Scandale sur les protéines : à peine 10% de whey dans le pot ?


Que retrouve-t-on vraiment dans un scoop de protéine en poudre ? Dans certains cas, beaucoup moins de protéines, beaucoup plus de glucides et peut-être même un ingrédient mystère …


Nouveau scandale dans les protéines en poudre

On en parle de plus en plus dans le monde de la musculation, comme par exemple sur cet article où des produits de la marque Arnold Scharzenegger Series pourraient contenir 50% de protéine en moins qu'annoncé, mais il y a une nouvelle affaire depuis peu ...

Il semblerait que la marque New Dawn Nutrition, Inc. soit la dernière d’une looooongue série de fournisseurs de suppléments qui soit accusée de fournir des produits sous dosés, frauduleux, ou de mettre en œuvre des malfaçons de production et de commercialisation et d’ainsi bien se moquer des consommateurs.

En effet, lors de la dernière « Warning letter » de la FDA, il semblerait que leurs produits, en particulier les protéines en poudres, se sont révélés frauduleux avec notamment un taux de protéines jusqu’à 10 fois inférieur a celui annoncé … 10 FOIS !



Dans une lettre avec de nombreux termes techniques, bien longue et peu intéressante pour le lecteur …, on retrouve plusieurs points intéressants. Il semblerait que :

  • La quantité de protéine testée dans leurs produits ne correspond pas à ce qu'ils prétendent offrir. De 21% à 11% de protéine au lieu de ce qui est déclaré sur le label ! Si on reporte à un complément de whey standard, cela donnerait quelque chose comme 8,8 grammes de protéines aux 100 g … Choquant … !


  • Un mauvais étiquetage soit mise en œuvre + des procédures de productions frauduleuses ;


  • Il n'y ait pas de préparation de lots d’analyse ou témoin (très grave) ;


  • Il semblerait qu'il y ait la présence de substances non indiquées sur les étiquettes, notamment le citrate AMP et le 4-méthyl-2-pentanamine, DMBA. Info sur le Citrate, qui peut se révéler dangereuse et comme substance dopante par la WADA ;


  • Il y ait 1800% de plus de sucre que déclaré sur l’étiquette. Bon vous allez me dire que ça ne fait que 1,8 g au lieu de 0,1 g… Mais ce n’est pas tant dans le résultat que cela choque … plutôt dans le foutage de gueule et le coefficient multiplicateur ;


  • Enfin, la lettre d'avertissement a cité plusieurs problèmes de contrôle de qualité qui violent les cGMP.

Je doute que beaucoup d'entre vous aient déjà entendu parler de cette marque de protéines américaine, mais pensez à toutes celle que vous consommez…

Bien qu’en Europe, les contrôles soient plus stricts qu’aux USA et surtout OBLIGATOIRES, sur le marché des compléments / suppléments alimentaires, le risque zéro n’existe pas.

De plus en plus d'entreprises sont impliquées dans ce genre d’affaires et subissent des rappels à l’ordre, même en EUROPE … alors comment différencier celles qui sont légitimes des autres ?

Tout d’abord, simplement rechercher et demander si une société indépendante (laboratoire + label) teste les divers suppléments ainsi que la présence de divers labels (ISO, HACCP, WADA…).

Ou alors accepter d’ingérer quelque chose dont vous n’avez aucune idée de la provenance, de la qualité, des substances qui s’y trouvent, de son potentiel danger pour votre santé, de son coût réel etc… en somme, faire le pigeon.

Pour en savoir plus, lisez notre dossier INCONTOURNABLE sur la qualité des compléments alimentaires.



Dossier sur la qualité des compléments alimentaires


On en parle sur le forum : Scandale Sur Les Protéines : À Peine 10% De Whey Dans L  

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme