S'entrainer avec des douleurs articulaires


Lorsque le volume d'entrainement est trop important, lorsque vos mouvements ne sont pas adaptés à votre morphologie ou tout simplement lorsque vous vous entrainez depuis longtemps et que vous prenez de l’âge, des douleurs articulaires arrivent très souvent ! Comment traiter ces douleurs et comment trouver un entrainement adapté ? On vous explique.


S'entrainer avec des douleurs articulaires


Au sommaire de notre article :
- Une alimentation basifiante
- La récupération et les soins
- Les entrainements
- Les suppléments
- Conclusion

Une alimentation basifiante

A n'importe quel niveau de pratique, vous devez d'abord adopter la bonne alimentation. Elle doit vous apporter suffisamment de glucides, protéines et lipides pour pouvoir performer, récupérer et être en bonne santé ! En adoptant une alimentation saine, vous prévenez les blessures et douleurs, vous récupérez de vos séances de musculation qui soumettent vos articulations et tendons à rude épreuve et vous garantissez un sommeil de qualité, qui lui aussi améliorera la santé de vos articulations.

Votre alimentation doit ainsi être assez basifiante, c'est à dire ne pas être composée en trop grande quantité de protéines et de glucides (ces éléments sont acidifiants) mais avec aussi beaucoup de fruits et des légumes qui sont des aliments alcalins. Si votre alimentation est trop acidifiante, les déchets iront se loger en priorité vers vos articulations ! Pensez également à avoir une bonne hydratation, en consommant du thé par exemple qui a en plus plein des vertus anti oxydantes.

Vous pouvez très bien aussi faire de temps en temps des périodes de jeûnes pour purifier votre organisme et vous débarrasser des déchets !

Pour savoir comment bien s'alimenter, vous pouvez lire notre dossier sur la nutrition !

La récupération et les soins

Il vous faut tout d'abord une bonne qualité de sommeil pour une récupération maximale, car c'est un facteur majeur de réduction des douleurs. Ensuite, si les douleurs sont trop importantes, il faudra prendre un repos complet et arrêter de s'entrainer pendant un moment pour voir si les douleurs disparaissent.

Vous pouvez aussi profiter de cette période de repos pour voir un professionnel de santé, kiné ou ostéopathe pour connaître la pathologie et commencer à la traiter, pour récupérer plus rapidement.

Les entrainements

Pour réduire les douleurs articulaires ou continuer l'entrainement malgré tout, il faut commencer par un échauffement assez long et complet. Il faut prendre le temps d'effectuer des auto-massages avec un rouleau, une balle de massage ou un bâton. Vous pouvez ensuite utiliser un élastique pour préparer en douceur vos articulations et vos tendons, notamment l'articulation de l'épaule ou les genoux. En plus de cet échauffement, n'hésitez pas à travailler votre mobilité et votre amplitude articulaire par exemple pour vos chevilles, vos hanches ou vos épaules. C'est aussi un très bon moyen pour sauver vos articulations !

Ensuite sur votre premier exercice, faites un échauffement spécifique, c'est à dire que vous devez effectuez 2 voire 3 séries où vous montez le poids progressivement. Vous pouvez également faire une série de transition pour chaque exercice de la séance ! On voit beaucoup trop de pratiquants attaquer leurs séries comme des bourrins, sans prendre le temps de monter la charge progressivement !

Pour ne pas faire les choses au hasard, consultez notre article sur l'échauffement en musculation.

L'idéal peut être aussi de diminuer vos poids et d'adopter un tempo d'exécution beaucoup plus lent, ce qui évitera une tension excessive sur vos tendons et vos articulations. Ces deux éléments sont souvent la meilleure solution pour continuer à s'entrainer dur tout en baissant les poids !

Enfin, l'un des points les plus importants de l'entrainement est d'essayer d'évaluer le ou les exercices qui posent problèmes, afin de modifier la technique voire de les remplacer par d'autres qui seront plus adaptés à votre morphologie ! Les douleurs articulaires, quand elles sont chroniques, proviennent dans beaucoup de cas de déséquilibres entre un muscle agoniste et son antagoniste ou d'un manque de mobilité et d'un problème d'amplitude sur vos mouvements. Il conviendra donc de trouver un équilibre entre les muscles du tirage et ceux de la poussée ou entre les points forts et les points faibles !

Et bien sûr de faire valider votre technique sur les exercices où vous avez un doute.

Pensez aussi à faire attention à l'amplitude de travail : tout le monde n'est pas fait pour travailler en amplitude complète sur tous les exercices. Vous devez donc analyser votre morphologie pour définir comment faire les mouvements.

Les suppléments

Si des douleurs articulaires persistent, certains compléments comme les oméga 3, la glycine, le peptan ou encore la glucosamine pourront être très efficaces sur le long terme, soit pour lubrifier vos articulations soit pour synthétiser le collagène, qui compose majoritairement votre cartilage et vos tendons !

Ces éléments sont une très bonne solution aussi bien en prévention qu'en curatif quand la douleur est installée. Bien sûr en association avec tout ce que nous avons dis plus haut.

Venez découvrir notre gamme AM Nutrition avec nos compléments pour les articulations !

Conclusion :

Les douleurs articulaires peuvent survenir à n'importe quel moment, même quand on ne s'y attend pas. Il convient donc d’essayer d'anticiper leur venue avec un entrainement adapté, une bonne alimentation, un bon échauffement avant votre entrainement, une bonne récupération ou de vite réagir lorsqu'elles surviennent et de ne pas laisser trainer la douleur !

Une douleur articulaire qui dure plus de 3-4 jours est un signal d'alerte du corps, ne le négligez pas !


Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme