Transformer ma silhouette sans trop d’effort ?


Se muscler sans effort ! Perdre 15 kg sans se priver ! Voici des arguments marketing récurrents depuis des années. S’ils reviennent constamment et notamment à l’approche de l’été, c’est que le public est réceptif à ce type d’accroche. Alors pourquoi de tels arguments et au fond est-ce vrai ?

Transformation de silhouette


Changer son corps sans effort, c'est possible ?

L’effort c’est quoi ?


L’effort se définit comme la mise en œuvre de toutes ses capacités pour surmonter une difficulté. Selon les individus, la notion d’effort est perçue différemment. Pour certains, se rendre à la salle est déjà un bel effort alors que pour d’autre, la notion sera plus poussée. C’est l’un des avantages du coach sportif ou du partenaire d’entraînement. Il doit vous faire prendre confiance en vous afin de vous dépasser. Il doit vous faire réaliser des efforts que vous pensiez impossible. L’effort peut donc être perçu comme la capacité d’aller toujours plus loin. Hier je me suis rendu à la salle pour marcher sur un tapis. Aujourd’hui, j’ai fait l’effort de courir et ainsi de suite.

« Il faut souffrir pour être belle ». On a tous entendu ce dicton des centaines de fois et il y a une part de vérité donc inutile de faire durer le suspense plus longtemps, toute transformation demande de l’effort. Vous avez tous en tête une amie qui réalise constamment le même entraînement depuis des mois, à la même intensité et qui se plaint de ne pas voir de résultat sur sa silhouette. Nous allons voir comment y remédier.

Quel est la recette pour transformer sa silhouette ?


Pour transformer sa silhouette, plusieurs paramètres entrent en jeu, à savoir l’assiduité et l’intensité.

L’assiduité, étant donné que les entraînements ou les bonnes habitudes alimentaires ne devront pas être épisodiques. Pour transformer sa silhouette, si vous ne réalisez qu’une séance de sport par semaine en vous contentant de remplacer la mayonnaise par du ketchup, ceci n’aura que peu d’effet. Les efforts doivent être réels et perdurer dans le temps pour éviter le fameux effet yo-yo.

L’intensité est incontournable. Inutile de devoir finir aux urgences après chaque entraînement mais vos séances devront suivre un principe de base : celui de la surcharge progressive. Si vous réalisez vos exercices toujours à la même intensité, votre corps s’habitue.

Par exemple, lors de votre premier cours de biking, vous aviez bien failli y laisser votre peau sur ce foutu vélo. Il fallait écouter les consignes, les appliquer, gérer sa motricité et l’alternance pédalage assis puis debout, tout cela en respirant de la manière la plus naturelle possible pour éviter les points de côtés. Bien évidemment, c’était mission impossible et vous étiez ressorti rouge écarlate avec de belles courbatures le surlendemain. Or, maintenant, avec 3 mois de pratique, le cours est toujours aussi difficile mais vous arrivez à discuter avec votre copine et les courbatures ne sont plus qu’un lointain souvenir. La raison est simple, votre corps s’habitue. A présent, vous avez intégré ce type d’effort et pour preuve alors que vous dépensiez 700 kcal par séance les premiers temps, vous n’en dépensez plus que 500 à présent pour le même effort.

En parallèle, il est possible que vous ayez perdu du poids au début mais plus maintenant. Il faut donc augmenter l’intensité pour « continuer » de transformer sa silhouette, c’est le principe de la surcharge progressive.

Au fil des séances, le corps s’habitue à l’effort produit, il faut donc en augmenter l’intensité pour chercher encore et toujours à progresser.



Forcez-vous à travailler de manière inhabituelle, à augmenter l’intensité, bref à casser votre routine pour « stresser » votre organisme et l’obliger à se transformer selon votre objectif.

Faire du tapis de course


Des solutions plus simples ?


Vous l’aurez compris, se transformer sans effort n’est qu’une illusion permettant surtout de vendre des magazines ou d’autres produits miracles !

Néanmoins, sortir de sa zone de confort n’est pas donné à tout le monde, même pour les sportifs expérimentés. Notre cerveau nous pousse naturellement vers des sensations, des efforts connus et habituels. Il faut donc se faire violence soit en faisant appel à un coach, soit en se concoctant un plan d’entraînement à l’avance qui évitera de tomber dans la routine.

De nombreuses pratiquantes, pensant bien faire, courent 3 fois par semaine pendant 45 minutes sur leur tapis car, soit disant, c’est au bout de 45 min qu’on attaque les lipides. Là encore, sortez de votre zone de confort et optez pour une à deux séances hebdomadaire sous forme de HIIT

Idem concernant les cours collectifs, optez pour la variété. Certes, vous êtes fan du cours de cuisses/abdos/fessiers mais allez faire un tour au cours de Body Pump ou de STEP.
Pour les pratiquantes de musculation, l’intérêt de tenir un cahier d’entraînement prend ici tout son sens. Vous venez de réussir 4 séries de 10 répétitions à 30 kg au squat. Félicitations ! La semaine prochaine visez 35 kg et ainsi de suite.

En conclusion, transformer son corps sans effort n’est qu’utopie et argument marketing.

Des exercices occasionnels ou à faible intensité vous permettront de vous maintenir en forme ou de vous relaxer mais pas de transformer votre silhouette afin de prendre du muscle ou de gagner en force. Si les idées ou la motivation vous manquent, n’hésitez pas à parcourir le site et le forum qui sont sources inépuisables d’inspirations.

A vous de jouer !


On en parle sur le forum : Transformer ma silhouette sans trop d?effort ?  

Envie de progresser ?

TROUVE TON COACHING IDÉAL À L'AIDE DE NOTRE GÉNÉRATEUR :

Question 1
Je suis :