Sèche : vous ne mangez pas assez !


On a tendance à être très stricts quand on entame une sèche, peut-être trop, notamment sur la ou les premières que l'on effectue. Le problème, c'est qu'à vouloir trop diminuer les calories, notre régime devient contre-productif. On est fatigué, parfois démotivé, on tourne au ralenti, on récupère mal, nos performances à l'entraînement chutent... Tout ça, car on ne mange pas en quantité suffisante ! Explications et réponses pour une sèche réussie !


Sèche : manger plus

Si vous ne mangez pas assez ce n'est pas la graisse que vous allez faire fondre, c'est le muscle... Disons que ce n'est pas vraiment l’objectif d'une sèche !

Dans cet article, on fait état des signes qui montrent que vous ne mangez pas assez et ce qu'il faut faire dans ce cas-là. C'est sûrement des signes que vous reconnaîtrez facilement, car vous les avez peut-être déjà rencontrés !

En plus de tous les inconvénients, pensez à une chose au début de votre régime : ne grillez pas toutes vos cartouches ! Si vous descendez directement très bas vos calories, vous allez rapidement perdre du poids, mais ensuite, quand vous allez stagner, vous ferez quoi ? Vous serez bloqué, vous n'aurez plus de solution. C'est pour ça qu'il vaut mieux progresser par paliers successifs.

Une fatigue chronique

Ce phénomène peut arriver rapidement ou en fin de sèche chez certains si vous ne mangez pas assez ! Ce sont les calories qui donnent de l’énergie, et en gardant un training intense afin de conserver au maximum sa masse musculaire, forcément, un déficit calorique va se traduire aussi par de la fatigue. Attention donc, à ne pas enlever trop de calories ni trop vite ! En dessous de 500 calories de votre métabolisme de base, cela commence déjà à être compliqué ! Soyez attentif aux signaux que votre corps va émettre, si vous manquez de concentration, que vous vous réveillez fatigué, que vous avez du mal à conduire ou à travailler... Si cela arrive et que la fatigue s'installe de façon permanente, c'est sans doute que vous devriez manger davantage !

De toute façon, si vous ne perdez pas de poids en étant à -500 calories, c'est qu'il y a un souci quelque part : mauvaise nutrition, mauvais training …

Un système immunitaire et un cerveau en berne

Vous avez froid, des maux de tête et parfois même des vertiges ? C'est que votre système immunitaire est en lutte et qu'il essaye de s'adapter au stress crée par le déficit calorique et par de possibles carences. Vous êtes plus sujet à l'inflammation et cela peut aussi se traduire par des douleurs au niveau articulaire et musculaire.

Le cerveau peut aussi être affecté par un manque de calories ! C'est un très gros consommateur de sucre (120 g en moyenne dans la journée) et si vous retirez trop de glucides de votre diète, vous pourrez à un moment avoir la tête qui tourne, des maux de tête ou l'impression d'être dans le pâté ! C'est souvent lié à une hypoglycémie. Quand ça arrive, mangez des glucides et remontez vos calories !!

Vous avez très souvent faim !

C'est du classique, si vous ne mangez pas assez (et c'est encore plus vrai si vous mangez mal), vous aurez sans doute tout le temps faim ! Si vous ne pensez qu'au prochain repas ou collation, c'est qu'il vous manque quelque chose ! Essayez dans ce cas d'augmenter vos fibres (fruits, légumes, céréales complètes) et vos protéines qui ont un fort pouvoir rassasiant. Essayez de rajouter des oléagineux qui calent assez bien en général, en apportant de bonnes graisses de surcroît !

Amandes Bio
Amandes Bio
Voir ce produit

Et attention au jeûne intermittent par exemple, qui chez certains ne sera pas forcément idéal pour perdre du poids. Sauter des repas peut être compliqué, quand on veut bien récupérer de ses séances et tenter de maintenir ses performances. L'idéal est d'avoir un apport régulier de chacun des macros tout au long de la journée pour ne pas avoir à vous jeter sur des aliments qui seraient mauvais pour votre corps ! Pour éviter toute frustration qui peut survenir en période de sèche, il vaut mieux fractionner ses repas en y ajoutant plusieurs collations pour être (presque) certain de ne pas craquer.

Mauvaise récupération et sommeil perturbé

Quand vous ne mangez pas assez, vous pouvez vous retrouver carencés ou être en état inflammatoire prononcé. Pour récupérer de séances toujours intenses, ça peut devenir très compliqué à gérer, que ce soit au niveau articulaire, musculaire ou nerveux. On a des coups de barre, des courbatures à rallonge, des contractures ou tendinites qui peuvent survenir plus rapidement.

Le sommeil peut aussi être perturbé, surtout qu'en sèche on a souvent tendance à manger très léger le soir, sans glucides, et parfois sans lipides, ce qui peut provoquer des insomnies ou un endormissement difficile. Si vous êtes extrêmement fatigué à cause d'un sommeil qui n'est pas récupérateur, vous allez en plus avoir des envies de sieste toute la journée. Et même ces siestes ne vont pas vous procurer la sensation que vous avez récupéré de l'énergie ! Mangez normalement le soir et n'ayez pas peur des glucides, votre cerveau en consomme aussi une grande partie la nuit et c'est lui qui donnera le signal que vous voulez perdre du poids et du gras !

Démotivés ?

Si vous souffrez d'une fatigue chronique, que vous dormez mal, que vous avez des douleurs ou des maux de tête, on peut facilement concevoir que la démotivation s'installe ! On trouve souvent toutes les excuses possibles pour ne pas aller s'entraîner, écourter la séance ou ne pas se donner à fond. Et vous l'aurez deviné sans doute, c'est à cause de notre cerveau encore une fois, c'est un peu lui le boss ! L'idéal quand on commence à se démotiver, c'est de remanger un peu plus et pourquoi pas commencer la journée par un bon petit déjeuner, ça a souvent un effet boostant pour bien démarrer la machine ! Et veillez bien sûr à avoir un apport en calories régulier tout au long de votre journée, et spécialement autour de l'entraînement, pour vos performances et votre récupération !

Vous êtes stressé ?

Quand on parle de manque de sucre on pense souvent à l'hypoglycémie, mais cela a aussi un impact sur vos réactions, vos nerfs, votre agressivité et donc globalement le stress. On a souvent plus de mal à contrôler ses émotions, c'est le signe qu'on ne mange probablement pas assez. En plus la fatigue et un système immunitaire plus faible peuvent augmenter ces états d'anxiété. Vous savez bien que manger des glucides participe à votre bien-être non ? On se sent tout simplement mieux à court terme comme à long terme quand on en consomme !

Votre poids ne bouge plus !

C'est chose courante quand on ne mange pas assez, spécialement quand la période est prolongée. La restriction calorique n'est pas un phénomène naturel pour l'organisme. Il fait tout pour revenir à son état normal (homéostasie). Comme il est programmé pour fonctionner avec un certain nombre de calories et forcément, quand on le prive trop, il stocke et le poids ne descend plus. Tout le métabolisme et le système hormonal sont chamboulés et descendre encore plus les calories ne servira à rien. Soit il faut remonter un peu les calories, soit carrément stopper votre régime et revenir à maintenance calorique puis en prise de masse par la suite. La sèche aura assez duré comme ça !

Vidéo : Vous ne mangez pas assez !!!

Pour avoir plus d'infos sur ce thème, n'hésitez pas à regarder notre vidéo dédiée à ce sujet :

Envie de progresser ?

Nos coachings Fitzone Trainer sont là !

1- Je choisis mon sexe
Homme
Femme
2- Je choisis mon objectif
Prise de
masse
Perte de
poids
3- J'obtiens mon programme