Régime : les erreurs qui bloquent votre perte de poids !


Vous attaquez votre régime, tout se passe merveilleusement bien et les kilos dégringolent semaine après semaine. Puis stagnation de votre poids sans raison apparente. Impossible de faire descendre cette foutu aiguille sur la balance. A quoi est dû ce phénomène ?


Conseils pour maigrir

La stagnation lors d’une tentative de perte de poids n’est pas un cas isolé. Sans même avoir changé vos bonnes habitudes, il peut arriver que votre régime fonctionne moins bien et que votre poids descende moins vite ou se bloque purement et simplement. C'est une situation extrêmement frustrante, surtout quand dans le même temps, on n'a pas relâché ses efforts aussi bien sur la nutrition que sur le sport.

Pourtant, ce type de situation arrive fréquemment, et il y a des solutions pour y remédier, donc ne vous inquiétez pas ! Analysons ceci afin de proposer des solutions concrètes.

Nul doute qu'en suivant les conseils donnés ci-dessous, vous allez (re)commencer à maigrir. Ca se passe dans l’assiette et à la salle de sport !

Maigrir grâce à la quantité d'aliment consommé

Les quantités ! Evidemment c’est la première chose à laquelle on pense, « je dois diminuer mes rations car je mange encore trop ». Attention, même si ce réflexe est celui qui vient en premier, ce n'est pas forcément la meilleure solution pour relancer votre régime.

Peser ses aliments est contraignant mais nécessaire en début de régime pour caler sa diète mais également dans le cas d’une stagnation pour faire un point, et bien vérifier que rien n'a changé par rapport à ce qu'on avait défini au départ. Ceci n’est pas toujours évident, surtout lors des repas pris en dehors de chez soi (restaurant, fête). Il est nécessaire, autant que possible, de se préparer en avance les repas de la journée. C’est le seul moyen de contrôler son alimentation de A à Z en évitant les surplus de sel, de sauce et autre assaisonnement caché qui font exploser les calories de notre assiette.

Quantité des aliments

Forcément, quand vous allez sortir votre Tupperware de dinde/haricot vert à la cantine, le jour du traditionnel hamburger/frite, on va vous regarder comme une extra-terrestre mais on s’y fait assez rapidement, surtout que c'est bien meilleur pour la santé que toute la nourriture industrielle que vos collègues ou amis avalent quotidiennement.

De plus, à trop diminuer vos rations, votre organisme et vos hormones vont se bloquer. Si je passe de 2000 à 1000 kcal radicalement, il y a des chances que votre corps se mette en stand-by. Donc si vous n'avez pas remonté vos calories sans faire attention, et que vous êtes déjà sur un ratio calorique faible, il ne faut surtout pas diminuer encore les calories. Cela pourrait bloquer définitivement votre perte de poids, tout en entraînant des problèmes pour votre santé.

A l'inverse, remonter progressivement les calories, généralement à travers les glucides, peut débloquer la situation. À condition bien sûr de faire ça correctement avec les bons aliments.

En effet, après plusieurs mois ou plusieurs semaines de régime hypocalorique faible en glucides, pensez à faire une « recharge » par semaine pour relancer le métabolisme. Cela aidera votre corps à « redémarrer », le fonctionnement de vos hormones s'en trouvera amélioré, et donc ça va vous aider à relancer la fonte adipeuse.

Il faut donc veiller à ne pas trop manger, mais suffisamment quand même. Les extrêmes ne sont jamais bons, évitez les chocs hormonaux et trouvez un équilibre vous permettant de perdre du poids progressivement.

La bonne qualité des aliments est primordiale pour perdre du poids

La qualité ! Oui tout le monde sait qu’en se rendant au fast-food 3 fois par semaine, il y a peu de chance de maigrir et de rester en bonne santé. Mais d’autres aliments « sains » sont à consommer avec modération en phase de régime comme les amandes par exemple qui restent caloriques.

Qualité des aliments

Et surtout, n'oubliez pas que toutes les calories ne se valent pas : 2000 kcal de salade ne valent pas 2000 kcal de mayonnaise bien qu’au final les kcals ingérés soient au même nombre.

Idem pour les macronutriments avec par exemple les glucides. Si vous consommez 100 g de glucides issus des patates douces, ils n’auront pas le même effet sur votre organisme que 100 g de sucre en poudre.  Veillez donc à la qualité des aliments sur votre organisme en vous référant notamment à leur index glycémique. Privilégiez des aliments à index glycémique bas, voire moyen, si possible riches en vitamines, minéraux et fibres.

Lorsqu’on consomme des aliments à index glycémique élevé, notre corps produit de grandes quantités d’insuline. Il va alors rapidement stocker le glucose, inutilisable dans l’instant, sous forme de graisses corporelles, pour pouvoir être utilisé plus tard. C'est pour cela que les sodas, ou au global tous les aliments contenant des sucres rapides favorisent la prise de gras.

Au contraire, avec un index glycémique faible voire moyen, la production d’insuline est modeste et le glucose peut servir de source d’énergie plus longtemps avant d'être stocké.

En plus, vous le verrez, consommer des glucides à base de sources de qualité implique d'avaler un plus grand volume d'aliments. C'est donc particulièrement intéressant quand on est au régime pour aider à bien caler le ventre, et avoir le ventre plein. En effet, un ventre bien plein est clairement la solution la plus efficace pour éviter les craquages qui peuvent mettre votre perte de poids en danger.

Vous pouvez faire le test, parfois, à quantité calorique équivalente, passer d'une alimentation industrielle non qualitative à une alimentation naturelle de qualité est suffisant pour démarrer un régime ou pour vaincre le blocage dans la perte de gras.

Mangez des graisses pendant le régime

Ne bannissez pas les graisses dans votre diète ! Quand le poids stagne, on a tendance à s’attaquer aux graisses à travers les lipides. En effet, on croit à tort que si on a du gras, c'est parce qu'on mange trop de graisses. Mais les choses ne sont pas aussi simples !

Manger des graisse

De plus, le fait de bannir les lipides peut-être une des causes de votre stagnation. Optez encore une fois pour la qualité en consommant 1g/kg de poids de corps de lipides issus des acides gras mono-insaturés (huile d’olive) et des acides gras poly-insaturés (sardines, huile de colza, noix). Soit 50 gr de lipides par jour pour une femme de 50 kg.

N'oubliez pas cette règle, elle est essentielle pour réussir à perdre du poids correctement, mais aussi pour votre santé. Sans une dose suffisante de lipides, vous allez dérégler votre système hormonal.

Pour rappel la consommation de protéines doit être de l’ordre de 2 g/kg de poids de corps. Ce sont donc les glucides qui constituent la variable d’ajustement calorique.

Une fois, votre alimentation revue et corrigée, si rien ne se passe, c’est que le problème est sans doute ailleurs.

Manque de sommeil = prise de poids !

Le repos : le stress, la fatigue, le nombre d’heure de sommeil et sa qualité peuvent influencer votre stagnation. Encore une fois le problème est hormonal avec, par exemple, le cortisol qui peut augmenter le stockage adipeux (pour simplifier, le cortisol est l'hormone du stress).

De fait, ne négligez pas vos périodes de repos, elles sont tout aussi importantes que votre alimentation ou vos entraînements. Ces 3 paramètres sont liés, veillez à y apporter une attention toute particulière.

Importance du sommeil

Et oui, ne pas dormir suffisamment est un facteur qui influence directement la prise de gras. À l'inverse, en améliorant votre sommeil, vous améliorez l'efficacité de votre perte de poids. N'oubliez pas non plus que pour réussir à tenir sa diète dans le temps, il faut du mental et de la motivation. Ces deux éléments disparaissent en même temps que la fatigue s'installe. Le risque de faire des écarts devient donc de plus en plus important.

Attention à l'obsession

Ne tomber pas dans l’obsession. Si vous aviez prévu de perdre exactement 3,250 kg par mois pile poil pendant 1 an, vous n’y arriverez pas. La perte de poids n’est jamais linéaire. Il y aura des phases plus rapides que d’autres, notamment en début de régime. Quand vous mettez en place une correction de votre alimentation, les effets sont très rapides à se faire sentir, mais ne pensez pas que ces effets rapides vont durer dans le temps. Au bout de quelques semaines, il est normal que votre poids diminue moins vite.

Si votre poids ne descend pas sur la balance durant une dizaine de jours, inutile d’ameuter tout le quartier, cette phase n’est peut-être que passagère. Il est donc inutile (pour votre moral) de monter tous les jours sur la balance. Une fois par quinzaine semble un bon compromis pour vous ajuster, car n'oubliez pas que votre corps n'est pas une machine, rien n'est linéaire.

Faut-il prendre des produits minceur ?

Concernant les compléments alimentaires et les produits minceur, considérez-les comme une aide, plus ou moins minimes selon les produits. Ne misez pas tout dessus et ne dépensez pas des fortunes sous peine de possibles déceptions.

Aucun produit en vente libre n'est suffisant pour permettre de perdre du poids efficacement. La base reste d'améliorer son alimentation et de faire du sport. Un complément alimentaire quel qu'il soit, ne pourra être qu'une aide minime. Désolé, mais il ne faut pas croire les promesses du marketing !

L’objectif d’un régime est de perdre du poids sur la durée et de le stabiliser par la suite. L’effet yo-yo n’est pas permis. Par conséquent, adoptez de bonnes habitudes alimentaires sans dépendance à tel ou tel produit.

Le sport est important pour réussir votre diète !

L’entraînement peut avoir un rôle à jouer dans votre stagnation. Nous l’avons vu, les calories ingérées et leurs qualités ont leur importance mais il ne faut pas négliger les calories dépensées.

Importance du sport

Augmenter votre dépense vous permettra de franchir un palier dans votre perte de poids.

N’hésitez pas à varier les exercices et notamment l’intensité. Fini les séances de courses interminables, optez pour le travail en fractionné de type HIIT. Fini les séries longues en musculation, travaillez en séries plus courtes de 8 à 12 répétitions avec des charges importantes pour brûler d’avantage de calories.

En bref : supprimez le cardio classique pour opter pour des méthodes bien plus efficaces, la combustion des graisses.

Inutile aussi d'acheter des ceintures de sudation, ou autres appareils électro-stimulants, ce type d'accessoire n'a absolument aucun intérêt pour vous.

En conclusion, votre stagnation dans votre perte de poids peut être la conséquence d’un ou de plusieurs éléments. En appliquant consciencieusement les conseils ci-dessus, nul doute que vous allez franchir un nouveau palier afin d’atteindre votre objectif de poids mais surtout de le stabiliser sur le long terme en adoptant des habitudes de vie saines et équilibrées.

A vous de jouer !!!

Diet & Training


On en parle sur le forum : Régime : les erreurs qui bloquent votre perte de poids !  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme