Reprendre le sport après une blessure


Après une blessure plus ou moins grave et une convalescence plus ou moins longue, on peut se demander comment on doit reprendre l'activité physique. Nos muscles, nos articulations, nos tendons peuvent être particulièrement affaiblis. Une fois prêt et qu'on a carte blanche pour reprendre, vous vous en doutez surement, il faut y aller en douceur et progressivement ! On vous explique dans cet article ce qu'il faut faire pour reprendre le sport après une blessure !


Reprendre le sport après une blessure

Entrainement progressif


L'idéal quand on arrête totalement le sport, c'est de s'octroyer une durée de reprise égale à notre arrêt pour augmenter l'intensité petit à petit. Ce délai est très important et même essentiel. Bien sûr, cela dépend de chaque individu, de la volonté et de la gravité de la blessure. Vous pouvez aussi continuer des soins (kiné, cryothérapie, scraping, ventouses...) tout au long de votre reprise.

Vos débuts vont être très progressifs histoire de se refaire une petite santé nerveuse, musculaire et tendineuse ! Surtout pour les sports demandant beaucoup d'explosivité, plus violents donc, il faut avancer avec prudence pour ne pas risquer de se blesser à nouveau. Il faut augmenter progressivement le nombre de séances d'entraînement en gardant assez de jours de repos, et faire évoluer le volume petit à petit (plus de séries, plus de répétitions, plus de vitesse, plus de poids, plus de résistance, selon les sports pratiqués).

Quels sont les sports à éviter selon le type de blessure ?


Selon le type de blessure, certains sports seront quand même à éviter, au moins au début. Par exemple, suite à un claquage aux ischios ou aux mollets, il faudra éviter les activités en extérieur surtout pendant les période de froid. Privilégiez les activités douces comme la natation, le vélo ou la marche rapide. Si vous vous êtes blessés aux lombaires, à la cheville ou aux genoux (notamment si vous avez été immobilisés un moment), il faudra éviter les sports avec des sauts répétés ou des changements de direction rapides (course, tennis, basket, gym etc..). En fait, tout ce qui peut être violent pour les ligaments et les tendons.

Le plus important, c'est d'écouter son corps : si vous n'avez aucune gêne alors aucun problème, mais en revanche si la douleur réapparait au même endroit, stoppez immédiatement votre activité ou votre exercice.

Le cas de la musculation


En musculation, les blessures sont très souvent situées à l'épaule, aux genoux ou dans le bas du dos. La blessure peut aussi être un bon moyen d'enfin s'analyser pour déterminer nos capacité et les exercices qui sont faits pour nous (ce qui est rarement fait quand tout va bien). C'est aussi un bon moment pour inclure des choses qui n'étaient pas forcément faites avant comme les auto massages, l'échauffement, le travail de mobilité...

Avant de reprendre comme un dingue, essayez de comprendre pourquoi vous vous êtes blessé à cet endroit pour corriger le problème et ne pas répéter les mêmes erreurs ! Cela est valable pour tous les autres sports évidemment ! Si vous faites exactement la même chose qu'avant, vous avez quasiment 100% de chance de vous blesser à nouveau de la même manière ou d’aggraver votre cas !

C'est peut être le moment de mieux prendre soin de votre alimentation, car elle était ou est encore peut être trop acidifiante (trop de protéines, manque de fruits et légumes, trop riche en oméga 6...)
Avec une diète plus saine et équilibrée, vous allez récupérer plus vite et diminuer le risque de blessures. Vous pouvez aussi ajouter des compléments alimentaires qui seront bénéfiques pour vos articulations, vos tendons et votre récupération. On pense notamment aux oméga 3, au Peptan, la glycine ou encore la glucosamine et la chondroïtine. Ils seront efficaces sur le long terme et agiront de manière préventive pour diminuer le risque d'une éventuelle nouvelle blessure !


Peptan / Collagne peptides
Peptan / Collagne peptides
Voir ce produit


Au niveau de l'entraînement et notamment des charges à utiliser, on vous conseille de reprendre à 50 ou 60% max de ce que vous aviez l'habitude de faire et de rajouter 5 à 10% toutes le semaines jusqu'à rependre votre niveau de force habituel. En fait, c'est comme en temps normal : on progresse petit à petit mais ici avec encore plus de prudence pour ne pas risquer la blessure. Car c'est le plus gros danger pour un pratiquant de musculation : ceux qui arrivent à vraiment durer et atteindre leurs objectifs sont ceux qui ne se blessent pas ou très peu ! En tout cas, ceux qui n'ont pas de blessure grave et qui prennent soin de leur corps et qui sont à l'écoute des signaux envoyés par le corps !

C'est un moment parfait pour modifier sa technique, ralentir un peu le tempo (ce qui sera profitable aux points faibles), et adapter si besoin son amplitude sur certains exercices. On y va tranquillement, rien ne presse !


Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme