Les pros ont tort !


Faut-il faire comme les pros, est-ce une bonne source d'inspiration pour nous ? Comme si leur physique seul justifiait l'emploi de certains exercices et de leur exécution souvent hasardeuse. On vous explique pourquoi les pros ont tort.


Les pros ont tort



Quels sont leurs objectifs ?


Le culturisme professionnel, ce n'est pas le même sport que la musculation pratiquée par la majorité des gens en salle de sport. Arnold Schwarzenegger, Kai Green, Simeon Panda ou encore Steve Cook, ce n'est pas vraiment le même monde.

Leur objectif n'est pas de choisir des exercices en fonction de leur morphologie ou pour limiter le risque de blessures, c'est de les choisir pour arborer le meilleur physique sur scène ou sur les réseaux. C'est pour cela que pour la majorité d'entre vous, cela ne sert à rien de se comparer à eux ou de vouloir les imiter. Vous allez au mieux stagner et au pire vous blesser avec des exercices qui ne sont absolument pas faits pour vous et avec une technique d'exécution horrible.

C'est aussi ça le danger lorsque des personnalités sont mises en avant par les médias ou sur les réseaux, c'est que TOUT est copié, le très bon comme les très mauvais !

Et notez bien deux choses :
- Ce n'est pas parce que c'est montré que c'est ce qui est vraiment fait : ce qui est montré c'est du marketing
- De plus, parfois, certains n'hésitent pas à monter des exercices exotiques, tout simplement pour faire parler, faire original ou montrer une pseudo maitrise pour justifier ensuite leur physique, ou leurs tarifs de coachings

Un mauvais choix d'exercices ou de méthodes


Vous avez un nombre incalculable d’exercices qui ne servent à rien et que l'on voit tous les jours chez les pros :
- Développer le deltoïde antérieur avec des élévations frontales, car cela sera utile pour le posing par exemple, mais inutile pour la plupart des natty
- Vous avez encore énormément de pros qui font du tirage nuque aujourd'hui alors que l'on sait depuis un moment qu'il est bien plus risqué pour l'articulation de l'épaule et les cervicales que la version en tirage poitrine, qui bosse le dos exactement de la même manière qui plus est ! Et donc, beaucoup de débutants pensent « qu'il faut le faire » vu que les pros le font !
- Le développé Arnold, avec une rotation qui ne sert pas à grand chose à part rajouter encore de la tension inutile dans l’articulation de l'épaule et avec lequel il est très souvent compliqué de progresser sur le long terme.
- Le désormais célèbre squeeze press utilisé seul, qui est effectué avec barre, haltère ou cadre guidé sans aucune considération anatomique et qui ne fonctionnera seulement que sur des personnes dopées ou très avantagées génétiquement ! C'est de la pure finition inutile pour 99% des gens !

Enfin, au delà des exercices, c'est aussi les méthodes de travail qui ne fonctionnent que pour des personnes de leur niveau (un pourcentage minime donc) à savoir les giant set, les drop set mécaniques, les répétitions aidées utilisées à outrance … où le volume de leurs séances n'est pas envisageable pour une personne naturelle sur le long terme !

Une exécution horrible


Peut être ne se rendent-ils pas compte de leurs erreurs et qu'ils sont copiés par des milliers de pratiquants. Mais combien de fois ils effectuent des deadlift dos ronds, des rowings avec des à coups et des répétitions partielles, ou encore du curl avec un énorme balancier !

Peut-être aussi qu'ils s'en rendent compte, mais leur objectif n'est pas la santé (principe de base, vu qu'ils sont dopés) mais seulement la progression à tous prix, quels qu'en soient les risques.

Couplez le dopage à une génétique de fou (comme dans tous les sports, on devient pas champion sans la génétique qui va bien) et à des produits anti-douleurs, et ils peuvent se permettre de faire ça … mais pas vous !

Le vrai problème en copiant ça, c'est qu'en restant naturel, avec des contraintes liées à la vie de tous les jours, et une récupération très différente de la leur, vous risquez des blessures graves qui vous handicaperont par la suite où qui vous feront arrêter la musculation. On se retrouve avec un nombre incalculable de pratiquants en salle qui effectuent atrocement certains exercices et qui ne s'en rendent pas compte, c'est dommage ...

Le cas Arnold


C'est sans conteste une véritable légende de son sport, qui est encore vu aujourd'hui comme l'un des meilleurs bodybuildeurs de tous les temps, avec son incroyable charisme, sa façon de penser et son physique des plus harmonieux, c'est normal ! Un ambassadeur du culturisme dont les jeunes s'inspirent encore aujourd'hui.

Le problème était surtout chez lui l'exécution et le choix de certains exercices comme le tirage nuque avec des charges incroyablement lourdes ou son tirage horizontal d'avant en arrière avec le dos rond, qui ne doivent pas être reproduits aujourd'hui à cause d'un énorme risque de blessures ! Ce n'est pas parce c'est Arnold qu'il faut faire exactement la même chose !

Imagineriez-vous aller faire une mêlée avec les All Blacks ? Non : ils ont le training, la génétique et sûrement la dope ! Alors pourquoi vouloir faire pareil qu'un pro du body ?

Conclusion et vidéo :


C'est malheureusement au pratiquant lambda de musculation de prendre du recul et d'analyser ce que font les pros avant de vouloir copier leurs exercices et la façon dont ils les font. Ce n'est pas forcément leur physique, leur popularité ou leur palmarès qui leur donne de la légitimité. Cela ne veut pas dire que tous les pros font mal les choses, mais que dans le lot, il est dommage que certains montrent de mauvais exercices et une mauvaise technique à des débutants qui ne cherchent qu'à reproduire ce que font leurs modèles.


Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme