliez donc la gamme minceur de votre pharmacie, les cures, les crèmes, les remplacements de repas…

Aucun de ces produits ne vous feras perdre quoi que ce soit si ce n’est votre argent ! La seule manière efficace de perdre du poids sur le long terme (donc sans tout reprendre juste après) c’est de revoir vos habitudes alimentaires et de pratiquer une activité physique régulière.

Ne cherchez pas une solution simple, une astuce miracle, il n’en existe pas ! Ne vous faites pas avoir par les messages alléchant des émissions de marketing, des pubs ou des magazines car leur seul but en vous faisant croire à une transformation miraculeuse est de VENDRE.

Manger végétarien, végan ou sans gluten

Beaucoup trop de personne deviennent végétarien, végan ou sans gluten pour les mauvaises raisons. Ces régimes alimentaires doivent être adoptés pour des raisons d’étiques ou d’intolérances mais surement pas pour perdre du poids.

Le but en adoptant ces changements n’étant pas de manger moins ou d’être en déficit calorique mais seulement d’adapter son alimentation à de fortes convictions ou à des allergies.

Certain vont compenser l'arrêt de la viande par des plats et des produits caloriques comme le fromage, les pâtes, les produits laitiers etc. Le végétarisme n'empêche pas non plus de déguster des plats préparés ou des fast Food. Sans compter que les substituts à la viande, comme beaucoup de produits industriels transformés sont souvent riches en calories, sel, sucres, conservateurs et autres additifs .. donc sans vraiment d’intérêt pour la santé.

Bref, comme dans chaque régime alimentaire, ce qui importe c’est le total calorique, mais aussi de cuisiner soi-même et de manger équilibré.

Atteindre la frustration


La clef pour perdre du poids progressivement et durablement c’est de savoir équilibrer entre une routine alimentaire saine et des plaisirs raisonnables et occasionnels.

Si vous poussez trop à la restriction afin d’avoir des résultats plus rapides ou perdre plus de poids, cela vous conduira à un moment donné à la frustration. Ainsi le jour où vous serez confronté à une part de gâteaux lors d’un repas de famille vous craquerez … pour le gâteau entier !

Il est très important de prendre du plaisir à manger sainement et que votre diète devienne sans problème une routine. Pour cela cuisinez des aliments sains que vous aimez ou rendez les plus appétissant en utilisant des condiments tel que les épices ; aromates, oignons, échalotes… Ils apporteront du gout à vos plats sans apporter de calories (ou très peu).

De plus, il faut savoir intégrer quelques petits plaisirs de temps en temps afin de pimenter la routine. Ces « écarts » sont aussi très bénéfiques pour votre physique ainsi que pour votre moral à condition bien sûr de ne pas en abuser.

Abuser des édulcorants

Les édulcorants sont une très bonne solution afin d’apporter dans une diète un gout sucré sans ajouter des calories. En revanche, il ne faut pas en ajouter à tort et à travers et abusé de l’appellation sans sucre en consommant plus de coca zéro par exemple.

En effet, les édulcorants, en plus pour certains d’être dangereux à forte dose, entretiennent votre dépendance au sucre. Hors, pour éviter les rechutes lors d’un régime il est important de déshabituer le cerveau aux saveurs sucrés.

Donc les édulcorants ne sont à utiliser qu’en dernier recours.

Faire de la balance votre meilleure amie

Cet objet peut être dangereusement addictif lors d’un objectif de perte de poids car on s’accroche au seul résultat qui nous parait valable…le poids sur la balance. Ainsi on est vite accro au chiffre et ont fini par se peser tous les jours en espérant une diminution des kilos.

C’est une grosse erreur pour deux raisons.

Premièrement, le corps fluctue et la perte de poids n’est pas linéaire. De plus, le poids variant d’un jour à l’autre la perte éventuelle n’est pas forcement acquise c’est pour cela qu’il ne faut pas se peser tous les jours. Il est donc inutile d’espérer une baisse chaque jour qui soit équivalente. Une fois par semaine c’est largement suffisant pour constater la perte.

De plus, le poids sur la balance n’est pas le seul indicateur auquel il faut se référer lors d’une diète. En effet, les gens oublient trop souvent les photos ou les mensurations qui sont pourtant bien plus explicite. Surtout, si vous avez commencé une activité sportive en même temps que votre diète, vous risquez de prendre en muscle et le muscle pesant plus lourd que la graisse, le chiffre sur la balance ne sera pas un bon indicateur.

N’oubliez pas que le but du régime est d’atteindre un physique plus esthétique, le chiffre sur la balance n’est donc pas le bon indicateur auquel se fier !

Se couper de la vie sociale

C’est malheureusement fréquent chez les personnes suivant une diète stricte, de refuser fréquemment les repas entre amis, les sorties ou même les visites chez la famille de peur de faire un pas en arrière sur leur progression.

Cette solution qui peut paraitre la plus efficace, mais elle sera également vectrice de beaucoup de frustration et de tristesse. Vous couper de toutes interactions sociales n’est jamais bon, vous avez besoin de ces moments de partages afin de décompresser et de garder le cap.

N’hésitez pas à échanger avec vos amis le fait que vous avez entrepris une diète, ils seront plus compréhensifs à votre égard et vous apporterons du soutien.

Dans les restaurant vous aurez toujours une solution pour vous en tenir à peu près au plan et si vous vous en éloignez un peu sur un repas ne paniquez pas cela n’auras que très peu d’incidences sur votre poids.

A conditions bien sûr que ces évènements n’arrivent pas trop souvent.

A vous de jouer !



AMFitbook