La pré-fatigue


La pré-fatigue a pour but de fatiguer le muscle principal pour le travailler plus intensément en utilisant un exercice d’isolation pour le fatiguer avant l’exercice de base. Mais attention à ne pas épuiser le muscle avec cette méthode.




La pré-fatigue a pour but de fatiguer un muscle avant de commencer l'exercice principal pour ce muscle, et donc au final de le travailler plus intensément pour être sûr que ce sera ce muscle qui va arriver à l'épuisement, et non un petit muscle annexe.

Par exemple lorsque vous faites des développés couchés, les triceps et les deltoïdes travaillent aussi beaucoup. Si ces derniers sont plus faibles que les pectoraux, ce sont eux qui vont lâcher en 1° lors de votre série et non les pecs. Vous serez alors obligé d'arrêter le mouvement non pas parce que les pectoraux sont fatigués, mais parce que les triceps et les épaules le sont. Le but ne sera donc pas atteint.

En faisant un exercice d'isolation, comme les écartés couchés, avant de commencer le développé couché, les pectoraux seront plus fatigués au moment du développé, ce sont donc eux qui arriveront à l'épuisement en 1° et donc qui auront le plus travaillé.

Bien entendu, il ne faut pas épuiser le muscle avec l'exercice d'isolation, sinon vous ne pourrez pas faire le mouvement de base.

principe d'intensification weider de pré-fatigue



L'avis de All-musculation :



Un bon principe si certains muscles d'assistance sont trop faibles pour pouvoir travailler de façon correcte le muscle principal. Attention, il n'est pas simple à mettre en place. Il faut pré-fatiguer le muscle avant de l'entraîner, mais pas l'épuiser, sinon vous n'aurez plus assez de force et vous ne pourrez pas l'entraîner correctement avec le mouvement principal.


On en parle sur le forum : Codification weider d'entraînement avancé  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme